Dernière minute :

Entreprises publiques : des mandataires aux bancs des accusés !
mardi 29 décembre 2015

{{Les entreprises publiques connaissent un " problème de gouvernance et d'éthique " en République démocratique du Congo. C'est du moins le constat fait par la Troïka stratégique lors de sa réunion d’hier lundi 28 décembre. Rassemblés autour du Premier ministre Matata Ponyo, les responsables financiers du Gouvernement et de la Banque centrale du Congo (BCC) ont indexé la plupart des mandataires publics. Dans un communiqué de presse, la Troïka stratégique reconnaît avoir passé en revue la gestion de ces établissements " suite à la nécessité de conjurer les efforts en vue, d'une part, d’assurer la diversification de l'économie nationale et d'autre part, d'en garantir la soutenabilité ". Cette question devrait être approfondie au niveau technique " en vue de lever des options visant à améliorer la gouvernance desdites entreprises et services publics ".}} {{TROIKA STRATEGIQUE DU LUNDI 28 DECEMBRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE n° 51/12/15 I. PREAMBULE}} Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a présidé, ce lundi 28 décembre 2015, de 07 heures 00' à 08 heures 15' à l'Hôtel du Gouvernement, la cinquante-unième et dernière réunion de l'exercice 2015 (faisant une performance de 98%, soit 51 réunions tenues sur 52 semaines) consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays. Outre le Premier ministre, y ont pris part : - Le Ministre d'Etat, Ministre du Budget ; - Le Ministre de l'Economie nationale ; - Le Ministre des Finances ; - Le Gouverneur de la Banque centrale du Congo ; - Le Directeur de cabinet du Premier Ministre, rapporteur. {{ II. POINTS A L'ORDRE DU JOUR}} Les trois points ci-après ont été traités au cours de la réunion : a) L'évaluation des recommandations de la réunion du lundi 21 décembre 2015 ; b) La synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 24 décembre 2015 ; c) Les dossiers spécifiques. 1. Evaluation de la recommandation de la réunion du lundi 21 décembre 2015 L'unique recommandation de la réunion du lundi 21 décembre 2015 est en cours d'exécution. 2. Synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 24 décembre 2015 Au niveau international, il est à noter la rétrospective de l'année 2015 faite par la Banque mondiale qui a épinglé certains faits marquants dans le domaine de la lutte contre la pauvreté, des objectifs du développement durable et du climat. Concernant la pauvreté, l'année 2015 a vu chuter le taux de l'extrême pauvreté en 15 ans. En effet, il est passé de 37,1% en 1990 à 9,6% en 2015, grâce aux politiques menées par les pays du monde en synergie avec les bailleurs de fonds. Dans le chapitre du développement durable, 17 objectifs ont été retenus en vue de poursuivre la lutte contre la pauvreté, et faire face au changement climatique. Ce dernier objectif a fait l'objet de la COP21 à Paris, et a donné lieu à un accord entre tous les pays de la planète pour endiguer les effets du dérèglement climatique. A la fin de l'exercice 2015, soit au 23 décembre, le cours du cuivre a enregistré une légère hausse de 1,90%, se fixant à 4.672,00 USD contre 4.585,00 USD une semaine avant. En revanche, le prix de l'once d'or a baissé de 0,65%, passant de 1.075,25 USD au 16 décembre à 1.068,25 USD. Pour ce qui est du cobalt, son cours à la tonne métrique est demeuré à 21.964,68 USD, après la forte baisse de 9,55% enregistrée au début du mois. Les prix des produits pétroliers, au 23 décembre 2015, ont divergé sur les deux marchés. Alors qu'il a été enregistré une hausse importante de 9,73% sur le marché de New-York, où le baril est passé de 34,72 USD à 38,10 USD ; le marché de Londres a affiché une baisse de 0,03%, le baril s'étant vendu à 37,17 USD contre 37,18 USD une semaine avant. Les prix de principales céréales, au 23 décembre, sont tous en baisse, à l'exception de celui du riz qui a connu une légère hausse. La situation sur ce marché se présentait comme suit : a) 10,90 USD/tonne (0,14%) pour le riz ; b) 134,38 USD/tonne (-1,28%) pour le maïs ; c) 469,50 USD/tonne (-3,05%) pour le blé. Au niveau national, les estimations du taux de croissance de 2015 effectuées par la Commission des Etudes Statistiques et des Comptes Nationaux (CESCN) demeurent à 7,7%. En ce qui concerne les indicateurs macroéconomiques, il convient de relever qu'ils ont attesté la stabilité et la résilience de l'économie congolaise dans un contexte international marqué par la baisse des cours des matières premières. Au cours de la dernière semaine de l'année 2015, ils se sont comportés comme suit : - Le taux d'inflation hebdomadaire est à 0,022 (-0,004). En cumul annuel, le taux d'inflation a atteint 0,788%. Les projections du taux d'inflation en annualisé se situent à 0,803% pour un objectif de 3,5%. - Le marché de change, au 23 décembre 2015, est demeuré stable, sur fond des dépréciations de 0,03% sur le marché indicatif, et de 0,19% au parallèle. Le taux de change sur ces deux compartiments était respectivement de 927,50 CDF/USD et 934,75 CDF/USD. Comparé à fin décembre 2014, la monnaie nationale a connu une dépréciation de 0,32% par rapport au dollar des Etats-Unis. - Les réserves internationales sont à 1.480,62 millions USD, couvrant 6,11 semaines d'importations des biens et services. - Le taux directeur de la Banque centrale du Congo demeure à 2% au 23 décembre 2015, avec une marge positive de 1,23 point. Le plan de trésorerie du secteur public renseigne au 23 décembre 2015 un déficit mensuel de 169,205 milliards CDF. Cet état est consécutif à des recettes de 217,594 milliards CDF (67% de réalisation) et des dépenses de 387,103 milliards CDF (98% d'exécution). Le solde général cumulé en cette date renseigne un déficit de 166,080 milliards CDF, contre un déficit projeté 269,576 milliards. {{ 3. Dossiers spécifiques a) Situation de la paie}} La paie du mois de novembre est réellement clôturée à Kinshasa et dans les provinces, y compris dans les territoires. Concernant celle du mois en cours, elle a été lancée le 14, et se poursuit, essentiellement dans les territoires. S'agissant de la paie du mois de janvier 2016, la Direction de la Paie s'attèle à finaliser l'état liquidatif au courant de cette semaine. {{b) Etat des entreprises publiques}} Face à la nécessité de conjuguer les efforts en vue, d'une part d’assurer la diversification de l'économie nationale, et d'en garantir la soutenabilité d'autre part, la Troïka stratégique a passé en revue la gestion des entreprises publiques en général, et celle du Fonds de promotion de l'industrie en particulier. Il a été globalement épinglé le problème de gouvernance et d'éthique qui ferait encore défaut dans le chef de la plupart des mandataires. Il a été convenu que la question soit approfondie au niveau technique en vue de lever des options stratégiques visant à améliorer la gouvernance desdits entreprises et services publics. {{III. RECOMMANDATIONS}} Au cours de la réunion de la Troïka stratégique de ce lundi 28 décembre 2015, deux recommandations ont été formulées. {{SERVICE DE PRESSE DE LA PRIMATURE}}
La BCC recommande le gel des paiements non prioritaires
jeudi 30 juillet 2020

* "Il faut à tout prix arrêter avec les déficits supplémentaires", souligne l'Autorité monétaire. Le gouverneur de la Banque centrale du Congo invite (...)
lire la suite
Gestion et contrôle du cobalt en RDC : SARW demande au Gouvernement de rapporter ses décisions
jeudi 30 juillet 2020

L'ONG SARW dénonce des "irrégularités" dans la régulation et le contrôle des minéraux stratégiques en RDC. Elle recommande au Gouvernement congolais (...)
lire la suite
Finance inclusive et création d’emplois : La France accorde une subvention de 5 millions d’euros à la RDC
jeudi 30 juillet 2020

La France concrétise son soutien à la République démocratique du Congo par la signature, le mardi 28 juillet 2020, d'une convention de subvention (...)
lire la suite
Congo Airways reçoit le certificat Gold de la firme Sud-Africaine Litson et Associates
lundi 27 juillet 2020

Bonne nouvelle pour la compagnie nationale d’aviation Congo Airways. Cette entreprise de la République Démocratique du Congo vient de recevoir un (...)
lire la suite
Cinat : Le Gouvernement va décaisser près de 82.000 Usd pour l’audit technique
mardi 21 juillet 2020

L'idée de ressusciter la Cimenterie nationale de Kimpese (Cinat SA) refait surface au sein du Gouvernement Ilunga. La relance de la production du (...)
lire la suite
Transactions en monnaie électronique : la BCC met en garde les sociétés illégales
vendredi 17 juillet 2020

La Banque Centrale du Congo (BCC) tape du poing sur la table. Elle est indignée de voir prospérer des structures non agréées qui procèdent à des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Franc congolais : chronique d’un scénario archi connu

Plus qu'un léger mieux pour le franc congolais par rapport au dollar américain. Rien de nouveau sous le soleil rd congolais. Appréciation de " Mwana Mpwo " sans résonnance sur les marchés des biens (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting