Dernière minute :
OBSEQUES OFFICIELLES D’ETIENNE TSHISEKEDI
Gare aux dérapages protocolaires !
mardi 28 mai 2019

C'est confirmé. La dépouille de l'historique opposant rd congolais, Etienne Tshisekedi, arrive à Kinshasa ce jeudi 30 mai, en provenance de Bruxelles. Dans la capitale, l'heure est aux préparatifs de trois jours des funérailles de cet illustre disparu aux multiples casquettes. D'abord celle d'ancien chef de corps, en qualité de Premier ministre honoraire. Ensuite, le statut de principal leader de l'opposition président du plus grand parti de la résistance non-violente à la dictature mobutienne et enfin dans son ultime et non moins importante casquette de père de l'actuel Chef de l'Etat. Ces considérations pourraient s'avérer insuffisantes, pour présenter le défunt Etienne Tshisekedi.

Toutefois, il importe de souligner que le Tshisekedi que la RDC va pleurer de façon officielle pendant les trois jours du deuil, n'est pas un Etienne Tshisekedi en tant que président national d'une importante formation politique labellisée Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Le Tshisekedi que la nation congolaise portera en terre le samedi 1er juin, sauf ultime modification de programme, est ce Tshisekedi ancien Premier ministre. Donc, chef de corps. D'où, le sens des funérailles officielles.

Par obsèques d'Etat, on comprend que c'est les pouvoirs publics qui endossent l'entière responsabilité de l'organisation. Evidemment, en harmonie avec la famille biologique du défunt pour le côté rituel. Cela s'entend, tous les officiels actifs ou passifs de la RD Congo se trouvent en droit légitime de rendre un dernier hommage à cette grande figure de la classe politique zaïro-congolaise. De membre du collège des Commissaires généraux en 1960, en qualité d'adjoint du commissaire à la Justice, Marcel Lihau, au Premier ministre issu de la CNS, Etienne Tshisekedi aura occupé quasiment tous les postes sauf celui de Président de la République.

Par ailleurs, le Tshisekedi qui sera pleuré pendant trois jours (jeudi, vendredi 30 mai et samedi 1er juin), c'est celui-là même qui est le père biologique de l'actuel Président congolais Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis le 24 janvier 2019. En d'autres termes, le Chef de l'Etat est éprouvé au premier degré. A ce titre, il ne serait ni surprenant ni étonnant qu'aux côtés des officiels congolais, d'autres chefs d'Etats africains ainsi que des diplomates en poste en RD Congo, viennent témoigner leur compassion à Fatshi. Voilà qui donne encore beaucoup plus de relief au caractère officiel des funérailles du sphinx de la très symbolique 10ème rue de Limete.

TSHITSHI MERITE MIEUX

Nul ne saurait prétexter ignorer qu'Etienne Tshisekedi a été l'une des figures emblématiques de la classe politique de la RD Congo, depuis le Zaïre du maréchal Mobutu. Son Curriculum vitae en dit long. Recteur de l'École nationale de droit et d'administration (ENDA) entre 1961 et 1965, l'histoire rappelle que feu Etienne Tshisekedi fut nommé en 1965, aux fonctions de ministre de l'Intérieur et des Affaires coutumières du président Joseph-Désiré Mobutu.Pas seulement. Car, Etienne Tshisekedi figure parmi l'équipe de rédaction de la Constitution congolaise de 1967. Toujours au cours de la même année, au conclave de Nsele, Etienne Tshisekedi rédige, avec le "roi" du Zaïre, Marie- Justin Bomboko et Joseph Singa Udjuu, le manifeste de la Nsele,

On n'ignore pas qu'Etienne Tshisekedi appartient ou a appartenu à un parti politique qui s'appelle Udps. On n'oublie pas non plus que Tshitshi a incarné, pendant plusieurs décennies, l'opposition depuis les années Zaïre. De ce point de vue, l'Udps a toute sa place dans ce deuil. Les combattants de ce parti ont également toutes les raisons de verser des futs de larmes pour pleurer leur leader. Celui-là même qui a sacrifié toute sa vie dans la lutte non-violente contre la dictature du président Mobutu et l'avènement d'un Etat véritablement respectueux des droits humains.

Ainsi, pour braver l'autoritarisme de feu le maréchal Mobutu, Etienne Tshisekedi fit partie du groupe de treize parlementaires, auteur d'une lettre ouverte d'une cinquantaine de pages adressée au président zaïrois. C'est donc dans cet environnement politique de défi à Mobutu, qu'Etienne Tshisekedi, les 12 autres co-auteurs de ladite lettre et certains compatriotes dont Kibassa Maliba - lui aussi déjà décédé - fondèrent l'Udps en 1982.

Au plus fort de la dictature, cette correspondance paraissait, aux yeux des caciques du régime d'alors, comme un acte osé. Sinon, un blasphème à l'incontestable timonier et Guide "éclairé " du Mouvement populaire de la révolution (MPR), parti-Etat sous le Zaïre de Mobutu jusque fin avril 1990.D'où, tous les sévices corporels et autres tortures morales que Mobutu, via ses services, avait fait subir à Etienne Tshisekedi.

Pour toutes les raisons qui résument le couronnement de la lutte politique d'Etienne Tshisekedi pour la démocratie au Zaïre, il ne peut que mériter mieux. Des analystes entendent bien, des obsèques dignes de ce nom. Ces funérailles ne devraient pas devenir un espace de règlement des comptes politiques ni de disputes entre les différentes chapelles de l'UDPS.En tout cas, ce ne serait ni le lieu ni le moment. Bien au contraire. Et donc, des fauteurs en eau trouble devraient se garder de tout comportement qui serait de nature à profaner la mémoire d'Etienne Tshisekedi. Ce grand leader dont le charisme a traversé les rivages régionaux et ethniques. Grevisse KABREL
"La rumeur sur une dizaine de morts à Makala est une calomnie et une désinformation"
mardi 21 janvier 2020

* Il a par ailleurs affirmé que le problème de nourriture et de médicaments ne se pose plus. Le Vice-premier ministre, ministre de la Justice, (...)
lire la suite
Delly Sesanga : " Cessez de surfer sur les peurs de notre peuple "
lundi 20 janvier 2020

* La RDC est faible de ses fragilités intérieures. La vraie guerre, il faut la mener contre le manque de cohésion interne, affirme le leader de (...)
lire la suite
Et si l’on optait pour une journée unique pour célébrer Mzee Kabila et Lumumba ?
mercredi 15 janvier 2020

*La proximité calendaire, l'identité du combat et la conjoncture socio-économique plaident pour l'institution d'une date commune. Faudra-t-il (...)
lire la suite
M. Fayulu :"le 17 janvier, nous allons marcher, quoiqu’il arrive"
mardi 14 janvier 2020

*Le porte-étendard de LAMUKA appelle à l'organisation d'une conférence internationale sur les risques de partition de la RDC. Le président (...)
lire la suite
Pierre Lumbi saisit Félix Tshisekedi
lundi 13 janvier 2020

* Dans sa lettre adressée au Chef de l'Etat, ce sénateur du Sud-Kivu juge inappropriée, injuste et disproportionnée, la sanction collective et (...)
lire la suite
Place à l’arbitrage
vendredi 10 janvier 2020

*En sa qualité de président de la Commission interministérielle ad hoc constituée notamment par le Premier ministre, le VPM Tunda Ya Kasende a lancé (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting