Dernière minute :

Les discussions entre Washington et Pyongyang pourraient être relancées bientôt
vendredi 23 août 2019

SEOUL, 22 août (Yonhap) -- Le chef adjoint du Bureau de la sécurité nationale, Kim Hyun-chong, a déclaré jeudi avoir eu "l'impression" durant ses discussions avec le représentant spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, que les négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang pourraient être relancées bientôt.

Kim a rencontré l'envoyé spécial américain quelques heures après que le Nord, irrité par l'introduction cette semaine en Corée du Sud de chasseurs furtifs F-35A, a déclaré n'être pas intéressé par des négociations tant que les alliés continueront à faire peser des menaces militaires à son encontre.

"J'avais l'impression (durant les discussions avec Biegun) que le dialogue entre le Nord et les Etats-Unis pourraient avoir lieu bientôt", a dit Kim à des journalises après la réunion qui a duré environ deux heures. Il n'a pas donné de détails sur son impression.

Biegun a dit hier que les Etats-Unis étaient prêts à reprendre les discussions de niveau opérationnel avec le Nord "dès que nous aurons reçu des nouvelles de la part de nos homologues nord-coréens", en renouvelant son appel pour que le régime se montre pour le dialogue.

Washington et Pyongyang avaient prévu de relancer les discussions le mois dernier selon un accord conclu entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un durant leurs discussions impromptues à la frontière intercoréenne le 30 juin.

Cependant, les discussions n'ont pas encore recommencé sur fond d'irritations du Nord à propos de l'exercice militaire combiné sud-coréano-américain, critiqué par Pyongyang comme une "répétition d'invasion" et un signe d'hostilité à son égard.

Kim a dit également que Biegun était conscient de la "retenue" de la Corée du Sud face aux récentes rhétoriques belliqueuses de Pyongyang. Le Nord a renforcé ses critiques envers le Sud comme Séoul a effectué un exercice militaire avec les Etats-Unis et a importé des systèmes d'armes de haute technologie américaines "Les Etats-Unis ont beaucoup apprécié cette retenue pour atteindre un but constructif", a-t-il indiqué.

Apparemment soucieux des inquiétudes selon lesquelles le Nord évite le dialogue avec le Sud mais reste ouvert aux discussions avec les Etats-Unis, Kim a souligné que les alliés coopéraient étroitement dans le processus de négociations nucléaires.

"Comme il y a une confiance entre le représentant Biegun et son homologue (sud-coréen) Lee Do-hoon et qu'ils partagent tout, les choses iront bien", a-t-il déclaré.

Durant les discussions, Biegun a aussi mentionné l'importance de la coopération trilatérale entre les Etats-Unis et leurs deux alliés asiatiques, la Corée du Sud et le Japon. Séoul réfléchit à renouveler ou non l'accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo.

Séoul a laissé entendre qu'il pourrait se retirer de l'accord, considéré comme un élément crucial de la coopération trilatérale pour la sécurité, car il renforce actuellement la pression sur le Japon pour le retrait de ses récentes restrictions d'exportation.

"Après un examen prudent, (la Corée du Sud) prendra une décision sur le pacte de manière à ce qu'elle serve à nos intérêts nationaux", a-t-il dit.

Le bureau présidentiel Cheong Wa Dae prévoit de convoquer une réunion du Conseil de sécurité nationale (NSC) afin de discuter de la prolongation ou non du pacte, qui est renouvelé automatiquement à moins que l'une ou l'autre des parties ne fasse part de son intention d'y mettre fin.

Biegun a prolongé d'un jour son séjour en Corée du Sud, ont fait savoir des sources diplomatiques sud-coréennes, renforçant les spéculations selon lesquelles il pourrait tenter de rencontrer des Nord-Coréens, peut-être au village frontalier intercoréen de Panmunjom.

Biegun est arrivé mardi en Corée du Sud après un séjour au Japon pour une visite qui avait été fixée à trois jours initialement.
Le Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf met à nu les manigances du chef du "Polisario" et son entourage dans le détournement des aides
lundi 1er juin 2020

Le rideau est enfin levé. La scène est abjecte. Les figurants de mauvais goût écœurent par leurs gestes répétitifs. Et les spectateurs, désabusés, se (...)
lire la suite
Jack Lang réagit au décès de Abderrahmane El Youssoufi
lundi 1er juin 2020

Feu Abderrahmane Youssoufi était "un grand homme d'Etat" et "un serviteur exemplaire du Royaume du Maroc et du peuple marocain", a indiqué le (...)
lire la suite
Message de condoléances adressé à SM le Roi par l’épouse de feu Abderrahmane Youssoufi
lundi 1er juin 2020

Rabat - L'épouse de feu Abderrahmane Youssoufi, Hélène Youssoufi, a adressé, vendredi, un message de condoléances à SM le Roi Mohammed VI suite au (...)
lire la suite
Bunia : le contingent marocain à la fois sur le front sécuritaire et sanitaire
lundi 1er juin 2020

En cette période de la Covid-19, à Bunia (Ituri), les casques bleus marocains déployés aux côtés des FARDC, particulièrement les femmes, restent (...)
lire la suite
Le Maroc, "un partenaire majeur" pour soutenir la réponse mondiale au coronavirus (hebdomadaire européen)
lundi 1er juin 2020

Bruxelles - Le Maroc est "un partenaire majeur" pour soutenir la réponse mondiale au coronavirus, vu notamment ses avancées en matière de recherche (...)
lire la suite
La doctrine de sécurité de la Turquie (étude)
lundi 1er juin 2020

Une étude de Can ACUN, chercheur en politique internationale à SETA. La Turquie qui a adopté une nouvelle doctrine de sécurité nationale après la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Cap sur le moindre mal

Faut-il rouvrir ou pas les bars , terrasses , restaurants… et autres espaces publics fermés en vue de lutter contre la propagation du coronavirus ? Ce sujet conviendrait parfaitement aux (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting