Dernière minute :
A LA SUITE DES MANIFESTATIONS VIOLENTES DES 23 ET 24 JUIN
Le Premier ministre instruit le VPM Célestin Tunda d’entreprendre des poursuites judiciaires en l’encontre des manifestants
vendredi 26 juin 2020

* Au patron de la Sécurité, Gilbert Kankonde, il a été demandé de veiller strictement à l'inviolabilité du siège du Parlement et à la sécurité des personnes et de leurs biens

Après les manifestations violentes des 23 et 24 juin aux abords du Palais du peuple et dans certains quartiers de Kinshasa, le chef du gouvernement central, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a instruit le Vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde et son collègue de la Justice et Garde des sceaux,Célestin Tunda Ya Kasende, de veiller à l'inviolabilité du Palais du peuple, siège du Parlement. C'était au cours d'une séance de travail qu'il a présidée hier 25 juin dans son cabinet avec les différentes personnalités concernées.

Le vice-Premier ministre, ministre de l'Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde, a été instruit " de veiller, de manière permanente, à l'inviolabilité du siège du Parlement et à la sécurité des personnes et des biens, de traquer et de mettre aux arrêtes les auteurs de ces actes de vandalisme".

Quant à son collègue de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende, il lui a été donné l'ordre " d'organiser des poursuites judiciaires à charge des personnes déjà appréhendées et de tous ceux qui seront identifiés comme ayant participé à ces événements jugés inqualifiables, inadmissibles et intolérables dans un pays qui se veut respectueux des droits de l'homme.

" SITUATION INADMISSIBLE… "

Par la voix de son porte-parole, Albert Lieke Milay, le Premier ministre a condamné ces événements qui se sont produits pendant deux jours consécutifs dans le périmètre du siège du Parlement.

Pour Sylvestre Ilunga, cette situation est inadmissible dans un Etat qui se veut de droit. "Il est intolérable qu'un groupe de personnes, sans qualité clairement définie, s'érige en une force négative et tente d'imposer son diktat, en foulant aux pieds les lois de la République, au risque d'entraîner la Nation dans des conflits intercommunautaires sanglants", déclare le chef de l'Exécutif qui a fustigé le fait que ces manifestations se soient déroulées en période d'état d'urgence sanitaire décrétée par le Chef de l'Etat.

" Cette situation est d'autant plus intolérable que ces manifestations se déroulent en période d'état d'urgence décrétée par le Président de la République, chef de l'Etat, lequel interdit notamment le rassemblement de plus de 20 personnes dans des lieux publics".

Sylvestre Ilunga Ilunkamba rappelle que durant deux jours, des groupes de personnes se déplaçant à motos, ont tenté de prendre d'assaut le Palais du peuple, siège du Parlement de la République, créant du désordre et empêchant les élus légitimes du peuple de se consacrer au travail pour lequel ils ont été élus. Kléber KUNGU
Des enseignants exigent des moyens pour faire respecter les mesures barrières
mardi 21 juillet 2020

* Ils plaident par ailleurs pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. (Un mini-dossier de Kléber KUNGU, Orly-Darel NGIAMBUKULU (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale attend le "plan de sortie" du Gouvernement
mardi 21 juillet 2020

La levée de l'état d'urgence sanitaire en RDC doit, en principe, commencé aujourd'hui mardi 21 juillet, comme annoncé par le Gouvernement. Mais à (...)
lire la suite
Pius Muabilu aux bailleurs et locataires : "Un ultime effort… "
mardi 21 juillet 2020

*Le moratoire n'ayant pas effacé les dettes locatives cumulées de plusieurs échéances, le ministre des villes recommande aux parties " le bon sens et (...)
lire la suite
Les Profs exigent 5.000 $US de salaire avant toute reprise de cours
mardi 21 juillet 2020

* Cependant, face à l'impossibilité matérielle de récupérer le calendrier, des experts du secteur demandent au Gouvernement de décréter l'année (...)
lire la suite
Emily Maltman promet le soutien de Londres aux institutions de la RDC
mardi 21 juillet 2020

* En cette période tumultueuse marquée par des marches et actes de violences, la diplomate britannique a mis à profit son séjour pour échanger avec (...)
lire la suite
Jeanine Mabunda discute du fonctionnement de son institution avec la nouvelle ambassadrice de la Grande Bretagne
mardi 21 juillet 2020

La Journée du vendredi 17 juillet était intense à l'Assemblée nationale. La présidente de cette institution a échangé avec la nouvelle ambassadrice de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

En dehors du " cas Malonda "

Dans la longue séquence " marche ", c'est le FCC qui ferme la marche. La méga plateforme pro Kabila projette de battre le pavé ce jeudi 23 juillet. Ainsi la boucle sera bouclée. Tout le landerneau (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting