Mouvement terroriste ?
jeudi 7 mai 2015

Les rebelles ADF encore et toujours eux. Mais, pour une fois, la Monusco reconnaît qu’il s’agit d’un groupe à combattre en mettant en jeu tous les moyens. De quoi réjouir les Congolais qui se demandaient, à l’époque où la même bande massacrait sans pitié la population civile au point de pousser la mission onusienne à agir. Or, la Monusco a aussi pour mission de protéger la population.
Apparemment, cette mission ne s’est rendue à l’évidence que lorsque deux de ses membres ont été abattus. Si, à la place, deux civils congolais avaient été tués, la Monusco, n’aurait peut-être pas montré la même détermination au point de décider de recourir à tous les moyens pour venir à bout des rebelles ADF. Sans nul doute que l’on pense que deux civils congolais tués, ce n’est pas la même chose que deux casques bleus de l’ONU.
Jamais, tout au long des massacres des civils enregistrés à Beni, le commandant de la force de la Monusco n’avait décidé de se rendre sur le lieu. Sa descente hier à Beni, se justifie, comme il l’a lui-même laissé entendre, par la mort de deux casques bleus tanzaniens. Simplement. Jamais la mort des civils de la RDC ne l’avait poussé à aller à Beni et à déployer autant de moyens pour combattre les rebelles ADF.
Tout est donc question d’intérêt d’abord. Mais, lequel ? Celui des Congolais pour lesquels on a été envoyé en RDC ou celui des autres ? Les nombreux Congolais morts à coup de machette ou autres armes ne comptent certainement pas plus que les casques bleus. Sinon, en réaction aux différents massacres, on ne parlerait presque plus aujourd’hui de la présence des rebelles ougandais des ADF.
A quelque chose, malheur est bon ? Car, la Belgique, les Etats-Unis d’Amérique et pourquoi pas demain l’Union européenne mesurent le danger que représentent les ADF à la lumière de la mort de seulement deux casques bleus. Alors que la RDC a déploré plusieurs morts du fait de mêmes rebelles ougandais. Faut-il alors parler de la complicité de la communauté internationale dans les massacres des civils congolais exécutés sans la moindre compassion à Beni ?
ADF, un mouvement terroriste ? Oui, lorsqu’ils s’en prennent aux casques bleus. Mais, chose curieuse, une telle conclusion n’était pas à l’ordre du jour quand les mêmes rebelles exécutaient à répétition la population congolaise. La Monusco semble se réveiller, mais pour combien de temps ? Juste le temps de « venger » les siens ou une bonne fois pour toutes ? Wait and see. M. M.

ANC, ZANU-PF…, changement dans la continuité
lundi 19 février 2018

Hier au Zimbabwe et aujourd’hui en Afrique du sud on peut s’exclamer : "Le roi est mort et vive le roi ! ". Ce, à juste titre. A Harare, Robert (...)
lire la suite
Préserver les universités de querelles politiciennes
vendredi 16 février 2018

Les diplômes d’universités sont aujourd’hui convoités. Pas seulement par des étudiants lambda, mais aussi par nombre d’acteurs politiques en quête de (...)
lire la suite
Attend contribution désespérément
mercredi 14 février 2018

Combien dans l’escarcelle de la CENI provenant des partenaires extérieurs ? Pas grand-chose. Un doux euphémisme. Pourtant, les plénipotentiaires des (...)
lire la suite
Un vent de théologie de la libération ?
mardi 13 février 2018

Il est, à l’évidence, prématuré d’assimiler l’activisme ambiant du clergé kinois à la théologie de la libération qui avait fait florès en Amérique latine. (...)
lire la suite
Un drôle d’avis de recherche
vendredi 9 février 2018

Pas besoin d’exégèse pour comprendre que le "héros" du 16 janvier 2018 n’était en danger. Pas non plus besoin d’être docte pour subodorer que les (...)
lire la suite
Les signaux du CNSA
mardi 6 février 2018

Ca bouge de plus en plus au Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA). Dans le bon sens. Et donc forcément dans la bonne direction. Du moins, si (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting