Dernière minute :

A chaque opposant sa fortune et ses calculs
vendredi 21 février 2014

Dans la très plurielle opposition congolaise, deux personnalités font du buzz. Il s'agit de Léon Kengo et de Vital Kamerhe. Le premier a réussi le tour de force de se poser en Autorité morale de l'aile "concertationniste " de l'Opposition. Et depuis, les adhésions à la plateforme dénommée " Opposition républicaine " pleuvent. Vieux briscard de la politique zaïro-congolaise, vizir du Maréchal-président, Léon Kengo revit une seconde jeunesse politique. S'il toise les quatre-vingts printemps, le premier des sénateurs congolais semble loin de plonger dans la catégorie " has been ". En tout cas, par son activisme et son entregent politique, le recordman de la Primature repousse son horizon crépusculaire. " On n'a pas encore fini de parler de moi", aurait lâché "l'homme de la rigueur " avant de battre en retraite peu avant la chute du Régime Mobutu. Son régime. Pas besoin d'être clerc en politique pour constater que la suite est conforme à l'"auto- prophétie". L'autre major de l'opposition qui monte sinon en puissance, du moins en notoriété, c'est bien Vital Kamerhe. Transfuge de la Kabilie où il concélébrait les messes avec le maître suprême, l'homme fort du Sud-Kivu a fini de gagner ses galons d'opposant radical. Ce qui n'était pas acquis d'avance. Tant, depuis sa mutation politique, Vital Kamerhe devait faire face à un procès en illégitimité ! Un procès systématiquement instruit à charge contre celui que les très zélés de l'opposition maximaliste taxaient au mieux d'opportuniste et au pire d'imposteur. C'était peut-être compter sans la détermination du leader de l'UNC. Et son bras de fer avec les pouvoirs publics jusqu'aux incidents d'hier à Bukavu charrie incontestablement un côté "aubaine " pour cet opposant longtemps en mal de hauts faits. Avec un Tshisekedi abonné désormais au service minimum, un Bemba embastillé -à durée indéterminée- à La Haye, Kamerhe semble avoir un boulevard devant lui. Il ne l'ignore pas. Sa posture victimaire actuelle devrait faire le reste. Avant lui, le leader de l'UDPS avait fructifié la même fortune avec les mêmes calculs. Ce qui a réussi hier à " Ya Tshitshi " pourra-t-il sourire aujourd'hui à " Vital " ? L'intéressé fait tout pour. Qui le lui reprocherait ? José NAWEJ
Le pragmatisme anglo-saxon
lundi 17 février 2020

Chassé- croisé diplomatique vendredi dernier à la résidence de JKK à Gombe. Des missi dominici très anglo-saxons se sont succédés chez " Raïs ". (...)
lire la suite
Pas bon la soustraction et la division.
vendredi 14 février 2020

Les 4 opérations en arithmétique ? Addition, soustraction, multiplication et division. Pas besoin de faire une plongée dans les années "école (...)
lire la suite
Les mauvais signaux chassent les bons
jeudi 13 février 2020

Hier, la très attentiste Amérique s'est signalée par un investissement privé en présence du chef de l'Etat. Bonne nouvelle. Depuis peu, de plus en (...)
lire la suite
Enième retour sur la scène internationale
mercredi 12 février 2020

Pourquoi bouder notre plaisir quand la RDC est élue -par acclamation comme c'est quasiment la règle - à la première vice-présidence de l'Union (...)
lire la suite
La justice, rien que la justice
mardi 11 février 2020

Encore en construction, les sauts-de -mouton mènent déjà aux cours et tribunaux. Trêve de digression de métaphore. La controverse autour de (...)
lire la suite
Le pouvoir judiciaire en question
lundi 10 février 2020

Dans la haute magistrature, une page vient de se tourner. Ou d'être tournée. C'est selon. En tout cas, avec la nomination des hauts magistrats, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

L’Eglise dans le monde et le monde dans l’Eglise

Il ne croyait pas si bien chanter ce choriste chrétien qui a trouvé l'Eglise dans le monde et le monde dans l'Eglise. Cette chanson est comme remise au goût du jour avec l'actualité que charrie le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting