Dernière minute :

Le Forum des éditeurs africains s’insurge contre l’interpellation d’un journaliste guinéen
jeudi 22 août 2019

* Souleymane Diallo est sommé de se présenter tous les mercredis et jeudis dans un Tribunal de Kaloum.

Le Forum des éditeurs africains (TAEF) condamne avec la dernière énergie, l'interpellation et la mise sous contrôle judiciaire, le lundi 19 août courant du Guinéen Souleymane Diallo, l'un de la presse africaine, directeur du groupe de presse "Le Lynx/La Lance". Ce journaliste chevronné est sommé de se présenter tous les mercredis et jeudis, au Tribunal de Kaloum.

Une déclaration conjointement signée hier mercredi 21 août, par le Président du TAEF Jovial Rantao et le Secrétaire général Makan Koné, révèle que tout est parti " à la suite d'une émission interactive au cours de laquelle une auditrice a accusé un responsable guinéen d'avoir détourné l'argent des militaires de son pays membres de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (Minusma) à Kidal. Le Gouvernement et la justice n'ont trouvé rien d'autre à faire que d'interpeller, le lundi 19 août 2019, et d'écouter, des heures durant, Souleymane Diallo qui a aussi été mis sous contrôle judicaire et obligé, désormais, de se présenter tous les mercredis et jeudis, au Tribunal de Kaloum ".

D'ores et déjà, le TAEF invite le Gouvernement guinéen à la retenue et à la levée de toutes les restrictions à l'endroit de Souleymane Diallo. Cette organisation africaine des médias exhorte par ailleurs, également les autorités guinéennes au respect de toutes les libertés surtout, celles relatives à la presse et à la libre expression.

Aussi, le TAEF réaffirme-t-il son attachement à la Liberté de la Presse et d'expression.

SOUTIEN DE LA PRESSE LOCALE A SOULEYMANE DIALLO

En Guinée, les professionnels des médias restent solidaires avec ce doyen de la presse guinéenne qui traverse des moments difficiles. Ils condamnent ce harcèlement judiciaire contre un média très respecté en Guinée et au-delà des frontières. Ils dénoncent le musèlement de la presse devenu monnaie courante en Guinée depuis quelques mois. Ils déplorent les convocations, les arrestations et les emprisonnements des journalistes se multiplient.

Les associations professionnelles suivent la situation de près. Elles ont décidé de prendre des contacts pour arrêter ces genres de comportement de violation des textes et lois qui régissant ce noble métier par des autorités.

Souleymane Diallo est également membre fondateur du Forum des responsables de médias africains (FORMAO) et de celui des Editeurs Africains. Dina BUHAKE
Le n°2 de la Commission de l’UA qualifie la coopération sino-africaine d’exemplaire
vendredi 6 septembre 2019

ADDIS-ABEBA, 5 septembre (Xinhua) -- Un haut responsable de l'Union africaine (UA) salue le partenariat sino-africain dans divers domaines en le (...)
lire la suite
La Chine et la Russie s’engagent à approfondir leur coopération militaire
vendredi 6 septembre 2019

MOSCOU, 5 septembre (Xinhua) -- De hauts responsables militaires chinois et russe ont convenu mercredi de renforcer la coopération militaire entre (...)
lire la suite
La Chine et les Etats-Unis conviennent de créer conjointement des conditions favorables pour les négociations commerciales en octobre
vendredi 6 septembre 2019

BEIJING, 5 septembre (Xinhua) -- Les négociateurs en chef sur le commerce chinois et américains ont convenu jeudi de prendre conjointement des (...)
lire la suite
Erdogan : "Nous visons une croissance de 5% en 2020"
vendredi 6 septembre 2019

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a fait savoir que l'objectif de la Turquie pour 2020 est d'atteindre un taux de (...)
lire la suite
Poutine : " Lorsqu’on tient compte de sa force, la Turquie doit aussi faire partie du G7 "
vendredi 6 septembre 2019

Le président russe Vladimir Poutine fait savoir que lorsqu'on tient compte de sa force et son influence dans les questions internationales, la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting