Dernière minute :
DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE
Deux journées nationales pour discuter sur les enjeux qui impactent le développement
jeudi 31 octobre 2019

Le ministère du Plan et Fonds des Nations Unies pour la population(UNFPA) organise deux journées de réflexions sur le dividende démographique. C'est le vice-ministre du Plan qui a ouvert ces assises qui ont pour objectif de préparer les participants pour une meilleure compréhension, intégration et positionnement des questions de dividende démographique dans la planification nationale et sectorielle du développement de la RDC.

Ces deux journées nationales visent permettent des discussions au niveau des ministères sectoriels de la RDC, des enjeux démographiques qui impactent le développement du pays et le partage d'information sur la démo-économie. Aussi, traiter des thématiques spécifiques en lien avec la démographie, et faire des propositions, des pistes d'interventions pour la réalisation du dividende démographique.

Selon la projection des Nations Unies, la population de la RDC a été estimée à 87,1 millions d'habitants. La structure de cette population montre une jeunesse prononcée avec une proportion des personnes de moins de 20 ans correspondant à 61% de la population totale. Par contre la population d'âge économiquement actif est de 37% de la population totale. Avec un taux de croissance démographique de 3,1% et une espérance de vie de 56 ans, la population congolaise pourra doubler quasiment tous les 25 ans. Ce qui nécessite impérieusement la mise en œuvre des politiques appropriées pour capter le dividende démographique dans le pays.

Le dividende démographique est la croissance économique accélérée qui peut être générée par une baisse soutenue des taux de mortalité et de fécondité d'un pays suivie d'une modification progressive de la structure par âge de la population. Dans ce cadre, la population dépendante de moins de 15 ans et plus de 65 ans devient de plus en plus réduite par rapport à la population en âge de travailler dont l'âge varie de 15 à 64 ans. Avec moins de personnes dépendantes à soutenir, un pays a une fenêtre d'opportunités pour une croissance économique rapide et inclusive.

" Aujourd'hui si nous regardons la structure d'âge de la population, plus de 2 congolais sur 3 ont moins de 25 ans, les effectifs des jeunes et adolescents vont continuer de s'accroitre très rapidement, le nombre d'arrivants sur le marché du travail est de la tranche de 15 à 24 ans devrait passer de près de 14 millions en 2015, à 25 millions en 2030 ", fait savoir le patron de l'UNFPA.

Selon lui, la variable démographique ne peut pas être négligée quand il s'agit de développement. " Nous à l'UNFPA nous disons qu'il s'agit d'un choix et non un hasard, et donc les politiques que les pays prennent, vont impacter les résultats que l'on obtient au niveau du développement du pays ", poursuit-il. Chaque personne compte et la RDC à l'instar, des autres pays du continent s'est engagée à mettre en œuvre la feuille de route de l'Union Africaine sur le dividende démographique. La vision de l'émergence de la RDC qui tient compte de la capture du dividende démographique dans les actions stratégiques du plan national stratégique du développement en cours de finalisation est à saluer, indique-t-il.

" Mon souhait est qu'au sortir de cet atelier nous faisions de la RDC une nation forte et prospère par la réalisation du dividende démographique ", s'exprime-t-il. Ce dividende nécessite la mise en place des mécanismes de réduction de la dépendance et la mobilisation d'une force de travail plus nombreuse et plus productive; l'amélioration de la gouvernance des institutions publiques et privées y compris de la famille en tant que structure élémentaire de la société.

" A la fin de cet atelier, UNFPA, le BAD, et d'autres partenaires techniques et financiers se mettront à la disposition du ministère du plan pour exploiter la fonction de l'économie générationnelle propre à la RDC, élaborer le profil pays de dividende démographique de la RDC, tirer des recommandations sectorielles importantes sur le capital humain, la croissance inclusive, le genre, enfin obtenir le dividende démographique ", conclut Dr Sennen Hounton. Tricya MUSANSI
Musa Seka Baluku, listé par le Comité de sanctions des Nations Unies sur la RDC
mardi 11 février 2020

Dans un communiqué de presse du Conseil de sécurité des Nations Unies daté du 6 février, le Comité des sanctions concernant la République démocratique (...)
lire la suite
Me Pépin Guillaume Manjolo défend le combat des FARDC à l’UA
mardi 11 février 2020

Les ministres des États membres de l'Union africaine se sont réunis le jeudi 06 et le vendredi 07 février à Addis-Abeba en Ethiopie, en marge de la (...)
lire la suite
L’ Afrique du Sud élue au Secrétariat général
mardi 11 février 2020

La République démocratique du Congo avait fait du Secrétariat général de la zone de libre-échange africaine (Zlecaf), son cheval de bataille. C'est (...)
lire la suite
L’UA élabore une stratégie de l’économie bleue
mardi 11 février 2020

Plusieurs réunions se sont tenues à Addis-Abeba en marge de la 33ème session ordinaire de l'Union africaine. C’est le cas de la rencontre du (...)
lire la suite
Un " fake news", selon la Cellule de communication de Bobo Boloko
mardi 11 février 2020

"Le gouverneur de l'Equateur poursuit sereinement sa mission et regagnera la ville de Mbandaka au moment opportun ". La mise au point faite hier (...)
lire la suite
L’Unikin à l’heure de la réhabilitation des homes
mardi 11 février 2020

Les travaux de réhabilitation des homes des étudiants à l'Université de Kinshasa (UNIKIN) ont été lancés hier lundi 10 février par le ministre de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting