FERVEUR POPULAIRE, DISCOURS CALIBRE, PROMESSES REALISTES...
E. Ramazani Shadary : une tournée réussie dans le Grand Equateur
vendredi 7 décembre 2018

En trois jours, Emmanuel Shadary a bouclé son périple à travers le Grand Equateur. Une tournée réussie à plus d’un titre. Avec l’engouement populaire au rendez-vous. Démonstration.

D’aucuns pensaient que le candidat FCC à la présidentielle allait commencer sa virée dans le Grand Equateur par la ville emblématique du pays Ngala. A savoir Mbandaka. Erreur. Comme s’il voulait recevoir l’onction de la figure tutélaire de cette province, le candidat n° 13 a débuté sa tournée par un pèlerinage à Gbadolite sur les terres de feu le Maréchal Mobutu. Là, il n’a pas fait l’économie du respect dû à cet icone provincial, mieux local. Ramazani Shadary a, en effet, sollicité une minute de silence en mémoire de l’homme de Gbado. Geste apprécié à sa juste valeur par les habitants de cette contrée qui, depuis la disparition du Maréchal Président, sont comme sevrés à jamais de leur père nourricier. Le mérite du dauphin du Raïs est justement d’avoir donné une perspective aux habitants du Nord Ubangi en déclinant leurs attentes et les réponses qu’il entend y apporter une fois élu. Autres engagements : la gratuité de l’enseignement primaire, la suppression des frais connexes pour les étudiants, la réhabilitation du barrage Mobayi Mbongo et de plusieurs ouvrages historiques du chef-lieu de la province, la solution au problème des éleveurs Mbororo pour entretenir de bonnes relations avec les pays voisins.
De fait, toute l’intelligence du candidat FCC a consisté à contextualiser les discours en fonction de la province qu’il visite. Ainsi, à Gemena, dans le Sud Ubangi, Emmanuel Ramazani Shadary a listé les besoins prioritaires de cette partie du Grand Equateur et les solutions qu’il promet. Il en est de même pour Lisala, Bumba qu’il ambitionne de transformer en ville en la dotant d’un aéroport digne de ce nom. Shadary s’est adonné au même exercice dans la Tshuapa (Boende) et dans l’Equateur (Mbadaka).
En somme, le candidat n° 13 s’est gardé de verser dans la démagogie en promettant ce qu’il ne peut réaliser. Nombre d’observateurs attribuent ce réalisme au fait que le prétendant FCC au fauteuil présidentiel connaît, d’expérience, les possibilités et les limites d’un gouvernement. Il ne peut donc pas sombrer dans des poncifs et autres formules toutes faites du genre le peuple souffre. De plus, En tant que fruit de la territoriale, Emmanuel Shadary ne découvre pas le pays réel. Il en a une connaissance physique et charnelle. Lui qui comme administrateur du territoire, comme Gouverneur de province, comme ministre de l’Intérieur et comme patron du PPRD, a fait et refait le tour de la RDC.
Enfin, les observateurs sont unanimes à reconnaitre que depuis le lancement de sa campagne, E Shadary n’a prononcé aucun mot désobligeant envers ses adversaires. Son combat, il le place sur le plan des idées sur fond du programme qu’il a présenté à l’opinion le 19 novembre dernier.

Le FCC soupçonne le camp du candidat de "Lamuka"
vendredi 14 décembre 2018

Dans un communiqué de presse hier, le coordonnateur de la méga coalition de soutien à la candidature de Ramazani Shadary invite les autorités (...)
lire la suite
Assemblée nationale : La mission d’observation de la SADC s’imprègne de l’évolution du processus électoral
vendredi 14 décembre 2018

A quelques jours des élections du 23 décembre prochain, les observateurs de différentes organisations régionales commencent à se déployer en RDC. (...)
lire la suite
M. Fayulu appelle à une enquête internationale
vendredi 14 décembre 2018

Soupçonné par le FCC dans l’incendie d’origine criminelle de l’entrepôt de la CENI à Gombe, Martin Fayulu est monté sur ses quatre cheveaux pour exiger (...)
lire la suite
"Lamuka" en appelle à l’intervention du Conseil de sécurité, de l’UE, de l’UA…
vendredi 14 décembre 2018

* Par ailleurs, Pierre Lumbi, coordonnateur de la plateforme de soutien à Martin Fayulu, exhorte les Congolais à ne pas répondre à la violence par (...)
lire la suite
Les événements marquants pendant la campagne électorale !
vendredi 14 décembre 2018

Dimanche prochain, il ne restera plus qu’une semaine pour arriver au 23 décembre 2018, date prévue pour les élections générales marquant la troisième (...)
lire la suite
Mbuji-Mayi : une marée humaine pour le tandem Tshisekedi - Kamerhe
vendredi 14 décembre 2018

* Le candidat n° 20 promet de relancer la MIBA, une fois élu. Mbuji-Mayi comme nul autre chef-lieu de province pour le ticket Fatshivit. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting