Dernière minute :

AFDC-A : la Coordination des élites de l’émergence se range derrière Modeste Bahati
vendredi 19 juillet 2019

La Coordination des élites de l'émergence (plate forme politique membre politique de l'AFDC/Alliés) désavoue la démarche du Front commun pour le Congo (FCC) qui a radié récemment son autorité morale. Elle affirme, dès lors, sa loyauté au sénateur Modeste Bahati Lukwebo. C'est du moins ce qu' révélé, hier jeudi 19 juillet, son coordonnateur, Patrick Makanga.

"La démarche de la députée nationale Nene Ilunga est influencée par la corruption qui ne cache pas de visage".

"Comment une députée ne peut pas tenir compte des différents textes qui régissent sa plateforme électorale ?", tempête Patrick Makanga s'adressant à la presse.

Pour le porte-étendard de la Coordination des élites de l'émergence,"ceux qui restent dans la logique du FCC sont aveugles et ne justifient pas leurs propos incohérents, dépouillés de tout fondement". "Ils sont en train de violer les textes et doivent répondre de leurs actes devant les instances judiciaires".

"Ils veulent quitter une plateforme qui a une personnalité juridique pour une plateforme de fait. Qu'ils lisent la Constitution en son article 110, pour renoncer à leur mandat", lâche le Coordonnateur de la plate forme politique membre politique de l'AFDC/Alliés. Patrick Makanga sollicite, par ailleurs, "l'implication du chef de l'Etat pour qu'il puisse mettre de l'ordre dans le désordre créé et monté par un groupe de personnes visant à nuire à Modeste Bahati".

"Les gouverneurs, vice-gouverneurs et autres mandataires publics de l'AFDC-A ont sept jours à dater du lundi 15 juillet, pour se prononcer en tant que membres du FCC". C'est la menace brandie par la plateforme de Joseph Kabila contre les mandataires de l'AFDC-A qui n'ont pas encore donné leur position depuis la conférence des présidents du tenue le lundi 15 juillet dernier au Rotana Hôtel.

"Au delà de cet ultimatum, les mandataires récalcitrants seront purement et simplement contraints d'abandonner leurs postes ", dixit le FCC. Rachidi MABANDU
Energie : des hommes d’affaires égyptiens prospectent le marché congolais
mardi 28 janvier 2020

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu hier lundi 27 janvier une forte délégation d'hommes d'affaires égyptiens des secteurs privé et (...)
lire la suite
Michelle Bachelet présente ses propositions pour la paix en Ituri
mardi 28 janvier 2020

La présidente de l’Assemblée nationale s’est entretenue hier lundi 27 janvier tour à tour avec la haute commissaire des Nations Unies pour les droits (...)
lire la suite
Néhémie Mwilanya : " Le FCC et le CACH sont contraints de s’entendre dans l’intérêt du peuple congolais "
mardi 28 janvier 2020

La déclaration de Félix Tshisekedi à Londres, sur l’éventualité de la dissolution de l'Assemblée nationale réaffirmée lors du Conseil des ministres du (...)
lire la suite
Vital Kamerhe et Néhémie Mwilanya au sacre de Mgr Ernest Ngboko
mardi 28 janvier 2020

Le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe et l'actuel coordonateur du Front Commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, (...)
lire la suite
Des ambassadeurs africains se posent des questions
mardi 28 janvier 2020

Pas facile d'être reçu au ministère des Affaires étrangères, quand on est ambassadeur africain accrédité à Kinshasa. Depuis le changement d'animateur (...)
lire la suite
L’implantation d’une cimenterie, les centrales hydroélectriques, … au centre des échanges
mardi 28 janvier 2020

Une délégation du Groupe politique provincial de Lomami a été reçue par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba dans son cabinet de travail le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

L’allégeance en question

Inutile de se voiler la face. Sauf à s'installer dans un déni qui, manifestement, n'en est pas un. Qui ignore que le Gouvernement en place résulte de l'attelage FCC-CACH ? Qui ne sait pas que (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting