Dernière minute :
LE GROUPE PARLEMENTAIRE UDPS ET ALLIES EST FORMEL
Samy Badibanga demeure son président
mercredi 12 octobre 2016

{* Par ailleurs, le Rapporteur adjoint, Dr Ambatobe Nyongolo, déballe les cinq membres "putschistes " qui agiraient juste pour plaire à Etienne Tshisekedi. } {{On en sait un peu plus sur la «fronde» qui secoue le groupe parlementaire UDPS et Alliés depuis quelques jours. Un coin du voile s'est levé avec le communiqué signé hier mardi 11 octobre par le rapporteur adjoint dudit Groupe, le député Ambatobe Nyongolo. Dans ce document, l'élu de Fizi indique que les cinq membres qui ont déclaré avoir démis le président du Groupe, le député national Samy Badibanga, n'en ont pas qualité. " Ni pour convoquer une quelconque réunion ni pour engager le Groupe en quoi que ce soit ". Car depuis la semaine dernière, révèle Ambatobe, Fabien Mutomb, Jean-Claude Vuemba et Papy Niango ont été suspendus par le Président du Groupe. Motif, " usurpation de pouvoir, faux et usage de faux, détournement des fonds pour avoir retiré, sans qualité, les fonds destinés au groupe auprès de la comptabilité de l'Assemblée nationale ; et insubordination".}} Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés, estime que c'est par " pure hypocrisie et populisme que les cinq imposteurs signataires de la déclaration en question condamnent la participation de certains députés issus du Groupe au Dialogue national juste pour plaire au Président national de l'UDPS, M. Etienne Tshisekedi. " Le groupe aimerait bien les voir démissionner de l'Assemblée nationale et aller ainsi au bout de leur logique. Par ailleurs, Ambatobe Nyongolo rappelle que les députés nationaux siégeant au Dialogue national représentent l'Opposition institutionnelle. Pour le Groupe parlementaire UDPS et Alliés, Samy Badibanga demeure son Président et porte-parole et, par voie de conséquence, la seule personne habilitée à l'engager conformément à son Règlement d'ordre intérieur et du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale. Ci-dessous l'intégralité du communiqué du groupe Parlementaire UDPS et Alliés. {{Didier KEBONGO}} {{Communiqué du Groupe parlementaire UDPS et Alliés}} Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés a suivi avec étonnement une déclaration signée prétendument en son nom par cinq membres du Groupe, et par laquelle ces derniers prétendent avoir destitué l'Honorable Samy Badibanga de ses fonctions de Président du Groupe. Devant ces manœuvres qui tendent à induire inutilement le peuple congolais en erreur et à semer le doute dans la population, le Groupe parlementaire tient à informer l'opinion tant nationale qu'internationale sur la réalité qui sévit actuellement au sein du Groupe. A cet effet, il publie la déclaration ci-après : 1. Depuis la semaine dernière, Messieurs Fabien Mutomb, Jean-Claude Vuemba et Papy Niango ont été suspendus par le Président du Groupe pour : - usurpation de pouvoir, faux et usage de faux ; - détournement des fonds pour avoir retiré, sans qualité, les fonds destinés au Groupe auprès de la comptabilité de l'Assemblée Nationale ; et - insubordination. Ils n'ont donc plus qualité ni pour convoquer une quelconque réunion ni pour engager le Groupe en quoi que ce soit ; 2. La fameuse déclaration n'est signée que par cinq personnes sur la cinquantaine de membres qui composent le Groupe parlementaire UDPS et Alliés. Les signataires sont donc très largement minoritaires par rapport à la majorité qui reste fidèle au Président Samy Badibanga ; 3. Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés constate avec regret que c'est par pure hypocrisie et populisme de mauvais aloi que les cinq imposteurs signataires de la déclaration en question condamnent la participation de certains députés issus du Groupe au Dialogue national dans l'objectif bien compris de plaire au Président national de l'UDPS, M. Etienne Tshisekedi. Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés leur demande d'aller au bout de leur logique, c'est-à-dire de démissionner de l'Assemblée Nationale conformément au mot d'ordre de M. Etienne Tshisekedi qui ne reconnaît pas cette institution et qui déteste, par-dessus tout, les hypocrites et autres populistes de bazar ; 4. Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés rappelle que les Députés Nationaux siégeant au Dialogue national représentent l'Opposition institutionnelle. Ils sont, en outre, couverts par l'article 100 de la Constitution qui stipule que le mandat du Député National est non impératif, c'est-à-dire que le député représente le peuple et non le parti sur liste duquel il a été élu; 5. Tout bien considéré, cette agitation vise en clair faire achopper le Dialogue national en cours, en la vidant d'une part non négligeable de ses personnalités de premier plan. Il s'agit donc d'un danger que l'on fait délibérément courir à la nation toute entière qui souhaite des solutions dans la paix et non dans la confrontation ; 6. En définitive, le Groupe parlementaire UDPS et Alliés rappelle que l'Honorable Samy Badibanga demeure son Président et porte-parole et, par voie de conséquence, la seule personne habilitée à l'engager conformément à son Règlement d'ordre intérieur et du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale. {{Fait à Kinshasa, le 11 octobre 2016 Pour le Groupe parlementaire UDPS et Alliés Honorable Dr Ambatobe Nyongolo Rapporteur adjoint. }}
FCC-CACH : la coalition menacée
mardi 16 juillet 2019

La passation de pouvoir entre le Président sortant et son successeur a eu lieu le 24 janvier dernier. Près de 6 mois après, le constat est là: on (...)
lire la suite
Guy Loando Mboyo vise la Questure
lundi 15 juillet 2019

Sans attendre la publication du calendrier du vote, les ambitions aux différents postes du futur Bureau définitif du Sénat ont commencé à (...)
lire la suite
Freddy Matungulu dans le filet de Fatshi
vendredi 12 juillet 2019

*"J'ai répondu favorablement à l'appel et souhaite dire ma gratitude au Président de la République", a réagi ce leader de Lamuka, dans un communiqué (...)
lire la suite
Sankuru : le énième report suscite des tensions
jeudi 11 juillet 2019

Pour une énième fois, l'élection du Gouverneur et du Vice-gouverneur vient d'être renvoyé au Sankuru. Président de la Commission Électorale Nationale (...)
lire la suite
FCC : Modeste Bahati suspendu !
mercredi 10 juillet 2019

* C’est aujourd’hui que sera connu le ticket conduit par Thambwe Mwamba. C’est sans doute l’épilogue du feuilleton « Bahati ». La sentence est (...)
lire la suite
FCC-CACH : les points d’achoppement à l’épreuve de la médiation du Président togolais
mardi 9 juillet 2019

*Outre la clef de répartition des ministères de souveraineté, le camp FATSHI accuse les négociateurs du bloc kabiliste d'être eux-mêmes candidats! (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting