Dernière minute :
A LA SUITE DE LA RENCONTRE ENTRE EDEM KODJO ET LES 18 MEMBRES DE GROUPE RESTREINT
Dialogue : un accord sans le Rassemblement
lundi 17 octobre 2016

{* Va-t-on s'engager dans une épreuve de forces ?} {{Plus un seul désaccord. Les dix-huit membres du groupe restreint du Dialogue politique national inclusif se sont mis d'accord sur tous les sujets sensibles. Au terme d'une rencontre le week-end dernier avec le facilitateur Edem Kodjo au Pullman Hôtel Kinshasa, tous ont dit oui à tout. Ils ont été d'accord sur trois principes. Le Premier, le poste de Premier ministre a été confié à l'Opposition. Le second principe, c'est que les trois principaux scrutins seront organisés en avril 2018. Il s'agit de la présidentielle, des législatives et des provinciales.}} Par ailleurs, le Président Joseph Kabila, constitutionnellement fin mandat le 20 décembre prochain, restera bel et bien en fonction jusqu'à l'élection de son successeur au mois d'avril 2018. Ce, en, vertu du principe de continuité du pouvoir au sommet de l'Etat, consacré dans l'article 69 de la Constitution en vigueur en RD Congo. Et aussi, en conformité avec l'arrêt de la Cour constitutionnelle, rendu public le mercredi 11 mai dernier. Au terme de l'Arrêt sus-évoqué, les hauts juges qui avaient ainsi répondu à la requête des députés nationaux de la Majorité et certains de l’Opposition parlementaire du 18 avril 2016, n'étaient pas allés outre-mesure des dispositions de quelques articles de la constitution. Notamment, l'article 70. Au terme de son alinéa 2, cet article stipule : " A la fin de son mandat, le président de la République reste en fonction jusqu'à l'installation effective du nouveau président élu." Compte tenu du fait que les différentes élections initialement prévues au cours de cette année 2016, sont repoussées au mois d'avril 2018, un nouveau Gouvernement, avec un Premier ministre issu de l'Opposition sera mis en place pour gérer le pays pendant la période intermédiaire comprise entre l'Après 20 décembre 2016 et Avril 2018. En ce qui concerne la signature proprement dite de l'Accord, des sources proches de la Facilitation, contactées hier dimanche par Forum des As, ont renseigné qu'une assemblée plénière du Dialogue est prévue ce lundi 17 octobre, pour examiner et adopter ledit projet d'Accord. Etant entendu que toutes les divergences ont déjà été aplanies, la paraphe d'un compromis politique final en RD Congo n'est plus que question d'heures. D'après des sources généralement bien informées, cet Accord pourrait être signé dès demain mardi 18 octobre. {{UN ACCORD SANS LE RASSEMBLEMENT}} Que la signature intervienne demain ou quelques jours après, le moins que l'on puisse dire est que cet Accord ne sera pas paraphé par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Secret de polichinelle, les sociétaires de cette plateforme de l'Opposition post-Genval, jusqu'au-boutistes, n'ont pas voulu prendre part aux négociations politiques de la Cité de l'Union africaine. Au stade actuel des choses où le Dialogue politique national et inclusif en RD Congo arrive à son dernier port, des analystes n'arrêtent pas de s'interroger. Pourrait-on envisager une voie de conciliation dans les jours à venir avec le Rassemblement? Va-t-on s'engager dans une épreuve de rapports de forces ? Si oui, qui l'emporterait donc en définitive ? Comme pendant les années Mobutu, et même sous le régime actuel, serait-on amené à signer cet Accord politique sans le Rassemblement, manière de lui faire payer sa politique de la chaise vide ? Voilà donc, autant de questions qui résument l'essentiel des préoccupations de plus d'un Kinois. Cependant, l'idéal étant d'aboutir à un Accord politique approuvé par tous les acteurs en présence, en vue d'une gestion consensuelle de la RD Congo, après le mandat actuel du Président Joseph Kabila. Partant de cet idéal commun, on devrait donc se garder de toute posture politicienne triomphaliste et porteuse de germes d'un bras-de-fer. En attendant, beaucoup de spéculations sur le nom du futur remplaçant de l'actuel Premier ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon. Ouverts le 1er septembre 2016 pour une durée de 15 jours max, les travaux du Dialogue politique national inclusif en RD Congo arrivent ce lundi 17 octobre, à leur 47ème jour. Pourvu que les résolutions ou recommandations issues de ce Forum soient réellement appliquées ! {{ Laurel KANKOLE }}
Carole Agito promet un vent du renouveau
lundi 1er mars 2021

Les sénateurs prendront date avec l'histoire demain mardi 2 mars, jour consacré à l'élection et l'installation subséquente des membres du nouveau (...)
lire la suite
Les USA promettent à la RDC un appui sécuritaire, sanitaire… et commercial
lundi 1er mars 2021

Washington est déterminé à renforcer son partenariat avec la République démocratique du Congo, surtout en ce moment où le pays préside l’Union (...)
lire la suite
Fatshi ambitionne faire taire les armes et débarrasser l’Afrique des terroristes
lundi 1er mars 2021

Le Chef de l’Etat congolais, président en exercice de l’Union africaine (UA), Félix Tshisekedi, a fait part de sa volonté de faire taire les armes en (...)
lire la suite
Le SYNECAT attend de Sama Lukonde des « réformes courageuses dans le secteur de l’EPST »
lundi 1er mars 2021

Le Syndicat national des enseignants catholiques (SYNECAT) dit attendre du Chef du Gouvernement des réformes courageuses dans le secteur de (...)
lire la suite
Condor réclame le maintien des ministres de CACH aux postes-clefs du Gouvernement
lundi 1er mars 2021

Parti allié à l'Union pour la démocratie et le progrès Social (UDPS), la Convention nationale des démocrates pour un ordre nouveau (CONDOR) réclame le (...)
lire la suite
Repenser et panser la république au-delà des chamailleries politiciennes
lundi 1er mars 2021

(Une tribune d'Alain de Georges SHUKURANI MUGENGERE est politiste, Conseiller au Bureau d’études de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Chasser " l’esprit de glissement "

Rebelote ! L'esprit de " glissement " hante le corps " RDC " ! Sans attendre, les Evêques catholiques amorcent des prières pour conjurer ce " mauvais esprit ". Les pères spirituels des Catholiques (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting