Dernière minute :

A chaque opposant sa fortune et ses calculs
vendredi 21 février 2014

Dans la très plurielle opposition congolaise, deux personnalités font du buzz. Il s'agit de Léon Kengo et de Vital Kamerhe. Le premier a réussi le tour de force de se poser en Autorité morale de l'aile "concertationniste " de l'Opposition. Et depuis, les adhésions à la plateforme dénommée " Opposition républicaine " pleuvent. Vieux briscard de la politique zaïro-congolaise, vizir du Maréchal-président, Léon Kengo revit une seconde jeunesse politique. S'il toise les quatre-vingts printemps, le premier des sénateurs congolais semble loin de plonger dans la catégorie " has been ". En tout cas, par son activisme et son entregent politique, le recordman de la Primature repousse son horizon crépusculaire. " On n'a pas encore fini de parler de moi", aurait lâché "l'homme de la rigueur " avant de battre en retraite peu avant la chute du Régime Mobutu. Son régime. Pas besoin d'être clerc en politique pour constater que la suite est conforme à l'"auto- prophétie". L'autre major de l'opposition qui monte sinon en puissance, du moins en notoriété, c'est bien Vital Kamerhe. Transfuge de la Kabilie où il concélébrait les messes avec le maître suprême, l'homme fort du Sud-Kivu a fini de gagner ses galons d'opposant radical. Ce qui n'était pas acquis d'avance. Tant, depuis sa mutation politique, Vital Kamerhe devait faire face à un procès en illégitimité ! Un procès systématiquement instruit à charge contre celui que les très zélés de l'opposition maximaliste taxaient au mieux d'opportuniste et au pire d'imposteur. C'était peut-être compter sans la détermination du leader de l'UNC. Et son bras de fer avec les pouvoirs publics jusqu'aux incidents d'hier à Bukavu charrie incontestablement un côté "aubaine " pour cet opposant longtemps en mal de hauts faits. Avec un Tshisekedi abonné désormais au service minimum, un Bemba embastillé -à durée indéterminée- à La Haye, Kamerhe semble avoir un boulevard devant lui. Il ne l'ignore pas. Sa posture victimaire actuelle devrait faire le reste. Avant lui, le leader de l'UDPS avait fructifié la même fortune avec les mêmes calculs. Ce qui a réussi hier à " Ya Tshitshi " pourra-t-il sourire aujourd'hui à " Vital " ? L'intéressé fait tout pour. Qui le lui reprocherait ? José NAWEJ
Et voici "contreseing !"
jeudi 23 juillet 2020

Un mot ne nous est pas né. Ce ne sont pas les bisbilles FCC-CACH qui ont accouché du terme contreseing. Dans l'administration comme en politique, (...)
lire la suite
Quid du "nous nous disputons, donc nous sommes ? "
mercredi 22 juillet 2020

" Pas de rupture en vue entre le CACH et le FCC ". Martelée depuis Brazzaville, l'assurance présidentielle résonne encore comme en échos de part et (...)
lire la suite
En dehors du " cas Malonda "
mardi 21 juillet 2020

Dans la longue séquence " marche ", c'est le FCC qui ferme la marche. La méga plateforme pro Kabila projette de battre le pavé ce jeudi 23 juillet. (...)
lire la suite
Le régalien…
lundi 20 juillet 2020

Des ordonnances- fleuve. Sans doute en rapport avec la gravité des sujets. Le régalien. Ce domaine dans lequel le chef de l'Etat décline toutes les (...)
lire la suite
Pas de rupture ? Les actes d’abord
vendredi 17 juillet 2020

Les nuits fraîches de "Brazza la verte", en saison sèche, portent-elles conseil ? La boîte à conseils du "Vieux sage" de l'autre rive du fleuve (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le "virus du vaudeville" à la Haute cour ?

On savait la classe politique zaïro-congolaise contaminée par le vaudeville bien de chez nous. Mais, personne n'osait imaginer que ce " virus " pouvait être détecté au sein du nec plus ultra de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting