Dernière minute :
CE VENDREDI AU PULLMAN HOTEL
VLISCO/RDC organise un grand défilé dénommé « Les Reines du Congo »
vendredi 7 décembre 2018

{{VLISCO/RDC organise un défilé classique dénommé : « Les Reines du Congo ». La soirée aura lieu ce vendredi au Pullman Hôtel à partir de 18h. Pour cette fin d’année, cet habilleur de pagne a porté son choix sur un styliste congolais évoluant à Paris. }} L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse, animée par la direction générale de VLISCO/RDC, en présence de José Esam. Monique Gieskes a fait savoir que ce défilé sera une occasion de montrer les derniers dessins et les différentes variantes de cette entreprise. Pour cette fin de l’année, elle estime qu’il est important d’offrir un vrai spectacle aux consommateurs du meilleur pagne du monde. Les années antérieures, a-t-elle déclaré : « Nous confions le pagne à plusieurs stylistes de la ville pour la confection ». "Cette année, nous avons voulu faire les choses autrement. Nous avons recouru à un styliste-créateur de renommé internationale. Il s'agit de José Esam, qui est un alchimiste, un vrai virtuose», a martelé Monique Gieskes. "A travers sa conception, José Esam va interpréter VLISCO. Il va offrir un spectacle classique aux consommateurs et consommatrice du pagne en RDC et chanter l’hymne de la femme. La femme qui est l’épine dorsale de la société congolaise, c’est elle qui soutient la nation", précise le DG de l'entreprise textile. A travers José Esam, Monique Gieskes pense amener le talent congolais au-delà des frontières du Congo et montrer ce que le Congolais est capable de faire. Revenant sur le thème du défilé, « Les Reines du Congo », Monique Gieskes compte magnifier le rôle que la femme joue dans la société. "A travers ce grand défilé, nous voulons faire rêver la femme congolaise, lui rendre ses lettres de noblesse pour lui offrir le meilleur et lui dire combien elle est importante. Car, VLISCO est le leader mondial du pagne et la RDC est le 1er consommateur du pagne au monde", a lâché Monique Gieskes. Pour sa part, ce styliste-créateur va, à travers sa conception, exprimer sa pensée sur la femme. Depuis un certain temps, José Esam ouvert un atelier à Kinshasa. Ses produits conçus à Kinshasa auront la même valeur que ceux produits à Paris. José Esam est un créateur multiculturel. Depuis plus de 20 ans, il habille les femmes avec raffinement et sophistication, sans oublier leurs origines. L’originalité de ses créations exprime l’accidentalité du créateur et ses racines africaines qui s’adaptent bien à la femme d’aujourd’hui, sensuelle et dynamique, sans oublier une petite pincée d’audace. {{Mathy MUSAU}}
Légère hausse des prix de certaines denrées de première nécessité
lundi 20 mai 2019

Il a été observé au cours de la semaine du 13 au 18 mai dernier, une inflation consécutive à la légère hausse des prix de certaines denrées de première (...)
lire la suite
"Plus fortes", vision de la Fondation de Denise Nyakeru Tshisekedi pour soutenir les Congolaises
lundi 20 mai 2019

"Plus fortes", c'est le slogan de la vision de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, une initiative de la Première Dame de la RDC. Le lancement (...)
lire la suite
DYNAFEC, une plate-forme pour promouvoir la participation politique de la femme en RDC
lundi 20 mai 2019

Les activités de la Dynamique nationale des femmes candidates (DYNAFEC) de la République démocratique du Congo (RDC) étaient lancées à Kinshasa le (...)
lire la suite
La Société civile du Kongo-Central s’oppose au projet de construction du pont Kinshasa-Brazzaville
lundi 20 mai 2019

A Muanda, ville côtière de la province du Kongo central, les populations s'opposent catégoriquement à la construction d'un pont reliant la ville de (...)
lire la suite
L’Apôtre Michel Marvane : "Le sang de Jésus versé, la panacée pour accomplir la volonté divine, vaincre la maladie, malédiction et ouvrir la place au ciel"
lundi 20 mai 2019

L'Église Pierre Angulaire à Moulaert dans la commune de Bandalungwa, a tiré les rideaux de son séminaire de 3 jours par un culte spécial, hier (...)
lire la suite
Des policiers démantèlent des marchés pirates qui écument les artères de Kinshasa
jeudi 16 mai 2019

Les éléments de la Police nationale congolaise procèdent depuis le mardi 14 mai dernier à la destruction de tous les marchés pirates qui écument (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le 17 mai ou un impératif mémoriel

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette date, quelques interrogations ont fusé sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting