AVEC CETTE TRANCHE DE 18 MILLIONS USD DECAISSEE HIER PAR LE GOUVERNEMENT
Enfin la révision du fichier électoral peut démarrer
vendredi 19 février 2016

* Le président de la CENI note que ce décaissement porte le financement
du processus électoral à 40 millions de dollars.

Bonne nouvelle. Le toilettage du fichier électoral, un des préalables aux élections, peut enfin commencer. L’information a été livrée hier jeudi 18 février par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, après réception d’un précieux chèque d’une valeur de 18 millions de dollars américains de la part du Gouvernement.
Corneille Nangaa a salué cet engagement du Gouvernement, précisant qu’" au mois de décembre 2015, nous avons eu des travaux pour valider le plan d’engagement. Ce qui fut fait au mois de janvier. Le gouvernement a pris l’engagement de procéder, chaque mois, à des versements pour couvrir les besoins financiers du processus électoral. Aujourd’hui le gouvernement vient de décaisser par un avis de crédit 18 millions de dollars. Ce qui porte le financement à 40 millions de dollars américains. Ceci va permettre à la CENI de relancer la révision du fichier électoral. C’est un long chemin qui vient de commencer avec ces premiers pas… ".
La révision du fichier électoral, réclamée par tous les acteurs politiques et sociaux Rd congolais, permettra d’enrôler les nouveaux majeurs, les militaires démobilisés, d’élaguer les morts….
En débloquant ce montant, l’Exécutif national a répondu de la plus belle manière aux critiques l’indexant comme étant l’obstacle à l’organisation des élections en 2016, parce que ne donnant pas les moyens financiers nécessaires à la CENI dont les caisses sonnaient désespérément creux. Mais avec la remise de cet avis de crédit effectuée par le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, le doute devrait se dissiper peu à peu.
Car ce deuxième décaissement du Gouvernement montre que l’Exécutif national est résolument engagé en faveur de la réussite du processus électoral, allant de la révision du fichier électoral à l’organisation des différents scrutins.
Au nom du Gouvernement, le Ministre des Finances, Henri Yav Mulang a procédé à la remise d’un avis de crédit de la Banque Centrale du Congo de 16 milliards 740 millions de Francs Congolais, équivalent à 18 million de dollars américains. Ce montant représente la deuxième tranche du plan de décaissement pour le financement de différentes étapes du processus électoral en République démocratique du Congo. " Je vous remets ce deuxième décaissement équivalent à 18 millions de dollars après celui du 29 Janvier 2016 dont le montant est évalué à 22Millions de dollars américains. Ceci est l’engagement du gouvernement à organiser les élections à tous les niveaux ", a assuré le ministre Yav Mulang.
La remise de cet avis de crédit s’est effectuée en présence du ministre d’Etat en charge du Budget, le Pr Michel Bongongo. Didier KEBONGO

Bruno Tshibala plaide pour la réunification de l’UDPS
jeudi 27 juillet 2017

* Il n’existe pas de crise que les hommes ne peuvent surmonter, déclare l’un des plus proches collaborateurs de feu le Lider maximo, appelant tous (...)
lire la suite
CNSA : l’appel de Henri-Thomas Lokondo à Joseph Kabila
mercredi 26 juillet 2017

*Pour rétablir le consensus brisé à la suite de l’avalanche de protestations, l’élu de Mbandaka demande au chef de l’Etat de reprendre la procédure (...)
lire la suite
CNSA : la MP salue la désignation d’Olenghankoy
mardi 25 juillet 2017

Le Bureau politique de la Majorité présidentielle (MP) se félicite de la désignation de Joseph Olenghankoy à la présidence du Conseil national de Suivi (...)
lire la suite
Tirs croisés sur le CNSA !
mardi 25 juillet 2017

*Allons-nous assister à l’avènement d’une grande coalition pour l’obtention de la tenue des élections dans le délai ? Ça sent le roussi au Conseil (...)
lire la suite
Stanley Mbayo : " vivement une réunion interinstitutionnelle"
lundi 24 juillet 2017

* Pour l’élu de Kabongo, la Haute Cour doit convoquer cette rencontre et exposer cette situation au garant de la Nation afin de suspendre les (...)
lire la suite
La CENI se défend
vendredi 21 juillet 2017

*Il n’appartient pas à la Centrale électorale de déterminer les provinces où il y a vacance. Cela est de la compétence du Gouvernement central, précise (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting