Mouvement terroriste ?
jeudi 7 mai 2015

Les rebelles ADF encore et toujours eux. Mais, pour une fois, la Monusco reconnaît qu’il s’agit d’un groupe à combattre en mettant en jeu tous les moyens. De quoi réjouir les Congolais qui se demandaient, à l’époque où la même bande massacrait sans pitié la population civile au point de pousser la mission onusienne à agir. Or, la Monusco a aussi pour mission de protéger la population.
Apparemment, cette mission ne s’est rendue à l’évidence que lorsque deux de ses membres ont été abattus. Si, à la place, deux civils congolais avaient été tués, la Monusco, n’aurait peut-être pas montré la même détermination au point de décider de recourir à tous les moyens pour venir à bout des rebelles ADF. Sans nul doute que l’on pense que deux civils congolais tués, ce n’est pas la même chose que deux casques bleus de l’ONU.
Jamais, tout au long des massacres des civils enregistrés à Beni, le commandant de la force de la Monusco n’avait décidé de se rendre sur le lieu. Sa descente hier à Beni, se justifie, comme il l’a lui-même laissé entendre, par la mort de deux casques bleus tanzaniens. Simplement. Jamais la mort des civils de la RDC ne l’avait poussé à aller à Beni et à déployer autant de moyens pour combattre les rebelles ADF.
Tout est donc question d’intérêt d’abord. Mais, lequel ? Celui des Congolais pour lesquels on a été envoyé en RDC ou celui des autres ? Les nombreux Congolais morts à coup de machette ou autres armes ne comptent certainement pas plus que les casques bleus. Sinon, en réaction aux différents massacres, on ne parlerait presque plus aujourd’hui de la présence des rebelles ougandais des ADF.
A quelque chose, malheur est bon ? Car, la Belgique, les Etats-Unis d’Amérique et pourquoi pas demain l’Union européenne mesurent le danger que représentent les ADF à la lumière de la mort de seulement deux casques bleus. Alors que la RDC a déploré plusieurs morts du fait de mêmes rebelles ougandais. Faut-il alors parler de la complicité de la communauté internationale dans les massacres des civils congolais exécutés sans la moindre compassion à Beni ?
ADF, un mouvement terroriste ? Oui, lorsqu’ils s’en prennent aux casques bleus. Mais, chose curieuse, une telle conclusion n’était pas à l’ordre du jour quand les mêmes rebelles exécutaient à répétition la population congolaise. La Monusco semble se réveiller, mais pour combien de temps ? Juste le temps de « venger » les siens ou une bonne fois pour toutes ? Wait and see. M. M.

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting