Dernière minute :
REÇU HIER AU VATICAN
Denis Mukwege plaide pour la promotion de l’égalité homme-femme en RDC
jeudi 23 mai 2019

Le prix Nobel de la paix 2018, le Congolais Denis Mukwege a été reçu hier mercredi 22 mai par le pape François au terme de la rencontre hebdomadaire qui avait lieu place Saint-Pierre. Selon la presse vaticane relayée par le site de Cenco, le gynécologue congolais a plaidé pour l'égale dignité des hommes et des femmes. "Notre société congolaise ne pourra pas se mettre en marche si l'on ne donne pas à la femme la place qu'elle mérite". Une nécessité valable pour l'Afrique et le monde entier, ajoute-t-il.

Celui qu'on a surnommé "L'homme qui répare les femmes" a avoué à la même source après son audience avec le Saint Père que le Souverain Pontife "connaît très bien les problèmes de la RDC". Il a salué "les principes défendus par le Vatican, comme le respect de la dignité humaine ", souhaitant que ces valeurs, qui aujourd'hui se perdent, soient enseignées.

Revenant sur son parcours d'obstétricien, Denis Mukwege a indiqué : "Depuis plus de huit ans, après avoir "vécu" en salle d'opération où je soignais les mères et leurs filles… tout cela n'était pas acceptable pour moi. C'est pourquoi j'ai quitté le bloc opératoire pour chercher simplement à sensibiliser le monde sur ce qui arrive en République démocratique du Congo. "

Poursuivant ses propos, Denis Mukwege a fait savoir que la RDC "est martyrisée depuis plus de 20 ans et a perdu plus de six millions de personnes, souvent à cause de massacres, de la faim, ou d'absence de soins… mais dix millions de personnes c'est un chiffre énorme ! Et des centaines de milliers de femmes ont subi des violences… cette situation est très grave".

Il convient de rappeler que, Denis Mukwege est le lauréat du Prix Nobel de la paix 2018, avec Nadia Murad, survivante et témoin du génocide des Yézidis par Daech. Tous deux ont été récompensés pour leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre.

Dr Mukwege est également lauréat du prix Sakharov au Parlement européen (2014). "Dans un monde d'inversion des valeurs, refuser la violence, c'est être dissident", a-t-il déclaré en novembre 2014, au moment de la remise du prix.

Ce médecin gynécologue qui pratique à l'hôpital Panzi de Bukavu, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, a aidé des milliers de femmes violées dans ce qu'il appelle "une situation formelle ni de guerre ni de paix, mais d'authentique impunité ".

En 2012, il avait dû se réfugier en Europe, rescapé d'une attaque après avoir dénoncé les responsables des violences dans la région. Il était rentré en RDC l'année suivante pour poursuivre son engagement. Emma MUNTU
Les illusions qui préparent les désordres
vendredi 19 juillet 2019

Ce qu'il convient d'appeler "feuilleton MBL" n'en finit pas d'inspirer les chroniqueurs politiques. Ça va dans tous les sens, Forum des As publie (...)
lire la suite
Olenghankoy joue aux bons offices entre FCC et AFDC-A
vendredi 19 juillet 2019

Le président du Conseil national de suivi de l'Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA) a amorcé des pourparlers avec la coordination du Front commun (...)
lire la suite
AFDC-A : la Coordination des élites de l’émergence se range derrière Modeste Bahati
vendredi 19 juillet 2019

La Coordination des élites de l'émergence (plate forme politique membre politique de l'AFDC/Alliés) désavoue la démarche du Front commun pour le Congo (...)
lire la suite
Cas Bahati : Atundu conclut au manque de loyauté à l’Autorité morale
vendredi 19 juillet 2019

Le Porte-parole de l'ancienne Majorité présidentielle, André-Alain Atundu, s'est exprimé mercredi 17 juillet sur l'actualité politique Rd congolaise. (...)
lire la suite
Martin Fayulu signalé à Londres depuis hier
vendredi 19 juillet 2019

Le leader de l'Ecidé (Engagement pour la Citoyenneté et le Développement), séjourne depuis hier jeudi 18 juillet à Londres pour une visite familiale. (...)
lire la suite
LAMUKA : entre l’Opposition radicale et celle républicaine !
vendredi 19 juillet 2019

Depuis la mue à Bruxelles en avril dernier de plateforme électorale en regroupement politique, LAMUKA tient ce 24 juillet dans la vile cuprifère de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

" MBL " est le titre du feuilleton

A n'en point douter. Un feuilleton nous est né. Il pourrait avoir pour titre " MBL ". Initiales de l'homme politique qui défraie la chronique en ce moment. Modeste Bahati Lukwebo. Un nom mangé à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting