Dernière minute :
NORD-KIVU
CENI : Corneille Nangaa préoccupé par la sécurité du processus électoral
mercredi 28 décembre 2016

{{Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nanga, séjourne à Goma depuis le lundi 26 décembre dernier. Il vient s’enquérir de l’évolution du processus d’enrôlement, débuté le 13 décembre. Sa plus grande préoccupation est focalisée sur la sécurité du processus électoral.}} «Les agents de la CENI, comme les matériels, doivent séjourner plus de trois mois dans les différents villages et groupements. Or, dans ces milieux, de nombreux groupes armés font la loi», fait remarquer Corneille Nangaa. C’est ainsi qu’une grande réunion de sécurité sur le processus se tient avec le gouvernement provincial, le comité provincial de sécurité, la police, l’armée et la Monusco. «Il faut sécuriser les agents de la CENI, les matériels, mais aussi la population qui participe au processus. La population doit se sentir sécurisée pour bien accompagner les élections»,déclare Corneille Nangaa. {{ EVALUATION}} Le président de la Centrale électorale profitera de son séjour pour évaluer l’état d’avancement du processus en province quant au déploiement des kits électoraux et au déroulement des opérations d’enrôlement. Hier mardi, il a rencontré le chef de bureau de la Monusco pour évaluer le niveau de déploiement des kits. L’objectif est que d’ici le 31 décembre, les opérations d’enrôlement commencent au moins dans tous les territoires, avant d’atteindre les groupements et les villages. Le défi est également logistique, car les routes sont en mauvais état dans certains endroits. {{UNE INSECURITE CHRONIQUE}} La situation sécuritaire dans la province du Nord Kivu reste toujours dominée par l’activisme récurrent des groupes armés.Sur le terrain, cet activisme cause chaque jour son lot de malheurs : des morts, de nombreux déplacés, des viols,des populations obligées d’abandonner leurs champs, leur seul moyen de subsistance... Le week-end de Noël a été particulièrement meurtrier dans ce territoire. En deux jours, samedi 24 et dimanche 25 décembre, au moins 50 personnes ont été tuées à Eringeti et dans ses environs. Le village de Bwalanda, situé dans la chefferie de Bwito, en territoire de Rutshuru, s’est vidé de ces habitants depuis l’attaque de la nuit du 22 décembre par des présumés rebelles Nyantura. Ces habitants se dirigent principalement à Nyanzale, Kibirizi et dans d’autres milieux environnants {{DES ATTAQUES REPETEES}} Aucune semaine et voire aucun jour ne passe sans qu’on enregistre une attaque des groupes armés contre les populations civiles ou contre les forces régulières de l’armée ou de la police. Ces groupes maïmaï sont souvent tenus par les fils du coin et identifiés à telle ou telle autre tribu. Le gouvernement provincial, la société civile, les ongdh et le Baraza la Waze (une structure regroupant les 9 tribus du Nord Kivu) ont lancé des campagnes de sensibilisation à la démobilisation des jeunes dans ces groupes. Mais, cela peine à porter des fruits jusque-là. Les autorités demandent aux jeunes d’aller plutôt s’enrôler dans l’armée et la police régulières. Mais, les revendications tribales, le contrôle des terres et l’exploitation des ressources naturelles, ainsi que le souci d’un enrichissement facile et rapide empêchent ces jeunes de faire le choix de la noble carrière militaire. {{De notre correspondant à Goma, Pépé MIKWA}}
Lubumbashi : Mobilisation monstre pour l’accueil de Katumbi
lundi 20 mai 2019

*Les Lushois conviés à aller accueillir l'ancien Gouverneur en tenue blanche, en signe de paix. "Lubumbashi attend son Moïse ce lundi 20 mai (...)
lire la suite
Sénatoriales : Avec 3 sièges sur 4 au Nord-Kivu et l’unique siège en jeu au Maï-Ndombe, le FCC à nouveau grand vainqueur !
lundi 20 mai 2019

*A la veille du scrutin, le sénateur Kaniki Ituome François retirait sa candidature pour dénoncer la corruption dans la province de Mai-Ndombe. Le (...)
lire la suite
Lambert Mende envisage une motion contre Basile Olongo à l’Assemblée nationale
lundi 20 mai 2019

* "Je ne peux pas être brutalisé comme ça par la police de mon pays. Je suis député d'abord. Je suis en session. Je n'ai commis aucun fait (...)
lire la suite
Tout en exprimant sa solidarité à Magunda Ilunga Masiste, invalidé par la Haute Cour
lundi 20 mai 2019

Le président et autorité morale de l'Alliance pour la Bonne Gouvernance (ABG), le député Jonathan Bialosuka Wata, demande à tous ses militantes de (...)
lire la suite
Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour au pays avant le 30 juin
lundi 20 mai 2019

La décrispation de l'espace politique congolais devient de plus en plus une réalité. Après le président de Ensemble pour le changement, Moïse (...)
lire la suite
Augustin Kabuya : " Mon objectif est de travailler pour permettre à FATSHI de rempiler en 2023 "
lundi 20 mai 2019

Les chiens aboient, la caravane passe, dit un célèbre proverbe arabe. Le tout nouveau Secrétaire général de l'UDPS, Augustin Kabuya Tshilumba, fait (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le 17 mai ou un impératif mémoriel

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette date, quelques interrogations ont fusé sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting