Dernière minute :

La ZLEC apporte davantage d’opportunités pour la coopération avec la Chine selon l’ambassadeur chinois auprès de l’UA
vendredi 31 mai 2019

ADDIS ABEBA, 30 mai (Xinhua) -- La Zone de libre-échange continentale (ZLEC) d'Afrique, qui entre en vigueur jeudi, permettra de forger des liens économiques et commerciaux plus étroits avec la Chine, a déclaré l'ambassadeur chinois auprès de l'Union africaine (UA).

La Chine salue le progrès que constitue la construction de cette zone de libre-échange, soutient l'Afrique pour faire avancer son interconnectivité, et est prête à travailler avec l'Afrique afin de promouvoir le régime de libre-échange, a déclaré Liu Yuxi, chef de la mission chinoise auprès de l'UA.

"Le libre commerce et la connectivité des installations constituent le contenu fondamental de l'édification conjointe par la Chine et l'Afrique de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR)", a indiqué M. Liu, ajoutant que "les deux parties devraient construire des liens économiques et commerciaux plus étroits, en développant la zone de libre-échange et promouvant la coopération dans le cadre de l'ICR.

La Chine est le plus grand partenaire commercial de l'Afrique depuis dix ans consécutifs, et le volume des investissements chinois accumulés en Afrique a dépassé les 110 milliards de dollars.

Ces dernières années la construction de l'ICR a porté des fruits. La Chine a signé un protocole d'entente avec 39 pays africains ainsi que la Commission de l'UA. La coopération avec la Chine a fait avancer de façon substantielle le développement économique et social en Afrique.

L'ICR, proposée par la Chine en 2013, vise à bâtir un réseau commercial et d'infrastructures reliant l'Asie à l'Europe et à l'Afrique, et même au-delà.

L'accord de la ZLEC a été ratifié par un total de 22 membres de l'Union africaine (UA), atteignant le seuil requis pour son entrée en vigueur. Elle constitue le fondement de ce qui pourrait être la plus grande zone de libre-échange en termes de nombre de pays, couvrant plus de 1,2 milliard d'habitants avec un produit intérieur brut (PIB) combiné de 2.500 milliards de dollars.

"Il s'agit d'une étape essentielle pour l'Afrique, qui porte le drapeau de l'unité et cherche à promouvoir l'intégration économique ces dernières années", a déclaré M. Liu. L'accord devrait promouvoir la libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes, en baissant les barrières tarifaires et commerciales, ce qui revêt une grande importance pour la transition économique africaine et le rehaussement de son statut dans le commerce et les chaînes de valeur mondiales.

Sur fond de montée d'un sentiment anti-mondialisation, du protectionnisme et de l'unilatéralisme, la ZLEC favorisera la facilitation et la libéralisation du commerce global, et permettra de donner un nouvel élan à la promotion d'une économie mondiale ouverte, selon le diplomate chinois.

Il a souligné la contribution des entreprises chinoises au développement des relations Chine-Afrique, notant que la ZLEC va injecter une nouvelle vitalité au renforcement de la coopération bilatérale et à l'amélioration de sa qualité et son efficacité.

La Chine et l'Afrique sont en train de mettre en oeuvre les résultats du sommet de Beijing 2018 du Forum de la coopération sino-africaine et la coopération sur l'ICR, a noté M. Liu. Il a ajouté que Beijing est prêt à partager ses opportunités de développement avec l'Afrique, et à l'aider à accélérer l'industrialisation, l'urbanisation et la modernisation agricole, afin d'accomplir des résultats mutuellement bénéfiques et un développement commun.

Le diplomate chinois a également indiqué qu'au cours des derniers mois, les conflits commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis ont attiré l'attention du monde entier, dont des pays africains.

La Chine tient à sauvegarder la mondialisation économique et le libre commerce, et s'est engagée à construire un environnement commercial global ouvert, stable, juste et transparent, a souligné M. Liu. Il a ajouté que la Chine est prête à travailler avec les pays africains et d'autres pays en voie de développement, afin de construire conjointement une économie mondiale globale et d'oeuvrer pour une communauté de destin partagé pour l'humanité.
Des check-points placés dans chaque poste frontière de la RDC
lundi 27 janvier 2020

Le ministre de la Santé publique, le Docteur Eteni Longondo, a annoncé le samedi dernier, que des mesures urgentes ont été prises pour protéger la (...)
lire la suite
Chine : le développement de vaccins contre le nouveau coronavirus est en cours
lundi 27 janvier 2020

BEIJING, 26 janvier (Xinhua) -- Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a amorcé le développement de vaccins pour lutter contre (...)
lire la suite
Kwilu : six personnalités reçoivent des diplômes d’honneur de l’AJRK
vendredi 24 janvier 2020

L'Association des journalistes référents de Kikwit (AJRK) vient de primer six personnalités évoluant dans cette partie de la RDC qui se sont (...)
lire la suite
L’Equateur au coeur d’un projet de développement estimé à 10 millions USD
vendredi 24 janvier 2020

La province de l'Equateur est au coeur d'un projet de développement estimé à 10 millions de dollars américains. "La FAO et le WWF sont deux firmes (...)
lire la suite
Le MAE turc : "La question palestinienne est au cœur de la résolution des problèmes du Moyen-Orient"
vendredi 24 janvier 2020

Le chef de la diplomatie Mevlut Cavusoglu a participé à la réunion sur " Le besoin de dialogue au Moyen-Orient et en Afrique du Nord " dans le cadre (...)
lire la suite
Le vice-président turc rend visite aux blessés de l’attentat de la Somalie
vendredi 24 janvier 2020

Le vice-président turc, Fuat Oktay, a rendu visite, mercredi, aux blessés de l'attentat terroriste perpétré en Somalie, qui ont été transférés en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting