Dernière minute :
CONFERENCE PANAFRICAINE SUR LE PROJET INGA
Eustache Muhanzi : objectif Inga3
vendredi 26 juin 2020

* Les conclusions de ces travaux seront greffées à ceux des derniers travaux organisés avec la collaboration de la BAD

Les partenaires au Projet Grand Inga en conférence à Kinshasa depuis le 22 juin, continuent sans désemparer les travaux jusqu'au 29 juin courant. Les experts sont entrés en scène hier jeudi 25 juin. Leur travail va servir de balise à la Conférence des Chefs d'Etats prévue en septembre ou octobre prochains. Les résolutions des assises de Kinshasa devront se greffer aux fructueuses avancées et efforts entrepris par les uns et les autres depuis près de 40 ans.

Le ministre d'Etat, ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi Mubembe, fait savoir que "ce sont particulièrement les résolutions des travaux des quatre derniers ateliers organisés avec la collaboration de la Banque africaine de développement (BAD) successivement à Johannesburg en novembre 2019, à Abidjan en décembre 2019 et janvier 2020 et enfin, à Kinshasa en mars 2020".

Eustache Muhanzi a indiqué aux participants l'objectif final des assises de Kinshasa, à savoir réaliser d'une manière effective le projet hydroélectrique Grand Inga en commençant par la centrale de Inga 3 d'une capacité de 11 000 MW et au-delà.

Au nombre de ces participants figurent les membres de la Commission de l'Union Africaine (CUA) et de l'Agence de Développement de l'Union Africaine et le Nouveau partenariat de développement de l'Afrique (AUDA-NEPAD), de la BAD, des banques régionales et internationales de développement, de la Banque Mondiale.

Le ministre d'Etat Muhanzi est heureux de voir ce beau monde travailler ensemble pour "la relance effective du projet de réalisation du Grand Inga avec l'accompagnement de tout le monde".

Les principaux objectifs attendus des réunions techniques de la conférence sont, entre autres, présenter les opportunités actuelles et futures du projet Grand Inga et d'autres activités d'investissement dans le secteur de l'énergie électrique en RDC spécialement sur le fleuve Congo et ses affluents. Ce n'est pas tout. Il s'agit également d'encourager des appels à manifestation d'intérêts de la part des participants pour l'achat de l'énergie à produire au cours des phases subséquentes du projet Grand Inga.

Ce forum vise aussi à recommander un cadre de base pour guider la RDC en prélude d'une Conférence des Chefs d'Etats africains. Les experts continueront à fournir leurs contributions, après cette conférence technique virtuelle, pour la préparation de la Conférence des Chefs d'Etats africains de Septembre/Octobre 2020. De même qu'il compte encourager un dialogue approfondi et une collaboration d'investissement entre les entrepreneurs publics et privés, et les plus hautes instances politiques et économiques, aussi bien au niveau de la RDC qu'au niveau continental.

Le ministre Eustache Muhanzi explique que les options levées par la RDC pour sa politique énergétique, s'articulent notamment sur la libéralisation du secteur de l'électricité par la loi N° 14/011 du 17 juin 2014 avec un cadre institutionnel et juridique approprié et attrayant.

Aussi, la RDC privilégie les ressources énergétiques disponibles pour accroitre l'offre énergétique et l'accès pour tous à l'électricité dans les meilleures conditions de prix et de protection de l'environnement. "Développer Grand Inga simultanément avec les autres sites parsemés sur l'ensemble du territoire national pour répondre aux besoins de tous", demeure une des options majeures pour le Congo-Kinshasa. Eric WEMBA

NOTE D'ORIENTATION DU MINISTRE D'ETAT, MINISTRE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET ELECTRICITE POUR LES TRAVAUX EN ATELIER DE LA CONFERENCE TECHNIQUE DES EXPERTS

Mesdames et messieurs les experts,

Après le discours d'orientation et inaugural de notre conférence par Son Excellence Monsieur le Président de la République démocratique du Congo, les principaux objectifs attendus des réunions techniques de la conférence de ce jour seront les suivants :

1. Présenter les opportunités actuelles et futures du projet Grand Inga et d'autres activités d'investissement dans le secteur de l'énergie électrique en RDC spécialement sur le fleuve Congo et ses affluents ;

2. Encourager des appels à manifestation d'intérêts de la part des participants pour l'achat de l'énergie à produire au cours des phases subséquentes du projet Grand Inga ;

3. Encourager un dialogue approfondi et une collaboration d'investissement entre les entrepreneurs publics et privés, et les plus hautes instances politiques et économiques, aussi bien au niveau de la RDC qu'au niveau continental ;

4. Présenter un aperçu de l'état actuel de la coopération / intégration continentale et régionale politique et technique en matière d'énergie durable ;

5. Recommander un cadre de base pour guider la RDC en prélude d'une Conférence des Chefs d'Etats africains. Les experts continueront à fournir leurs contributions, après cette conférence technique virtuelle, pour la préparation de la Conférence des Chefs d'Etats africains de Septembre/Octobre 2020.

Mesdames et messieurs les experts,

Là, je viens de rappeler les objectifs de nos travaux, dont les conclusions devront se greffer aux fructueuses avancées et efforts entrepris par les uns et les autres depuis près de 40 ans. Ce sont particulièrement les résolutions des travaux des quatre derniers ateliers organisés avec la collaboration de la Banque Africaine de Développement successivement à Johannesburg en novembre 2019, à Abidjan en décembre 2019 et janvier 2020 et enfin, à Kinshasa en mars 2020, et dont l'objectif est la réalisation effective du projet hydroélectrique Grand Inga en commençant par la centrale de Inga 3 d'une capacité de 11 000MW et au-delà.

Mesdames et messieurs les experts,

Permettez-moi enfin de vous rappeler quelques options levées par la RDC pour sa politique énergétique qui s'articule notamment :

1. Libéraliser le secteur de l'électricité par la loi N° 14/011 du 17 juin 2014 avec un cadre institutionnel et juridique approprié et attrayant,

2. Privilégier les ressources énergétiques disponibles pour accroitre l'offre énergétique et l'accès pour tous à l'électricité dans les meilleures conditions de prix et de protection de l'environnement ;

3. Développer Grand Inga simultanément avec les autres sites parsemés sur l'ensemble du territoire national pour répondre aux besoins de tous.

Sur ce, je déclare ouvertes les assises en atelier de notre conférence technique virtuelle des experts. Eustache MUHANZI MUBEMBE
Transactions en monnaie électronique : la BCC met en garde les sociétés illégales
vendredi 17 juillet 2020

La Banque Centrale du Congo (BCC) tape du poing sur la table. Elle est indignée de voir prospérer des structures non agréées qui procèdent à des (...)
lire la suite
La BCC propose une discipline budgétaire pour faire face aux financements monétaires de déficits
lundi 13 juillet 2020

"La crise sanitaire qui a perturbé les économies mondiales a fait que ces économies puissent connaitre une contraction de moins 4 %", a fait (...)
lire la suite
Jacques Kyabula en justice contre la firme sud-africaine Invuke sarl
lundi 6 juillet 2020

* Cette dernière est accusée de non-respect de contrat de livraison de maïs signé en septembre 2019 pour un montant global de 2,86 millions USD Le (...)
lire la suite
ANAPI et USAfBC s’engagent à promouvoir les affaires et les échanges commerciaux
lundi 6 juillet 2020

Dans un communiqué daté du 1er juillet, parvenu à Forum des As, l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) fait état de la (...)
lire la suite
Afriland First Bank porte plainte contre Global Witness et PPLAAF pour « pratiques de corruption »
vendredi 3 juillet 2020

« Vol, abus de confiance, chantage, corruption privée, dénonciation calomnieuse, recel, violation du secret bancaire, faux et usage de faux et (...)
lire la suite
Le Gouvernement finance un 2ème lot de sociétés à hauteur de 10,7 millions USD
jeudi 2 juillet 2020

Le Gouvernement Ilunga débloque 10,7 millions de dollars américains pour financer un 2ème lot des societies. Il s’agit de la Congolaise des voies (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting