VIOLENCES CONTRE LES CONGOLAIS EN AFRIQUE DU SUD
La riposte de Kinshasa
vendredi 24 avril 2015

* Le Gouvernement gèle la visite du gouverneur de la province sud-africaine
du Kwazulu natal dans la capitale Rd congolaise.
* L’Exécutif congolais est en contact avec le Président Zuma pour la sécurisation des compatriotes vivant au pays de Mandela, a rassuré hier Raymond Tshibanda devant les députés.

Les violences teintées de xénophobie dont sont victimes les Africains dont les Rd-congolais vivant en Afrique du Sud ont fait l’objet de l’invitation du ministre des Affaires étrangères, hier jeudi, à la plénière de l’Assemblée nationale, présidée par le premier Vice-président Charles Mwando. Devant les députés, Raymond Tshibanda a affirmé que le Gouvernement est en contact avec le gouvernement sud-africain et plus particulièrement le Président Zuma pour que les Congolais vivant en RSA soient sécurisés. Pour protester contre cette situation d’insécurité dans laquelle se trouvent nos compatriotes, a-t-il rassuré, le gouvernement de la République a annulé la visite du gouverneur de la province du Kwazulu natal en RDC jusqu’au rétablissement de la situation.
Comme les Africains, les Congolais vivant en Afrique du Sud sont victimes des actes de violence et de xénophobie. L’on compte même sept morts parmi lesquels figurent deux Congolais. Outre les morts, l’on a enregistré des blessés et plusieurs déplacés.
" Face à cette situation tragique, l’ambassadeur de la RSA en RDC a été convoqué au ministère des Affaires étrangères pour qu’il saisisse son gouvernement en vue de sécuriser nos compatriotes vivant en Afrique du Sud. Et notre ambassadeur en RSA a été instruit de rencontrer les autorités gouvernementales africaines pour trouver des solutions sécuritaires pour nos compatriotes, a affirmé Raymond Tshibanda.
Et depuis, le Gouvernement congolais est en contact avec le gouvernement sud-africain, et en particulier, avec le Président de la République, Zuma, lui-même pour des dispositions utiles en faveur des Congolais qui vivent sur le sol sud-africain. Et une commission interministérielle est mise en place en Afrique du Sud pour remettre de l’ordre. Face à la gravité des faits, j’ai saisi le Premier ministre pour dépêcher le vice-ministre chargé des Congolais de l’étranger en vue de réconforter nos compatriotes en RSA. Cette situation sera aussi au centre de la Commission mixte RDC-RSA, prévue au mois prochain à Kinshasa ", a indiqué le ministre des Affaires étrangères.
Pour le n°1 de la Diplomatie congolaise, l’accalmie est revenue avec l’implication des autorités de la République sud-africaine qui ont déployé des militaires pour appuyer les policiers dans la traque de ceux qui menacent les étrangers. Face à la sensibilité de la situation tragique que traversent la diaspora congolaise de la RSA et conscient que la question d’actualité n’appelle pas débat, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale a permis aux députés d’intervenir en termes de contributions aux initiatives déjà prises par le Gouvernement.
" Comme vous le savez cette question d’information n’appelle pas débat. Mais, nous pouvons accepter quelques interventions dans le sens de donner quelques idées visant à appuyer les efforts du Gouvernement ", a dit Charles Mwando aux députés. Ce qui a permis aux élus de faire des propositions et des suggestions pour la sécurisation de tous les compatriotes vivant à l’étranger. Dorian KISIMBA

Elections : un pseudo calendrier en circulation !
mardi 17 octobre 2017

* D’après ce « chronogramme », les élections se tiendraient le 15 décembre 2019. Ça n’a pas échappé aux nombreux accros aux réseaux sociaux. Un (...)
lire la suite
Jacob Zuma soutient le processus électoral en cours en RDC
lundi 16 octobre 2017

* "Les deux chefs d’Etat réitèrent leur totale adhésion aux décisions pertinentes du 37ème sommet de la SADC concernant l’évolution positive de la (...)
lire la suite
La tripartite Gouvernement-CNSA-CENI renvoyée à mardi prochain
vendredi 13 octobre 2017

* Par ailleurs, dans une correspondance au bureau de la Chambre basse, le Président Joseph Kabila demande aux députés d’examiner en priorité, la loi (...)
lire la suite
Vivement un compromis politique pour désarmocer la bombe électorale
vendredi 13 octobre 2017

* Piégé par le contexte politique, Corneille Nangaa ne saurait rien faire. L’atmosphère reste quelque peu polluée dans le ciel politique rd (...)
lire la suite
Corneille Nangaa -acteurs politiques : une rencontre des vérités
jeudi 12 octobre 2017

* Face à ses interlocuteurs, principaux acteurs du processus électoral en cours, le numéro 1 de la centrale électorale a démystifié le fétichisme (...)
lire la suite
Assemblée nationale : les chefs de groupes MP demandent à Minaku de saisir la Haute cour
jeudi 12 octobre 2017

Outrés par ce qu’ils considèrent comme une manœuvre d’obstruction de leurs collègues estampillés « Opposition », les élus battant pavillon « Majorité (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

En attendant …Nikki Haley

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean Cocteau. Alors, gardons-nous de tout jugement. Essayons de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting