Dernière minute :

FDLR : Muamba appelle Washington à s’impliquer dans le processus de rapatriement
lundi 16 mars 2015

{* Le coordonnateur du MNS annonce la tenue en 2015 de deux forums économiques sur les Grands lacs dont l’un en juillet à Addis-Abeba.} {{Un week-end très chargé pour le coordonnateur du Mécanisme national de suivi (MNS) de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba. François Muamba Tshishimbi a, tour à tour, échangé avec l'ambassadeur des Etats-Unis et à Kinshasa et l'Envoyé spécial de l'Union européenne pour la région des Grands-lacs. Des entretiens qui dépassent le simple cadre d'une audience quand on sait que la question des Fdlr à l'Est de la RDC demeure une épine sous le pied du Gouvernement congolais et que des pourparlers se poursuivent entre le Congo-Kinshasa, le Rwanda, l'Ouganda et la Communauté internationale pour finaliser la question de l'ex-M23. Un ballet diplomatique aux retombées politiques et économiques importantes pour le développement et le retour de la paix en RDC.}} Avec l'ambassadeur des Etats-Unis, François Muamba y est allé sans détours. Le coordonateur du Mécanisme national de suivi a simplement sollicité l'implication de l'administration Obama dans le processus de rapatriement des 339 rebelles hutus rwandais cantonnés à Kisangan. Ces Fdlr sont, depuis plusieurs mois, en transit dans la capitale de la Province Orientale. "Nous invitons notre hôte, au nom de son pays, de tout faire afin qu'il nous trouve des réponses très rapides à cette question de rapatriement des Fdlr qui sont déjà à Kisangani (339) et ceux qui vont venir puisque l'objectif n'est pas d'exterminer les gens mais plutôt de mettre une pression possible afin que ceux qui ont des oreilles pour attendre puisent déposer les armes", a indiqué François Muamba. Au Mécanisme national de suivi on estime nécessaire de réfléchir déjà sur le rapatriement des Fdlr car, dit-il, la ville de Kisangani n'est pas leur destination finale. Le coordonnateur du Mécanisme de suivi de l'Accord-cadre des Addis-Abeba a également assuré que la RDC mène des opérations de traque des Fdlr dans le respect des textes. François Muamba a indiqué que les FARDC vont poursuivre les FDLR jusqu'à leur dernier retranchement. " Même désarmés, les Fdlr ne doivent pas rester sur le sol congolais. Il ne faut pas qu'on nous mêle à des débats qui ne sont pas les nôtres ", insiste François Muamba faisant allusion aux pourparlers souhaités entre le régime de Kagame et les Fdlr refugiés en RDC. {{POSITION DE L’UE}} Dans ce même registre, l'Envoyé spécial de l'Union européenne pour les Grands Lacs, reçu par François Muamba, a déclaré qu'après les progrès réalisés en 2013 dans la stabilisation de la région des Grands Lacs, il fallait mettre fin à tous les groupes armés. " Du progrès a été fait mais il reste encore du travail à faire sur les FDLR, sur les ADF-Nalu et autres groupes. Ça c'est une des priorités parce qu'il faut assurer la sécurité des populations ", a-t-il expliqué. L'Envoyé spécial de l'UE pour les Grands lacs s'est félicité des efforts fournis en 2013 pour stabiliser la région des Grands Lacs, en proie à de nombreux conflits armés depuis plus de deux décennies. " Il y a eu au niveau de la stabilisation des progrès énormes en 2013. En tant qu'envoyé spécial, on a travaillé ensemble avec Mary Robinson, pour faire en sorte que le M23 se termine. Il y a eu un travail important au niveau de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba. Les engagements ont été pris. Maintenant le défi pour 2015 est de consolider tout cela. De faire en sorte que les engagements pris soient mis en œuvre ", a souligné Koen Vervaeke. {{DEUX FORUMS ECONOMIQUES EN VUE POUR LES GRANDS LACS}} " L'Accord d'Addis-Abeba commence à toucher là où les populations avaient intérêt à ce que les chefs d'Etat puissent signer un tel document, c'est-à-dire après les questions de sécurité et stabilité nous puissions parler de l'économie, du social qui donne du travail aux jeunes, à la femme ", explique le coordonnateur national du Mécanisme national de suivi au terme d'une audience accordée à l'Envoyé spécial de l'Union européenne dans la région des Grands lacs, Koen Vervaeke. Ce Forum économique est prévu en juillet prochain à Addis-Abeba dans le cadre de l'accord signé par onze pays africains pour ramener la paix dans cette région en proie à des groupes armés depuis près de deux décennies. Koen Vervaeke et François Muamba ont abordé avec détails les péripéties de ce va être ce forum économique. Au cours de ce forum qui sera organisé par l'Union européenne et la Banque mondiale, il sera question du développement économique et des investissements dans la région des Grands lacs. François Muamba estime qu'à travers cette rencontre, le peuple pourra commencer à se rendre compte que l'Accord d'Addis-Abeba n'était pas seulement "une question des Fdlr, des ADF, des M23 ". Mais dans le dernier trimestre de l'année 2015, Kinshasa accueillera un autre forum économique. Celui-ci sera une occasion pour la RDC d'inviter les investisseurs étrangers à investir non seulement à Kinshasa, mais également dans le reste des pays des Grands lacs, ajoute François Muamba Tshishimbi. " L'engagement de l'Union européenne est sans faille. Nous sommes le premier partenaire de la RDC. On est là au niveau politique, en tant qu'Envoyé. On est là au niveau économique, nous sommes très importants avec des moyens énormes pour soutenir le développement dans la région. Uniquement pour les trois pays Congo, Burundi et le Rwanda, notre soutien pour les années à venir se chiffre sur 1,5 milliards d'euros (environ 2 milliards de dollars américains). Ce sont des dons, ce ne sont pas de prêts. Nous sommes très engagés pour faire en sorte que ce soutien donne des résultats tangibles pour les populations ", a fait savoir Koen Vervaeke. {{Rachidi MABANDU}}
L’ECIDE contre le recensement général avant les élections de 2023 !
jeudi 1er octobre 2020

Dans son escarcelle, le G-13 a fait plusieurs propositions en rapport avec les réformes électorales. L’ECIDE de Martin Fayulu Madidi les a épluchées (...)
lire la suite
« Tous pour la Rd Congo » ôte les masques aux enquêteurs de Global Witness
jeudi 1er octobre 2020

On en sait désormais plus, sur les motivations profondes des enquêtes de l’Ong britannique Global Witness (GW), sur l’exploitation des ressources (...)
lire la suite
La France renouvelle son appui à la préservation du bassin forestier du Congo
jeudi 1er octobre 2020

La France renouvelle son appui à la préservation du bassin forestier du Congo. Paris soutient ainsi la préservation de la biodiversité à l'échelle (...)
lire la suite
Londres et Kinshasa s’engagent à améliorer le climat des affaires
jeudi 1er octobre 2020

La RDC et la Grande Bretagne s’engagent à poursuivre la coopération dans le but d’améliorer le climat des affaires et le changement climatique. Cet (...)
lire la suite
L’ACAJ instrumentalisée par la Présidence dans un séminaire manichéen
jeudi 1er octobre 2020

Par Kabasu Babu H.K, Libre-penseur, écrivain et Politologue, Formé à Harvard University K.S.G. en Pilotage de la Performance du Gouvernement Du (...)
lire la suite
Gilbert Kankonde visé par une question d’actualité à l’Assemblée nationale
mercredi 30 septembre 2020

Le VPM en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières est visé par une question d'actualité à l'Assemblée nationale. Devant les élus, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting