Dernière minute :
UN BAOBAB DE LA MUSIQUE CONGOLAISE S’EN EST ALLE
L’Afrique pleure Papa Wemba, mort sur scène à Abidjan
lundi 25 avril 2016

{{De son vrai nom Jules Shungu Wembadio, le très célèbre artiste musicien congolais Papa Wemba est décédé, hier dimanche le 24 avril à Abidjan, en pleine prestation scénique. La star de la chanson congolaise y participait à la 9ème édition du Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (Femua), organisé par le groupe Magic système.}} Papa Wemba avait été annoncé pour monter sur scène vers 5h 10', sous les applaudissements frénétiques du public présent au Festival Anoumabou en Côte d'ivoire, rapporte Radio Okapi. Après avoir offert deux de ses belles compositions aux mélomanes présents à cette fête de la musique urbaine, l'auteur de la chanson «Phrase» s'écroula à la grande panique de toute l'assistance, alors qu'il en était à la troisième chanson. " Je suivais le concert, un moment j'ai vu les danseuses entourer Papa Wemba. J'ai cru que c'était un scénario du concert. Puis, je vois surgir sur le podium les secouristes de la Croix-Rouge ivoirienne", a indiqué Henri Noel Mbuta Vokia, l'attaché de presse de l'artiste, joint par Radio okapi. " L'idée m'est venu d'appeler le manager de Papa Wemba à l'étranger, Cornelie. Ce dernier m'informera que Papa Wemba est tombé en plein concert, et qu'on l'a acheminé à l'hôpital. Je rappelle dix minutes après, il me dit qu'il est aux soins intensifs. Après trente minutes, Cornelie me confirme que Papa Wemba a rendu l'âme ", poursuit-il. {{ DES PLEURS A MOLOKAÏ ET DANS D'AUTRES COINS DE KINSHASA}} Déjà vers 5 heures 30 minutes, la nouvelle s'était répandue comme une trainée de poudre dans les réseaux sociaux et faisait l'objet de conversation dans les milieux des Kinois regroupés dans plusieurs carrefours de la capitale Rd congolaise. A Molokaï, fief musical de l'artiste, en plein quartier Matonge de Kinshasa, on pouvait déjà constater un engouement de ses fanatiques venus nombreux tôt le matin, chacun voulant vérifier de la véracité de cette nouvelle. Une fois l'information confirmée, ils ont tous explosé en sanglots. " Je n'en crois pas mes oreilles,» indique Richard Yamfu, un mélomane de l'artiste rencontré à Matonge, dans la commune de Kalamu. «A peine le clan Viva la musica vient de perdre l'un de ses lieutenants, le King Kester Emeneya, aujourd'hui c'est lui-même le chef du clan, Papa Wemba qui nous quitte. C'est une perte énorme pour notre pays et pour tout le continent africain ". {{PRES DE 50 ANS DE CARRIERE MUSICALE}} Papa Wemba est l'une de grandes figures de la musique congolaise. Il aura vécu presque toute sa vie comme artiste musicien. Il se définissait moins comme cinéaste, malgré ses multiples interventions dans différents courts et longs métrages. Né le 14 juin 1949, Papa Wemba se lance dans la musique à l'âge de vingt ans.Dans son ouvrage " Dictionnaire des immortels de la musique congolaise moderne ", Jean-Pierre François Nimy Nzonga soutient que la maman de Papa Wemba, pleureuse de profession, peut être considérée comme l'élément détonateur de la vocation musicale de cet artiste. Shungu Wembadio intègre l'orchestre de Stukas boys à l'âge de 20 ans, où il compose sa première chanson inédite " Madrigal ". La même année, en 1969, il participe à la création de Zaïko, l'un de plus grands groupes musicaux de la RDC. Il y signa ses premiers gros succès dont Pauline, Chouchouna, Liwa ya somo, Amoureux déçu ". Ce qui lui a valu le surnom de Papa Wemba. Cinq ans plus tard, il quitte le groupe et forme avec quelques de ses camarades le groupe " Isifi Lokole " où il compose la chanson "Amazone ", du pseudonyme de son épouse Marie Rose. {{VIVA LA MUSICA, PLUS QU'UN ORCHESTRE, UNE PHILOSOPHIE}} Avec la création de l'orchestre " Viva La Musica " en 1977, Papa Wemba devient l'archétype des Kinois à la mode. Il créa, de ce fait une représentation aussi symbolique qu'émotionnelle autour de ce qu'il va nommer " Village Molokaï " et se fait introniser " chef coutumier ". Il multiplie par conséquent les sobriquets comme " Kuru Yaka ", " Vieux Bokul ", " Kolo histoire ", Bakala " Maitre de l'école ", etc. Il imposa ainsi un style vestimentaire, une allure générale qui caractérise les amoureux de la bonne apparence, dont l'acronyme " Sape " : Société des Ambianceurs et des Personnes élégantes. Il se résume par la formule, belle coiffure, bon parfum, habillement sophistiqué et goût effréné des vêtements de haute couture. Plusieurs prix de la musique à travers le continent, Papa Wemba a fait partie en décembre 2015 de 90 opérateurs culturels qui ont été décorés de la médaille du mérite des arts, science et lettres, par le Ministère congolais de la culture et arts. Fourm des As présente ses condoléances les plus attristées à la famille biologique de cet artiste hors commun qui a réussi à exporter le style congolais de l’art d’Orphée. {{Orly-Darel NGIAMBUKULU}}
Sesanga, Lokondo, Muyaya, Mukoko, Ndjoli... chez Fatshi
mercredi 29 juillet 2020

* Rien n'a cependant filtré de leur entretien d'hier avec le Président de la république. Le groupe de 13 acteurs sociopolitiques avec Delly Sesanga (...)
lire la suite
" Pas d’année blanche ", assure le Gouvernement
mardi 28 juillet 2020

*A partir du 3 août, les cours reprennent dans les classes de l'enseignement primaire et secondaire, et le 10 août pour les terminales, les (...)
lire la suite
Les dessous de la visite de Néhémie Mwilanya à Vital Kamerhe
lundi 27 juillet 2020

La sentence du procès en appel va-t-elle donner lieu à une recomposition du paysage politique congolais On s'interroge sur le pourquoi de cette (...)
lire la suite
FCC : une marche réussie avec zéro dégât !
vendredi 24 juillet 2020

* S'inspirant du thème de la procession, Shadary lâche : " le 1er Ministre n'est pas un garçon des courses " Le rendez-vous a été respecté. Comme (...)
lire la suite
Kamerhe, victime à nouveau d’un acharnement politico-judiciaire
jeudi 23 juillet 2020

"Ne pas laisser les avocats français du leader de l'UNC venir de Kinshasa fait tomber les masques sur un agenda bien élaboré par des politiques (...)
lire la suite
Ilunga Ilunkamba très en colère
mercredi 22 juillet 2020

* Le Premier ministre ne comprend pas que le chef de l'Etat ait laissé le VPM outrepasser ses compétences et faire peu de cas de l'esprit (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Réformes électorales : oui, mais…

Comme Paris valait bien une messe, les réformes électorales en RD Congo valent bien un consensus ? Cent fois oui. L'appel du 11 juillet de 12 personnalités politiques et sociales, n'est pas, de ce (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting