Dernière minute :
SELON L’AMBASSADEUR BOUZEKRI RMILI
La Tunisie ambitionne d’accueillir 20.000 étudiants africains à l’horizon 2020-2021
vendredi 19 juillet 2019

*Ce pays du Maghreb entend devenir un hub régional en matière d'enseignement et de formation.

L'ambassade de Tunisie à Kinshasa, en collaboration avec le SIDEC, le CEPEX et le TABC a ouvert hier jeudi 18 juillet la première édition du Salon des universités et centres de formation professionnelle tunisiens privés. Ce salon de trois journées a pour objectif d'orienter et d'inscrire, tous ceux qui veulent aller étudier en Tunisie. La cérémonie a eu lieu au centre culturel Boboto, dans la commune de la Gombe.

Dans son allocution, l'Ambassadeur de Tunisie à Kinshasa, Bouzekri Rmili, déclare que son pays ambitionne d'accueillir 20.000 étudiants africains dans toutes les spécialités à l'horizon 2020-2021. Bouzekri Rmili confie que son pays entend devenir un hub régional en matière d'enseignement et de formation. Il affirme que la Tunisie dispose de plusieurs atouts pour relever ce défi.

"Depuis le début des années 2000, on assiste en Tunisie au développement des établissements privés d'enseignement supérieur et de formation professionnelle. Le nombre actuel d'établissements de l'enseignement supérieur privé en Tunisie, est estimé à 72 établissements. Le nombre total des étudiants africains poursuivant leurs études dans les établissements universitaires publics et privés tunisiens dépasse actuellement les 7.500 étudiants, dont 5.000 dans les établissements privés, sans compter le nombre des inscriptions dans les centres de formation professionnelle", précise le diplomate tunisien.

Il fait savoir que le système d'enseignement supérieur tunisien, qui connaît une grande vitalité, compte aujourd'hui 13 universités et 203 établissements d'enseignement supérieur et de recherche, dont 6 facultés de médecine, 9 écoles de formation paramédicale et 25 Instituts supérieurs d'Etudes Technologiques (ISET). Ce n'est pas tout. La Tunisie a adopté un plan stratégique pour la réforme de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en vue d'améliorer la qualité de la formation universitaire, de garantir l'employabilité des diplômes, de promouvoir la recherche et l'innovation et de développer des ressources humaines.

Lambert Matuku, ministre d'Etat, ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance social ad intérim de l'ESU, a remercié l'Ambassadeur Bouzekri Rmili pour cette initiative. "De par notre histoire, la Tunisie et la RDC ont toujours été ensemble, nos deux peuples vivent ensemble. Il y a une forte communauté tunisienne au niveau de Kinshasa tout comme en provinces. Cette initiative est à encourager. Nous, acteurs politiques, nous sommes appelés à œuvrer pour l'encadrement de la jeunesse. Comme on a toujours dit, la jeunesse est l'avenir du pays. On ne peut pas préparer une République sans préparer la jeunesse ", dit-il.

Cette première édition du Salon des Universités et des Centres de formation professionnelle tunisiens privés se clôture le 20 juillet 2019.

Tricya MUSANSI

Témoignages des étudiants

Nathan Bukasa : Etudiant à l'Université Montplaisir Tunis(UMT). " La Tunisie est un pays qui sait comment accueillir les étrangers. Avant d'y aller, nous avions entendu des propos négatifs. Cela a semé des doutes en nous. Mais, il y a eu tout de même des gens qui nous ont encouragés. Ceux qui y ont vécu. Et une fois sur place, c'est tout le contraire de ce qu'on nous a raconté. Aujourd'hui, la Tunisie m'a offert des opportunités. Présentement, je suis fondateur d'une société. J'invite mes frères et sœurs, mes compatriotes à aller étudier en Tunisie. Le pays est vraiment magnifique et le coût de vie est tellement abordable ".

Denis Kuete Kanda, nouveau diplômé d'Etat. " La Tunisie nous offre beaucoup d'opportunités. Nous, les jeunes congolais, ne pouvons pas rater ces opportunités. C'est vraiment intéressant particulièrement pour moi. J'invite aussi mes camarades, les nouveaux diplômés, à s'intéresser aux avantages qu'offre ce pays".

Channel Mulumba. Je suis vraiment intéressée. C'est pourquoi je participe à ce forum. J'ai eu le temps de comparer les différents avantages présentés et voilà je suis partante pour essayer cette nouvelle aventure qui est celle d'aller étudier en Tunisie. Je veux étudier ailleurs. Je ne dis pas que la RDC n'est bonne pour les études, mais j'ai juste comparé les avantages et je veux vivre dans un autre monde ".

Georges Yalebe, nouveau diplômé. "Je veux aller étudier en Tunisie, parce que ça m'intéresse. Je crois qu'il y a de meilleures universités. Je peux bien évoluer là-bas. Je suis convaincu qu'ils ne peuvent pas venir s'aventurer en RDC ". T.M.
Plus de 1900 décès au Nord-Kivu et en Ituri
vendredi 23 août 2019

Depuis le début de la dixième épidémie de la Maladie à Virus Ebola (MVE), le cumul des cas est de 2.927, dont 2.822 confirmés et 105 probables. Au (...)
lire la suite
Nord-Kivu : le gouverneur met en garde certains pasteurs
vendredi 23 août 2019

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzazu Kasivita, a mobilisé, hier jeudi 22 août des milliers de manifestants dans les rues de Goma (...)
lire la suite
Jacques Kyabula prend en charge les soins médicaux du journaliste Lotingo
vendredi 23 août 2019

Le Gouverneur de la province du Haut Katanga Jacques Kyabula Katwe prend en charge les soins médicaux de Célestin Lotingo Bin Saïdi, célèbre (...)
lire la suite
Burkina Faso : l’ambassadeur de la Chine présente ses condoléances au peuple burkinabè après l’attaque meurtrière contre l’armée
vendredi 23 août 2019

OUAGADOUGOU, 21 août (Xinhua) -- L'ambassadeur de la Chine au Burkina Faso a présenté mercredi ses condoléances au peuple burkinabè après l'attaque (...)
lire la suite
Antonio Guterres, une mission à trois volets
vendredi 23 août 2019

Fini le suspense. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres séjournera du 31 août au 2 septembre prochain en République démocratique du Congo. (...)
lire la suite
Emery Okundji : "Nous devons matérialiser la vision de Félix Tshisekedi de donner l’accès à l’éducation à tous les enfants"
vendredi 23 août 2019

Comme annoncé, les travaux de la deuxième Table ronde sur la gratuité de l'éducation de base en RDC ont bel et bien ouvert leur porte hier jeudi 22 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Juste une question d’heures…

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement tant attendu par la Ville, le Pays, l'Afrique et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting