Dernière minute :
CONTENTIEUX ELECTORAL
Kikwit : Me Lumeya Dhu Maleghi validé par la Cour constitutionnelle
lundi 20 mai 2019

La Cour constitutionnelle a rendu samedi 18 mai courant son arrêt dans le contentieux électoral pour la circonscription de Kikwit qui a vu Me Lumeya Dhu Maleghi être validé. A la satisfaction générale des habitants de Kikwit. Après son recours, la Haute cour a donné raison à l'ancien ministre des Affaires foncières qui va désormais siéger à l'Hémicycle. Cette annonce vient non seulement rétablir la justice, mais aussi honorer la population de Kikwit qui avait porté son choix sur cet homme surnommé "père du social".

Dans la capitale du Kwilu, la nouvelle de la validation de Me Lumeya a réjoui la population toute entière. Toute la ville voyait Lumeya Dhu Maleghi deuxième juste derrière Adolphe Muzito. Il a été recalé sans raison à la proclamation des résultats par la CENI. Kikwit qui a vu Lumeya élu en 2006 puis réélu en 2011 n'en revenait pas. L'Arrêt de la Cour donne raison quatre mois plus tard aux partisans de l'ancien ministre des Affaires foncières et militants de la DDC qui avaient crié à l'injustice.

On rappelle qu'à la fermeture des bureaux de vote, tous les procès-verbaux remis à tous les témoins en présence des observateurs attestaient de sa victoire. "Les résultats compilés donnent Lumeya Dhu Maleghi deuxième après Muzito. Même les résultats affichés devant les bureaux de vote le placent toujours juste derrière le candidat UREP", affirmaient des sources à Kikwit qui ne voyaient pas par quelle magie Lumeya qui était classé deuxième sur l'ensemble des listes alignées par tous les partis et plateformes politiques n'avait pas été proclamé élu. Ceux qui avaient estimé que son nom avait été tout simplement " gommé ", ne s'étaient pas non plus trompés.

L'ancien ministre des Affaires foncières avaient obtenu le nombre de voix largement supérieur aux candidats des listes qui avaient arraché deux de trois sièges aux côtés de l'UREP à Kikwit. " S'il faut ajouter les voix de deux autres candidats APECO avec lesquels il était sur la liste, Lumeya devançaient tous les postulants de toutes les listes en dehors du candidat de l'UREP", faisait-on remarquer.

C'est donc avait raison que le cas Lumeya avait fait débat à Kikwit. La non proclamation de Lumeya par la CENI était-ce une omission, une erreur dans le décompte des voix ou …un coup fourré? Poser la question c'est y répondre.

Tout cela est bien un lointain souvenir. La Haute cour vient de rétablir " la vérité des urnes. "Et c'est l'essentiel. Dans certains quartiers de Kikwit où Lumeya est archi connu, les habitants sont plus qu'heureux. L'incompréhension qui le disputait à la révolte a cédé la place à la liesse populaire. Le vieux renard revient. On a semblé couper sa queue, il revient avec sa queue qui bouge. Didier KEBONGO
Le chef de l’État crée un Fonds National de Solidarité contre le Coronavirus
mercredi 8 avril 2020

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus qui sévit en République Démocratique du (...)
lire la suite
L’AFDC-A demande diligence et indépendance dans l’instruction de sa plainte
mercredi 8 avril 2020

* La plateforme pilotée par le Sénateur Bahati Lukwebo dit faire confiance à la justice congolaise. La relance de l'instruction préjuridictionnelle (...)
lire la suite
La ministre Acacia Bandubola : "Le Coronavirus est bien réel, mais ce n’est pas une fatalité"
mercredi 8 avril 2020

Ministre de l'Economie nationale, Mme Acacia Bandubola pousse un ouf de soulagement. Sa joie est justifiée du fait que le Dr Muyembe, responsable (...)
lire la suite
Mwenze Kongolo : "le directeur de cabinet du chef de l’Etat n’a aucun pouvoir propre"
mercredi 8 avril 2020

L'Alternance A 2018 (A2018) suit avec attention la situation découlant de l'invitation du Parquet général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Matete, (...)
lire la suite
Le Cardinal Ambongo propose une célébration restreinte des messes, la Police s’interpose !
mardi 7 avril 2020

Pas question de tergiversation pour faire respecter les mesures draconiennes prises par le Chef de l'État Félix-Antoine Tshisekedi, pour stopper la (...)
lire la suite
Le collectif des femmes leaders du Grand Katanga déplore l’humiliation de ses corrégionnaires
mardi 7 avril 2020

La présence massive d'une délégation d'enquêteurs kinois dans l'ex-province du Katanga depuis le 4 avril suscite l'inquiétude des ressortissants de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting