Kinshasa : pas vraiment mort !
mercredi 17 février 2016

* Deuxième ville du pays, Lubumbashi a demeuré " vivante " tout au long de la journée d’hier et Goma a accueilli les Léopards.

Lendemain d’appel à la " ville morte ", place au bilan. Quoique sevrée de ses foules et embouteillages de tous les jours, Kinshasa n’a pas ressemblé à une ville morte comme dans les années Union sacrée de l’Opposition. Il n’y avait pas matière à délivrer un certificat de décès. Lubumbashi n’a même pas véritablement frôlé la "mort ". Goma vivait au rythme du trophée arraché par les Léopards en terre rwandaise.

C’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. C’est également la sempiternelle polémique bien de chez nous sur le mode "chacun voit midi devant sa porte ". Hier mardi 16 février, nombre de sociétaires de l’Opposition ont appelé à une journée " ville morte ". En somme " pays mort ". Car , le mot d’ordre avait vocation à être observé sur toute l’étendue du territoire national.
A l’heure du bilan, bien malin qui pourrait trancher de façon nette et claire. Tant l’appel de l’Opposition a été diversement suivi. Si Kinshasa s’est réveillé sans ses bleu blanc, ni ses foules habituelles et ses véhicules allant dans tous les sens, vers 10 heures la mégapole congolaise a repris ses esprits ou presque. Comme en renfort des bus publics qui circulaient dés les premières heures post-aurores, les taxis et taxis -bus ont fait leur apparition.
Conséquence, le boulevard du 30 juin redevenait boulevard du 30 juin. Un plongeon dans la longue histoire des " villes mortes " des années transition Mobutu renseigne que l’heure référence pour la réussite c’est généralement 15 heures. Si jusqu’à cette heure , il n’ y a ni véhicule sur la chaussée, ni marché, ni magasin, ni station-service opérationnels, ni bureau ouvert c’est que l’opération a réussi . Or, hier mardi dès 10 heures dans nombre de quartiers, la vie avait déjà repris son cours …presque normal.
Moralité, Kinshasa n’a pas été vraiment morte. Sitôt le matin, les signes cliniques de la mort étaient visibles, le certificat de décès n’a cependant pu être constaté. D’autant qu’à mesure que le temps avançait, Kinshasa reprenait vie.
Si la capitale a eu ses instants de lutte entre la mort et la vie, il en est tout à fait autrement de la deuxième ville du pays. Lubumbashi a connu un mardi des plus ordinaires. Plusieurs lushois joints hier au téléphone ont témoigné de ce que la ville est restée vivante tout au long de la journée. Même les élèves ont eu classe. Dans une autre ville emblématique qu’est Goma, la population avait l’esprit…aux Léopards. C’était hier en effet que l’équipe nationale auréolée de son titre de champion d’Afrique a présenté son trophée aux Gomatraciens. Ceux-là même qui traversaient la frontière à chaque match pour soutenir le onze national au Rwanda voisin. FDA

L’URép mise sur le Palu et l’Université populaire d’Adolphe Muzito
lundi 23 avril 2018

* Aux élections de décembre, ce nouveau regroupement politique et électoral entend faire gagner ses candidats députés à tous les échélons. Pour la (...)
lire la suite
Candidat commune de l’Opposition : Katumbi, Vital Kamerhe,Fatshi...qui ?
vendredi 20 avril 2018

" Ensemble ", plateforme électorale de soutien à la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle du 23 décembre prochain, a résolu de rejoindre le (...)
lire la suite
Joseph Kabila-Félix Tshisekedi : les raisons du dialogue existent bel et bien
jeudi 19 avril 2018

En début de cette semaine, une rumeur faisant état des contacts entre les proches du Président Joseph Kabila et Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, (...)
lire la suite
Omari relâché, la Linafoot s’évite le ridicule
jeudi 19 avril 2018

* Le président de la FECOFA qui est resté néanmoins à la disposition de la justice, est attendu ce matin au Parquet général de Matete. Sale temps (...)
lire la suite
Cenco : 26 coordonnateurs provinciaux informés sur les enjeux des technologies électorales
mercredi 18 avril 2018

26 coordonnateurs provinciaux de la commission " Justice et paix " de la Conférence Episcopale nationale du Congo (Cenco) ont été informés , hier (...)
lire la suite
Double nationalité : enfin Kabila se prononce
mardi 17 avril 2018

S’exprimant hier devant les députés de la MP, le chef de l’Etat a réaffirmé son attachement à la Constitution par rapport à cette question qui défraie (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting