Vivement d’autres Kingakati !
mardi 24 mars 2015

Et si la chape d’hypocrisie qui plane sur les relations entre certains ténors de la Majorité présidentielle fondait comme neige au soleil ! Et si surtout l’Autorité morale de la MP levait le halo de mystère qui entoure l’horizon 2016 ! En termes clairs, si la kabilie décidait de concourir à la présidentielle avec ou sans son champion, frappé par qu’il est par la limite de mandats constitutionnels. Tous les rêves seraient alors à nouveau permis. Notamment celui de voir l’actuel pouvoir se succéder à lui-même. Comme dans la série "le Roi est mort, vive le Roi". Car, on ne le dira jamais assez. L’après-Kabila fils n’est pas nécessairement synonyme de l’avènement au Palais de la nation d’un locataire battant pavillon Opposition. Il ne serait pas inconstitutionnel qu’un sociétaire de la majorité actuelle prenne le relai du Raïs. En somme devienne, à son tour, " Raïs ".
Loin d’être une vue de l’esprit, cette perspective pourrait bien devenir réalité. A condition que la kabilie mette enfin le cap sur l’essentiel. A savoir que le Président devrait, comme il l’a fait à Kingakati, laisser ses hommes et autres partenaires politiques gérer leurs contradictions liées davantage aux enjeux de 2016 qu’à la smpiternelle guerre d’égos. Et, éventuellement, créer les conditions de présentation d’un candidat alternatif. Histoire de parer à toute éventualité. Question surtout de sauvegarder l’essentiel. Car, l’enjeu pour 2016, vu de la Majorité et plus particulièrement, de la kabilie, est de survivre politiquement et …peut-être même physiquement au couperet électoral. José NAWEJ

L’Eglise catholique à la manoeuvre
lundi 26 juin 2017

Nous revoici avec une autre date butoir. Une énième échéance couperet. Une ligne rouge à ne pas franchir. Décembre 2017. Dans leur message à la (...)
lire la suite
Devoir de conscience collective
vendredi 23 juin 2017

Elections non tenues dans le délai- situation dans le Kasaï, voici deux sujets qui placent la RD Congo sous les projecteurs des puissances (...)
lire la suite
Exétat : Ne pas oublier le Kasaï
jeudi 22 juin 2017

Ce jeudi 22 juin 2017 prend fin l’examen d’Etat sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Sauf, bien entendu, dans plusieurs recoins (...)
lire la suite
Et si l’on avait prévu l’effondrement des cours…
mercredi 21 juin 2017

"Gouverner, c’est prévoir". Voici donc,une pensée forte d’Emile de Girardin qui devrait, si elle ne l’est, être inscrite au fronton de chaque édifice (...)
lire la suite
Et si l’on avait prévu l’effondrement des cours…
mardi 20 juin 2017

"Gouverner, c’est prévoir". Voici donc,une pensée forte d’Emile de Girardin qui devrait, si elle ne l’est, être inscrite au fronton de chaque édifice (...)
lire la suite
Exétat : Ne pas oublier le Kasaï
lundi 19 juin 2017

Ce lundi 19 juin 2017 démarre l’examen d’Etat. Sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Sauf, bien entendu, dans plusieurs recoins de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting