DEPUIS LE DEBUT DE LA 10EME EPIDEMIE EN AOUT DERNIER
Ebola fait déjà 458 cas confirmés dont 271 décès
vendredi 7 décembre 2018

La maladie à virus Ebola (MVE) déclarée depuis le 1er aout à Beni a déjà fait 458 cas confirmés dont 271 décès. C’est l’épidémie la plus grave en RDC et 2ème dans le monde. Elle a touché 14 zones de santé au Nord-Kivu et 3 en Ituri, selon Oly Ilunga, ministre de la Santé publique, au cours d’une conférence de presse hier jeudi dans l’après-midi à Kinshasa.

Au cours de ce face-à-face avec les médias, le ministre a affirmé que la maladie à virus Ebola ne sera pas un obstacle au déroulement des élections. Il a recommandé aux candidats et à ceux qui les accompagnent à s’informer pour respecter les mesures d’hygiène de base.
Cependant, a indiqué Oly Ilunga Kalenga, la 10ème épidémie est la plus complexe de l’histoire de cette maladie en RDC. Toutefois, le patron de la Santé publique a reconnu que les équipes sur terrain abattent un travail remarquable. Mais, a-t-il estimé, il faut continuer à renforcer et à adapter la stratégie de riposte.
Parlant des défis inédits à relever, il a évoqué l’infection nosocomiale, la présence de l’épidémie dans plusieurs centres urbains à forte densité et mobilité de la population, les zones avec conflits armés ainsi que la réticence et la résistance violentes.
Par ailleurs, Oly Ilunga a salué les résultats obtenus par la vaccination des personnes en contact avec les malades. "La vaccination a joué un rôle capital celui de briser les chaines de transmissions", a-t-il renchéri avant de mentionner que plus de 40.493 personnes ont été vaccinées. Ce qui, selon lui, a permis que des milliers de personnes aient échappé à la maladie.
Toutefois, le ministre a fait savoir que la situation reste préoccupante à Butembo et Katwa, zones à forte densité. "Bien que l’épidémie soit contenue dans certaines zones, le risque est permanent", dixit Oly Ilunga.
Avant de terminer son exposé, le patron de la Santé a précisé qu’il est en contact permanent avec ses collègues du Rwanda et de l’Ouganda dans le cadre de la collaboration transfrontalière pour un suivi de contact. Ils ont échangé pour voir dans quelle mesure renforcer cette collaboration au-delà de la MVE. Mathy MUSAU

Communiqué de Rawbank
vendredi 14 décembre 2018


lire la suite
Les activités phares de 2019 identifiées
vendredi 14 décembre 2018

Au terme de deux jours de travaux sur la revue annuelle 2018 du programme de coopération entre la RDC et l’UNFPA, les participants ont identifié (...)
lire la suite
Le Japon partage l’expérience de son administration publique aux futurs cadres congolais
vendredi 14 décembre 2018

L’Ambassade du Japon en RDC a organisé la première d’une série de quatre séminaires sur le Japon à l’École Nationale d’Administration (ENA). Cette (...)
lire la suite
Kasaï : plus de 20.000 enfants arrivés d’Angola vaccinés et de la population locale en une semaine
vendredi 14 décembre 2018

Médecins Sans Frontières (MSF) étend son soutien aux ressortissants congolais débarqués d’Angola à toute la population du Kasaï à travers une campagne (...)
lire la suite
Des journalistes kinois s’impliquent dans la vulgarisation du Protocole de Maputo
jeudi 13 décembre 2018

Des professionnels des médias de Kinshasa s’impliquent dans la vulgarisation du protocole de Maputo. C’est l’une des conclusions de l’atelier de (...)
lire la suite
Le Gouvernement et l’UNFPA évaluent leur programme de coopération
jeudi 13 décembre 2018

Le Gouvernement congolais et l’UNFPA évaluent leur programme de coopération depuis hier mercredi à Kinshasa. Cet atelier de la Revue annuelle du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting