Dernière minute :

"MBL" est le titre du feuilleton
mardi 5 janvier 2021

vendredi 19 juillet 2019

A n'en point douter. Un feuilleton nous est né. Il pourrait avoir pour titre " MBL ". Initiales de l'homme politique qui défraie la chronique en ce moment. Modeste Bahati Lukwebo. Un nom mangé à toutes les sauces dans tout ce que Kinshasa compte de cénacles politiques.

Dans leur rôle, les médias relatent par le menu chaque épisode du feuilleton. Des rebondissements en rebondissements. Candidature au perchoir du Sénat ; suspension à durée indéterminée ; radiation du FCC; ultimatum aux élus et gestionnaires AFDC-A.

A chaque stade de l'exécution de la fatwa, une réaction de MBL, dont le point d'orgue est cette plainte portée contre certains sociétaires de l'AFDC-A et - qu'est- ce que ça paraît iconoclaste ou croustillant (c'est selon) - contre des bonzes de la kabilie. A l'ère et à l'heure du net, cela fait le buzz.

Presse papier comme médias en ligne, radios et télévisions, c'est du MBL. Du pain béni pour les médias sevrés d'actualité sur le front de la composition du Gouvernement Ilunkamba. Pas seulement. Une aubaine ou un prétexte idéal pour les deux "partenaires" de et dans l'alternance d'instrumentaliser, et même d'alimenter le feuilleton MBL dans l'optique de maintenir ou d'infléchir le rapport de forces.

Dans tous les cas, on parle de Bahati. En bien comme en mal. Une preuve par l'absurde que l'homme a renversé la table. Et donc, il compte. Peu importe le jugement que l'on peut émettre sur sa démarche. Traître ? Opportuniste ? Lanceur d'alerte? Champion de la démocratie interne ? Politiquement courageux ? Libre à chacun de mettre MBL dans la case qui lui paraît la mieux indiquée.

Mais, une chose est sûre. A savoir qu'avant même sa fin, le feuilleton en cours aura amplifié la notoriété du sénateur aspirant à la candidature du perchoir du Sénat. A quel acteur politique cela déplairait ? A personne. Sauf à ceux qui font de la politique comme Monsieur Jourdain faisait de la prose. José NAWEJ
Vaccination anti covid-19 : le Gouvernement appelé à prévenir la psychose par une sensibilisation responsable
vendredi 26 février 2021

Un vent de panique a soufflé, hier, dans les villes de Lubumbashi et de Bukavu. Et pour cause, une rumeur qui faisait état de la présence des (...)
lire la suite
Panique hier dans les écoles de Lubumbashi et de Bukavu
vendredi 26 février 2021

Une panique généralisée a envahi hier jeudi 25 février les écoles et la ville de Lubumbashi, chef-lieu du Haut- Katanga en général, ainsi que les (...)
lire la suite
Emery Okundji et le RASSOP appellent aux financements innovants pour soutenir la gratuité de l’enseignement de base
vendredi 26 février 2021

Chef de la délégation du Rassemblement de l'Opposition (RASSOP), Emery Okundji a participé aussi ce jeudi 25 février aux consultations initiées par (...)
lire la suite
Le Gouvernement prépare des obsèques dignes pour Joseph Nsinga
vendredi 26 février 2021

Le Gouvernement Ilunga prépare des obsèques pour Joseph Nsinga Udjuu, décédé le mercredi 24 février. Le chef de l'Etat, Félix Tshisekedi a instruit le (...)
lire la suite
Prof Mbata : "Nous rendons hommage à l’un des premiers juristes du Congo belge"
vendredi 26 février 2021

Le constitutionaliste André Mbata a réagi au décès de l'ancien Premier ministre congolais, Joseph Nsinga udjuu. Au cours d'une interview qu'il nous a (...)
lire la suite
Des Notables de l’Espace " Grand-Kasaï " appellent au respect des animateurs des institutions du pays
vendredi 26 février 2021

Dans un document daté d'hier jeudi 25 février, des Notables de l'espace " Grand Kasaï " appellent les acteurs politiques au respect des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A quand le feu vert pour lever le couvre-feu ?

Lors des pourparlers du Centre interdiocésain de Kinshasa, les Congolais avaient sorti de leur imagination de feu un concept : mesures de décrispation politique. Pourquoi notre " Fatshi national" (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting