Dernière minute :
VOIRIE URBAINE
Le "lac Victoire" : une mare du diable pour les transporteurs en commun !
jeudi 23 mai 2019

Entre l'avenue Kasa Vubu et le Rond-point Gambela, la conduite automobile n'est guère un exercice aisé. Bien au contraire. Les quelques rares transporteurs en commun qui empruntent ce tronçon, se livrent à des acrobaties épuisantes. A la base, un grand trou formé au croisement des avenues KasaVubu et Victoire. Juste à l'arrêt des taxis et taxis-bus à destination de Gombe.

Depuis quelques jours, ce nid de poule de près de 5 mètres de rayon, surnommé "lac Victoire", ne désemplissait pas. Car, régulièrement approvisionné par des caniveaux bouchés depuis des lustres. D'où, ce trou devenu un véritable mare du diable pour les usagers de cette partie de l'avenue de la Victoire. Principalement, nombre de transporteurs en commun qui n'osent plus emprunter ce tronçon, craignant toute panne technique éventuelle de leurs véhicules.

"On comprendrait, à la limite, que cet état des choses se produise dans un coin très peu fréquenté de la ville. Mais jamais dans un quartier comme Matonge, considéré comme le cœur même de Kinshasa. Si les communes de Kalamu et Kasa Vubu sont reliées à d'autres municipalités de la ville, c'est justement par le Rond-point de la Victoire qui constitue l'élément d'interjection. En tout cas, dans la plupart des coins de Kinshasa, on retrouve un moyen de transport qui mène à Matonge. Par conséquent, ce quartier devrait être comparé à cette femme du Roi dont on admet le moindre manquement", s'insurge un passant, visiblement habitant du quartier.

Lundi et mardi derniers, un service a été déployé sur les lieux pour vider cette flaque d'eau, à l'aide d'une motopompe. Ce qui a été effectivement fait. En tout cas, hier mercredi, cette crevasse avait totalement tari. Pourvu que ce dessèchement soit mis à profit pour le début des travaux de réhabilitation de cette route par le grand caniveau qui longe le côté droit de l'avenue de la Victoire (pour quiconque provient du rond-point Kimpwanza), ont gardé leur lit. Ce, après des travaux de curage par les services compétents de l'Etat. Reste qu'on évacue des montagnes .

BIENVENUE LES EMBOUTEILLAGES

Bien évident que dans son état actuel, l'avenue de la Victoire, à quelque dix mètres de son croisement avec l'avenue Kasa Vubu, crée des embouteillages monstres à des heures de pointe. Face à cette triste réalité, des transporteurs en commun en provenance de la Gombe, de Bandal...ont fini par ramener le terminus non loin de l'avenue Ethiopie, perpendiculaire à l'avenue de la Victoire.

" Il y a un embouteillage monstre qui se crée ici vers 16h00. Beaucoup de véhicules ont perdu leurs carters et des amortisseurs. Il n'y a pas moyen de traverser ce lac artificiel qui a commencé depuis plusieurs années, par un petit trou, avant de se transformer en une véritable coupure de plusieurs mètres de rayon. Ce, sous le regard impuissant et coupable de nos autorités urbaines. Voilà qu'au jour d'aujourd'hui, le petit trou d'hier est devenu une véritable mare du diable qui donne des cauchemars aux usagers que nous sommes ", gronde un taximan incapable de contenir ses émotions.

Si le "lac Victoire" est source de malheur des automobilistes, il est cependant, un mal nécessaire pour certains agents véreux de la Police de circulation routière (PCR) commis au même carrefour. Aux dires des conducteurs de véhicules sur place, ces agents qualifiés de la circulation routière ne ratent aucune occasion de les rançonner. D'où, leur cri de détresse en direction de la haute hiérarchie de la Police ville de Kinshasa, pour mettre hors d'état de nuire, les auteurs de ces actes. Christelle GIBEMBA
CNSS : 83% des Congolais satisfaits de l’action d’Agnès Mwad Nawej
vendredi 19 juillet 2019

Le décret n°18/027 du 14 juillet 2019 portant création, organisation et fonctionnement d'un établissement public dénommé Caisse Nationale de Sécurité (...)
lire la suite
EPSP : Un complément de 25.000 FC accordé aux enseignants pour le salaire de juillet
vendredi 19 juillet 2019

Les instituteurs gérés par le Service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) vont toucher, outre leurs salaires, 25.000 francs congolais (...)
lire la suite
SADC : le 4ème Sommet national sur le protocole Genre et Développement ouvre ses portes
vendredi 19 juillet 2019

Les travaux du 4ème Sommet national de la Communauté de développement des Etats de l'Afrique australe (SADC) ont ouvert leurs portes hier jeudi 18 (...)
lire la suite
L’APUKIN accorde deux semaines au Gouvernement pour répondre à toutes ses revendications
vendredi 19 juillet 2019

Silencieuse depuis l'avènement du nouveau régime, l'Association des professeurs de l'Université de Kinshasa (APUKIN) a finalement haussé le ton. Au (...)
lire la suite
L’ACOFEPE organise la 2ème édition du Trophée "Lutay Kanza"
vendredi 19 juillet 2019

L'Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE) organise, demain samedi 20 juillet, la remise du Trophée "Lutay (...)
lire la suite
La Tunisie ambitionne d’accueillir 20.000 étudiants africains à l’horizon 2020-2021
vendredi 19 juillet 2019

*Ce pays du Maghreb entend devenir un hub régional en matière d'enseignement et de formation. L'ambassade de Tunisie à Kinshasa, en collaboration (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting