Dernière minute :
ET LE PARTI PRESIDENTIEL BRANDIT L’ARTICLE 64
Le PPRD s’insurge contre toute tentative de renversement des institutions en place
lundi 25 avril 2016

* Devant des milliers de militants massés place Echangeur, Henri Mova salue la mémoire de Papa Wemba. {{La place Echangeur était noire de monde ce dimanche 24 avril. Au rendez-vous, des milliers de militants du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) sont venus rendre hommage à la mémoire de l'artiste musicien Papa Wemba, mort sur scène hier dans la matinée à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Au cœur de ce meeting populaire, Henri Mova Sakanyi, le Secrétaire général du parti, a profité de l'occasion pour mobiliser ses partisans sur les enjeux de l'heure. }} Tee-shirt bleu foncé, jeans noirs, lunettes au point, coiffé d'un béret rouge à l'instar du révolutionnaire cubain Che Guevara, le porte-étendard du parti présidentiel avait tout l'air d'un chef de guerre ce week-end. En tenue de combat, tout comme ses collaborateurs juchés sur le podium de la place Echangeur, il tenait à exhorter les nombreux militants du parti à ''ne pas se laisser berner par les discours de distraction que distillent certains acteurs politiques en mal de repositionnement''. Certes, le choix du jour du meeting n'est pas le fruit du hasard. Le 24 avril 2016 évoque, en effet, le 26ème anniversaire de la démocratisation en République démocratique du Congo, à la suite du discours du Président Mobutu en 1990. {{HOMMAGE AU PATRIOTISME DE PAPA WEMBA}} Cette date, qui fait la fierté des promoteurs du changement et des défenseurs de la démocratie, a curieusement coïncidé avec le brusque décès de la vedette de la musique Papa Wemba qui, selon Mova Sakanyi, s'était illustré en chantant pour le président Joseph Kabila. Quoi de plus normal que le parti présidentiel lui rende un hommage mérité en ce jour où il est mort sur scène, micro à la main. Ce qui justifie la mention d'honneur gravée sur la banderole érigée sur la tribune où s'est tenu le meeting. Devant le Directeur de cabinet du chef de l'Etat, M. Néhémie Wilondja, et plusieurs cadres du parti, en l'occurrence les Secrétaires généraux adjoints Tunda ya Kasende et Ramazani Shadari, auxquels se sont joints des ministres, députés, sénateurs et mandataires publics, Henri Mova a salué la mémoire du patron de Viva la Musica. Présent aussi sur le lieu, Denis Kambayi, le ministre congolais de la Jeunesse et des sports, a, pour sa part, exhorté tous les militants présents à honorer la flamme patriotique de l'illustre disparu. {{DEFENDRE LES INSTITUTIONS EN PLACE}} Poursuivant son adresse sur cette lancée, le Secrétaire général du PPRD a convié ses partisans à soutenir à bras-le-corps le processus démocratique amorcé par le président Joseph Kabila, qui a eu la primeur d'organiser, en RDC, les premières élections libres, démocratiques et transparentes. Aujourd'hui, proteste Henri Mova, certains acteurs politiques s'attèlent à préparer les esprits pour semer des troubles dans le pays. "Nous, nous vous exhortons à défendre la démocratie et les institutions en place, issues des élections, souligne le porte-étendard du PPRD. De toutes les façons, tant qu'il n'y a pas encore d'élections, Joseph Kabila demeure encore le Président de la République". Ainsi, à ceux qui claironnent que le mandat du chef de l'Etat va incessamment prendre fin à la fin de l'année en cours, Mova Sakanyi brandit l'article 64 de la Constitution qui stipule : "Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d'individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l'exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l'Etat. Elle est punie conformément à la loi". {{L'ARTICLE 64, NOUVEAU, BOUCLIER DU PPRD}} Cette disposition de la loi est devenue le bouclier des militants du PPRD qui se sont pointés nombreux à la place Echangeur, munis de drapeaux du parti et de leurs tee-shirts estampillés ''Article 64'' et ''Wumela'', une manière de marquer leur soutien au règne du ''Raïs''. "Comme vous le voyez tous, il ne nous a pas fallu longtemps pour mobiliser autant de militants ici à l'Echangeur, s'est plu de souligner Henri Mova. «Et si le peuple congolais demandait que le président Kabila perdure au pouvoir, qui dirait le contraire ? Car la volonté du peuple, c'est la volonté de Dieu". Résolument déterminé à soutenir le dialogue en vue, le Secrétaire général du PPRD a réitéré le vœu du chef de l'Etat de rassembler tous les Congolais dans le train du Dialogue. "Comme Noé, Joseph Kabila demande à tout le monde d'entrer dans le bateau du dialogue pour éviter le déluge, lâche Mova. Il est encore temps pour saisir la perche. Viendra un moment où le Président de la République va fermer les portes et là, il n'y aura plus de salut pour ceux qui s'éternisent à rester en dehors du processus". {{Yves KALIKAT }}
Présidence de la CENI : Place à un fils ou une fille du Congo Centrale
jeudi 6 août 2020

Au-delà des contestations et des manifestations à la suite de la désignation de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Nangaa à la tête de la CENI, (...)
lire la suite
Hubert Kabasu Babu crée « Agir new Congo »
jeudi 6 août 2020

* Cet écrivain à la plume alerte, dénonce une mentalité politique assortie d’un fanatisme féodal, et dit Non à la zaïrianisation de la RDC. Pour son (...)
lire la suite
La CENCO valide la démarche du groupe de 13
jeudi 6 août 2020

* Selon l'abbé Donatien Nshole, l'approche du collectif des signataires de l'appel du 11 juillet 2020 rime bien avec la vision de l'Eglise (...)
lire la suite
Nene Nkulu appelle les participants à privilégier l’intérêt général
jeudi 6 août 2020

La ministre d’État, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Ilunga Nkulu Néné, a lancé, hier mercredi 5 août, la 36ème session ordinaire (...)
lire la suite
Jean-Louis Kayembe : "Nous sommes dans un régime de change flottant"
jeudi 6 août 2020

* Toutefois, la BCC a vendu 25 millions $USD aux banques commerciales et stérilisé 47 milliards de CDF hier mercredi. La Banque centrale du Congo (...)
lire la suite
Le « G-13 » face au veto institutionnel du FCC !
jeudi 6 août 2020

Le « G-13 », entendu comme le groupe de treize personnalités qui militent pour obtenir les réformes du système électoral avant les élections de 2023, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

RDC-USA : une bonne nouvelle, mais…

L'offre militaro-sécuritaire de la première puissance planétaire en la matière ne se refuse pas. Surtout lorsqu'on s'appelle RDC, pays post-conflit encore en proie à quantité de convoitises et aux (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting