Dernière minute :
L’ACCORD GLOBAL AYANT ETE ADOPTE PAR LES PARTIES HIER A LA CITE DE L’UA
Dialogue : le Gouvernement de transition dans 21 jours !
mardi 18 octobre 2016

{{Une nouvelle ère se dessine déjà dans le microcosme politique congolais. Un nouveau gouvernement de transition sera nommé dans 21 jours pour conduire la République démocratique du Congo vers la tenue des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées, a révélé Emmanuel Shadary, cadre du PPRD, hier au sortir des travaux du Dialogue politique, à la cité de l'Union africaine. Dirigé par un premier Ministre issu de l'Opposition, ce gouvernement sera composé de membres de la Majorité, de l'Opposition et de la société civile. Il s'efforcera de répondre au quotidien de la population, a-t-il indiqué.}} Pressenti à la primature, Vital Kamerhe a hier lundi 17 octobre à la cité de l'UA reçu des félicitations de certains hauts cadres de la Majorité. Ce qui porte à croire que l'élévation du président de l'UNC à la tête de l'Exécutif national n'est plus un secret. Il promet déjà de s'investir pour une application stricte de l'accord qui sortira du dialogue, en vue de permettre à la RDC d'atterrir vers l'alternance tant recherchée par le peuple pour marquer l'histoire de l'Afrique subsaharienne, mais également de l'Afrique dans son entièreté. {{ LES MISSIONS DU NOUVEAU GOUVERNEMENT}} A en croire Emmanuel Shadary, l'accord politique issu du dialogue accorde la primature à l'Opposition, tout en mettant également un accent particulier sur le social de la population, " notamment les rémunérations des militaires et policiers, des agents et fonctionnaires de l'Etat, des enseignants, mais également la gratuité au niveau de l'enseignement primaire. Nous avons insisté sur ça parce que tout ce que nous faisons sur le plan politique ne peut avoir des reconnaissances sur la population lorsque celle-ci est prise en compte dans son vécu quotidien ". Pour ce cadre du PPRD, ce Gouvernement à venir, même si c'est difficile, doit mettre beaucoup de moyens et se battre pour que le social soit la première priorité. "Nous avons aussi parlé de la dette intérieure. Je crois que de bonne foi, si tout est respecté, on aura franchi un pas important " La mise en œuvre de cet accord, fait-il savoir, sera effectuée par un comité de suivi composé de 7 membres de la Majorité, 7 de l'Opposition et 4 de la Société civile. Demain, il est prévu donc la cérémonie de clôture qui sera précédée par la signature de l'accord par tous les délégués individuellement. Shadari, tout comme Vital Kamerhe n'ont pas révélé ce que l'Opposition a concédé par rapport à l'offre de la Primature lui faite par la Majorité. Ils affirment que chaque partie a fait des concessions majeures comme prix à payer pour aller vers des élections démocratiques et apaisées, lesquelles seront acceptées par tout le monde. {{ CONVOCATION DES SCRUTINS LE 30 OCTOBRE 2017, ELECTIONS LE 29 AVRIL 2018}} L'accord qui découle du Dialogue politique prévoit également des dates pour la suite du processus électoral, comme l'a exigé l'Opposition présente à ces assises. Ce, dans le respect de la Constitution, souligne le président de l'UNC. " La Constitution sera scrupuleusement respectée dans notre accord, puisque dès l'entrée en la matière, nous disons que ce nous faisons nous nous fondons sur notre constitution et la résolution 2277. Nous ajoutons aussi à notre troisième paragraphe que la Constitution va être respectée. Dans le corps du texte, nous disons conformément à la Constitution, le président actuel reste en place jusqu'à l'élection du nouveau président. Ce qui confirme qu'il y aura alternance dans ce pays ". " Deuxième élément que nous voulons avoir dans notre feuille de route, poursuit-il, c'était un calendrier avec des dates précises. Nous avons insisté là-dessus avant de signer cet accord. Là je remercie nos amis de la Majorité qui ont compris que ce que nous faisons n'est pas pour nous. C'est avant tout pour le peuple congolais. Le peuple a voulu savoir à quand la fin de l'enrôlement. Ca se termine le 31 juillet 2017. Il a voulu savoir quand est ce qu'on convoque les trois scrutins combinés, le 30 octobre 2017 et les élections effectives, c'est six mois après, donc le 29 avril 2018 et la passation des pouvoirs intervient 10 jours après ".{{ IL N'Y AURA PAS UN AUTRE DIALOGUE, DIXIT KAMERHE}} Il n'y aura pas un autre dialogue, insiste Vital Kamerhe. " Ce dialogue, c'est pour faire quoi parce que nous nous avons dit ce que nous voulons faire de notre dialogue. C'était pour donner au peuple congolais un accord qui permet l'alternance dans un délai le plus court possible, techniquement possible, politiquement acceptable. Mais de l'autre côté, les amis nous parlent de trois «R». Le premier, c'est le refus de dialoguer avec nous ; le second c'est le rejet de la Constitution, parce que quand on parle du régime spécial, c'est le rejet de la Constitution et le dernier c'est la récusation du facilitateur, alors que celui-ci n'est ni le problème du Congo ni la solution aux problèmes du Congo. C'est à nous de trouver les solutions au problème de notre pays ". Les travaux du Dialogue politique qui se clôturent cet après-midi à la cité de l'Union africaine auront produit à la nation congolaise un schéma qui privilégie la paix et la concorde nationales. Mais l'accord à adopter reste ouvert aux membres du Rassemblement et à tous les compatriotes épris de la paix. {{ MOLINA}}
Covid 19 : Félix Tshisekedi annonce de nouvelles mesures ce mercredi
mardi 24 mars 2020

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, s'adresse de nouveau à la Nation. Annoncé pour demain 25 mars, son message intervient une (...)
lire la suite
Après Kinshasa, Coronavirus à Lubumbashi !
lundi 23 mars 2020

*Dans son adresse d'hier, le Gouverneur du Haut Katanga révèle que deux passagers de Congo Airways ont été testés positifs à l'aéroport de la Loano. (...)
lire la suite
Les chefs de confessions religieuses s’engagent à lutter activement contre le coronavirus
vendredi 20 mars 2020

Tous les chefs des confessions religieuses ont promis de s’impliquer activement dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, après avoir pris (...)
lire la suite
Fatshi : " La santé est notre priorité absolue "
jeudi 19 mars 2020

* Les vols en provenance des pays à risque et des pays de transit suspendus jusqu'à nouvel ordre dès ce vendredi 20 mars. * Ecoles, universités, (...)
lire la suite
Le Parlement congolais suspend ses séances plénières jusqu’au 5 avril
jeudi 19 mars 2020

* Toutefois, en cas d'extrême urgence, les travaux en commissions pourront se tenir dans le strict respect des conditions édictées par le (...)
lire la suite
Fatshi : les grandes lignes de son adresse
mercredi 18 mars 2020

*L'Exécutif congolais décide de renforcer la surveillance dans les portes d'entrée du pays, de règlementer les rassemblements publics et de prendre (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting