GUERRE LARVEE DE SUCCESSION
MP, UDPS et PALU dans la tourmente
jeudi 20 août 2015

* Horizon 2016 oblige, dans toutes ces formations politiques, les couteaux sont sur le point d’être tirés, s’ils ne le sont pas déjà. {{L'air devient de plus en plus irrespirable dans les grandes formations politiques Rd Congolaises. Des manœuvres pour l'après se mettent déjà en place et rendent le climat très délétère. }} A la Majorité présidentielle (MP), il y a un malaise qui ne dit pas son nom. Ici, tout le monde ne parait plus regarder dans la même direction. Si la musique officielle est la même, les sociétaires de la kabilie ne la dansent plus de la même manière. En tout cas pas au même rythme. D'autres sont même sur le point de changer de disque. En témoignent, les déclarations des uns et des autres. Pour preuve aussi, des échanges d'amabilité, de combats à fleurets mouchetés jusque là, bref des frictions qui s'observent au niveau des poids lourds et des animateurs de l'appareil d'Etat estampillés MP. Le problème à la Majorité présidentielle réside dans cet horizon 2016 pour la gestion duquel les sociétaires de cette plate-forme ne sont pas tous d'accord. Si tous répètent leur fidélité au Raïs, tous ne voient pas les choses de la même manière quant à la suite. Certains se sont prononcés clairement pour le respect de la Constitution notamment par rapport à la donne présidentielle. D'autres qui n'ont peut-être pas le courage de s'assumer, ou n'en voient pas encore l'opportunité préfèrent faire profil bas. D'autres enfin militent pour un certain aggiornamento constitutionnel. En d'autres termes, ils voient déjà le Raïs au-delà de 2016. Pour couronner le tout, sans le dire, certains éléphants de la Majorité présidentielle sont carrément déjà dans le starting block pour le cas où… D'autres, sans affecter d'être intéressés par le grand rendez-vous de novembre 2016, y pensent matin, midi et soir. Ou chaque matin en se rasant ou en se maquillant c'est selon. D'où ces combats entre écuries qui risquent bien d'aller crescendo à mesure que l'on s'approche de l'heure de vérité. Mutatis mutandis, au PALU, sans le dire ouvertement, l'après-Gizenga donne bien des idées à tout ce que ce parti compte comme barons. Et pas seulement. Ca excite aussi tous ceux qui de l'extérieur veulent fragiliser cette formation pour se faire de la place et ceux qui rêvent de faire une OPA sur ce vieux parti lumumbiste. La suspension-destitution-exclusion temporaire (les mots sont de la décision du PALU) d'Adolphe Muzito en est une belle illustration. Car au PALU, Muzito n'est pas n'importe qui. C'est un fidèle d'entre les fidèles d'Antoine Gizenga et de tous les temps. Muzito est de ceux-là qui ont galéré avec le Secrétaire général du parti. Alors jeune inspecteur des Finances, il mettait la main à la poche sans compter pour l'intendance du parti. Voilà que le PALU est dans la tourmente avec la désormais affaire Muzito. La terrible loi de séries touche aussi l'UDPS. En début de semaine, la presse internationale (Agence Belga, Afrikarabia…) a fait état d'une véritable fronde smenée par des représentants de l'UDPS à l'extérieur. Ces derniers ne demandent ni plus ni moins que le départ à la retraite ou la mise à l'écart du lider maximo. Crime de lèse- majesté s'il en est à l'UDPS. Et entre autres griefs, les signataires de la déclaration dénoncent " la gestion familiale du parti ". Là aussi, cette rébellion interne parait motivée par l'après-Tshitshi. Ca fait en effet une année qu'Etienne Tshisekedi séjourne en Europe pour des raisons de santé. Même s'il revenait, ce qui est le souhait des millions de ses sympathisants, on doute fort que cette guerre larvée de succession s'estompe. Que ce soit à la MP, au PALU ou à l'UDPS, les couteaux sont bien tirés. Et la nuit de longs couteaux semble proche. Reste à savoir pour qui sonnera le glas. {{DK et JN }}
Beni : les policiers assurés d’être payés aujourd’hui
vendredi 15 février 2019

Le calme a été rétabli à la suite de la panique observée hier à Beni, dans la province du Nord-Kivu. Après les tirs de sommation au niveau de (...)
lire la suite
Magloire Kabemba place le curseur sur l’Hôtel de Ville
vendredi 15 février 2019

A en juger par la qualité des athlètes attendus dans les starting-blocks au gouvernorat de Kinshasa promet d’être riche en rebondissements. Parmi les (...)
lire la suite
L’ultime carte de Martin Fayulu
jeudi 14 février 2019

* Après le verdict de la Haute Cour et le succès de Fatshi au 32ème Sommet de l'UA, des observateurs conseillent au porte-étendard de Lamuka de (...)
lire la suite
She Okitundu : « Le débat post-électoral sur la vérité des urnes est définitivement clos »
mercredi 13 février 2019

Léonard She Okitundu postule que le débat post-électoral sur la "vérité des urnes" en RDC est définitivement clos. Dans une vidéo tweetée sur le compte (...)
lire la suite
Jean-Félix Kamanda proclame Bruno Tshibala, le Jean-Baptiste de l’alternance en RD Congo
mardi 12 février 2019

On n'a pas encore cessé de commenter sur la passation civilisée du pouvoir, le jeudi 24 janvier dernier, entre l'ancien Président Joseph Kabila et (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi, un premier succès international à Addis-Abeba
lundi 11 février 2019

* Au 32ème sommet de l'UA hier, les Chefs d'Etat africains ont tout oublié et reconnu l'élection du nouveau Président de la RD Congo. Peut-être (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting