L’EGLISE CATHOLIQUE DU CONGO EN DEUIL
Mgr Moke décédé hier à l’âge de 99 ans !
mardi 7 avril 2015

L’église Catholique du Congo est en deuil. Elle vient de perdre un ancien Evêque auxiliaire de l’archidiocèse de Kinshasa et ancien administrateur diocésain à la mort du Cardinal Malula. Mgr Eugène Moke Motsuri, c’est de lui qu’il s’agit, a rendu l’âme hier lundi 6 avril à 5 heures du matin à son domicile chez les Thérésiennes à Righini dans la commune de Lemba, à l’âge de 99 ans.

Que retenir de Mgr Moke ? Ce prélat catholique a beaucoup apporté dans l’instauration du rite congolais dans la liturgie pendant tout son parcours sacerdotal. De son vivant, il ne cessé de déplorer les guerres et les mouvements des populations à l’Est de la RDC tout en affichant son optimisme quant à l’avenir de la nation. Mgr Kisonga, représentant du cardinal Mosengwo lors de la célébration de 92è anniversaire de l’illustre disparu, parlant de Mgr Moke, souhaité que " la parole de Dieu soit toujours une source d’inspiration pour cet homme qui a cru au Seigneur et a confié toute sa vie au Tout-Puissant ".
Mgr Moke a été un homme de Dieu qui a toujours cultivé les valeurs chrétiennes. " Les bien- faits de ce serviteur de Dieu sont un exemple à suivre pour vivre longtemps sur terre. Il est un "Papa ", car il est un modèle, une histoire et un témoignage, plein d’expériences dans sa vie chrétienne. C’est un monument vivant pour la nation congolaise en général et de l’église catholique en particulier. Que le Dieu Tout-Puissant le comble de ses biens-faits pour le garder encore près de nous ", témoignait Mgr Kisonga.

UN HERITAGE A LA SOCIETE
En 1991, lorsqu’il prend sa retraite et devient Evêque Emérite, Mgr Moke s’est occupé de l’éducation de la jeunesse à l’école qui porte son nom, mais en exerçant aussi une vie pastorale. Sa devise : " Evangelizare pauperibus ". Le complexe scolaire Mgr Moke totalise aujourd’hui plus de 40 ans d’existence et est né de la volonté manifeste de son initiateur.
A sa création, en 1974, l’actuel Complexe scolaire Moke était dénommé "Matonge Mosantu " parce considéré comme un " jardin d’enfant " et avait comme directeur lui-même Mgr Moke.
En 1988, Mgr Moke, alors coordonnateur des écoles conventionnées catholiques, demanda le détachement de Mr Innocent Ngyay Manie encore chef de service pédagogique à la coordination urbaine et diocésaine pour assumer la fonction de préfet des études, chef d’établissement à la direction du secondaire. Les deux collaborateurs optent alors pour l’actuelle dénomination de l’école. Eugène Moke Motsüri est né le 25 mars 1916 à Mongobele dans la province du Bandundu. Il fait ses études au collège Saint-Joseph de Kinshasa (à l’époque Léopoldville) 1. Il est ordonné prêtre le 9 juin 1946. Il devient évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Kinshasa et évêque de Lestona le 1er septembre 1970. Il est évêque auxiliaire de Kinshasa jusqu’à sa retraite, le 11 mai 1991. Rachidi MABANDU

Elections : pari globalement gagné
lundi 31 décembre 2018

* En dépit des incidents constatés çà et là à travers le pays, les Congolais ont voté hier dans un climat relativement apaisé. Malgré une pluie (...)
lire la suite
L’ambassadeur Bart Ouvry a 48 heures pour quitter la RDC !
vendredi 28 décembre 2018

C’est l’escalade, entre la RDC et l’Union européenne (UE). Kinshasa,par la voix du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et (...)
lire la suite
Elections oui, mais dans la paix
jeudi 27 décembre 2018

« Les scrutins sont un moment important, certes, mais ils ne sauraient justifier que le sang des Congolais coule encore », fait remarquer cet (...)
lire la suite
Mgr Ambongo : Pour la RDC, "la vraie paix exige les élections le 30 décembre"
mercredi 26 décembre 2018

La messe de Noël est traditionnellement un des moments que choisit l’église catholique rd congolaise pour adresser un message fort aux Congolais et, (...)
lire la suite
CENI : Le dernier lot de bulletins à Kinshasa depuis samedi
lundi 24 décembre 2018

* Avec l’arrivée de ces imprimés, il n’y a plus d’obstacle à la tenue d’élections le 30 décembre. Plus rien ne devrait s’opposer à l’organisation des (...)
lire la suite
Lamuka ne boycottera pas le scrutin
samedi 22 décembre 2018

* Mais la plateforme qui porte la candidature de Fayulu rassure qu’elle ne permettra pas un autre ajournement après le 30 décembre. La coalition (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été entièrement financées par le Gouvernement congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting