Dernière minute :
CE JEUDI A KINSHASA
Ouverture de la Table ronde sur la gratuité de l’enseignement de base en Rdc
jeudi 22 août 2019

*D'ores et déjà, le Gouvernement exige le remboursement des frais perçus par des chefs d'établissements scolaires publics.

C'est confirmé. Il s'ouvre ce jeudi 22 août au Kempenski Fleuve Hôtel, à Kinshasa, les travaux d'une table ronde nationale sur la gratuité de l'enseignement de base en RD Congo. Tous les partenaires du pays, intervenant dans ce secteur y sont attendus.

D'ores et déjà, le Gouvernement contraint tous les chefs d'établissements publics, aà rembourser les différents frais perçus dans le cadre de la prochaine année scolaire 2019-2020. C'est ce qu'a déclaré Emery Okundji, ministre a.i. de l'EPSP au cours d'une conférence de presse hier mercredi 21 août à Kinshasa.

"Toutes les parties prenantes seront présentes, y compris les syndicalistes et d'autres organisations de la société civile qui n'étaient pas impliquées dans la préparation vont rejoindre la Table ronde. Nous voulons avoir le contenu de la gratuité et une estimation du coût pour que l'application de cette mesure soit effective dès la rentrée prochaine", a déclaré le ministre ad intérim de l'Epsp.

Pour Emery Okundji, cette table ronde annoncé a pour objectif de définir les modalités pratiques qui permettent de rendre effective cette gratuité. Le ministre ad intérim de l'Epsp a, une fois de plus, annoncé le caractère obligatoire et gratuit de l'enseignement de base sur toute l'étendue de la RDC.

"Comme j'ai eu à le dire et à le souligner, en attendant les conclusions de la table ronde, je vous informe officiellement que tous les frais de scolarité sous toutes ses formes sont supprimés. Aucun parent n'est appelé à les payer . Ceux qui l'ont déjà fait doivent être remboursés. C'est clair comme l'eau claire dans un verre clair. C'est pour matérialiser la vision du chef de l'Etat", a fait savoir Emery Okundji confirmant que cette gratuité sera effective à partir de la prochaine année scolaire.

On rappelle que dans son discours d'investiture en janvier dernier, Félix Tshisekedi avait exprimé sa volonté de matérialiser la gratuité de l'enseignement primaire au pays. Il a réitéré cette volonté, en février, lors de sa visite à Nairobi au Kenya. "Nous ferons tout pour que la rentrée scolaire prochaine soit gratuite pour l'école primaire et secondaire. On fera tout pour améliorer. Tous les enfants de moins de 18 ans, même ceux qui sont au village, doivent aller à l'école", avait-il dit lors d'une rencontre avec la diaspora congolaise.

Cette promesse correspond à la loi en vigueur dans le pays. Selon l'article 43 de la constitution, l'enseignement primaire est gratuit et obligatoire dans les établissements publics. Rachidi MABANDU
A Bunia, Jeanine Mabunda demande à la population de faire confiance en leurs députés
mercredi 19 février 2020

* La Présidente de l’Assemblée nationale a demandé aux compatriotes de Beni de soutenir le Chef de l'Etat pour ses efforts visant à rétablir la paix (...)
lire la suite
Les ADF tuent 10 personnes à Ruwenzori lors du séjour de la Speaker de la Chambre à Beni !
mercredi 19 février 2020

*Pour sa part, Martin Fayulu projette un forum sur la paix à l'Est de la RDC. Lundi dernier, tard dans la soirée, alors que Jeanine Mabunda, la (...)
lire la suite
Kinshasa appelé à s’abstenir de recourir à la planche à billets
mercredi 19 février 2020

La République Démocratique du Congo est en pleine négociation avec le Fonds Monétaire International (FMI), pour conclure un accord. Au nombre (...)
lire la suite
Les nouveaux Hauts magistrats prêtent serment ce mercredi au Palais du peuple
mercredi 19 février 2020

Les Hauts magistrats nouvellement nommés prêtent serment ce mercredi 19 février devant le président Félix-Antoine Tshisekedi. Selon la presse (...)
lire la suite
Quid de la responsabilité de l’Etat congolais ?
mercredi 19 février 2020

La plainte avisée de trente-trois anciens prisonniers contre le patron honoraire de l'Agence nationale de renseignements (ANR), demeure encore (...)
lire la suite
Joseph Olengankoy offre ses bons offices
mercredi 19 février 2020

Le président du Comité national de suivi de l'Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), Joseph Olengankoy, a offert ses bons offices en faveur de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting