Dernière minute :

Réélection d’Albert Yuma : Bras de fer entre la FEC et le Conseil d’Etat
mardi 1er décembre 2020

A la fédération des entreprises du Congo (FEC), le climat n'est pas au bon fixe depuis l'annonce de l'annulation de la réélection d'Albert Yuma au poste de président national.

Monté sur ses grands chevaux, le patronat congolais n'est pas prêt à entériner cette décision de la justice qu'elle qualifie d'"illégale".

Au cours d'une réunion extraordinaire hier lundi 30 novembre 2020, le Conseil d'administration de la FEC a été formel. Il a rappelé que la Fédération est une "Association sans but lucratif, organisée sous la forme d'un syndicat patronal qui exerce également des missions communes aux chambres de Commerce".

" A ce titre, précise-t-elle, elle n'est inscrite à aucun ordre professionnel et ses actes échappent totalement au contrôle du Conseil d'Etat".

"La Fédération des entreprises du Congo maintient sa pleine confiance en la justice de la République. Face aux irrégularités et mal jugés manifestement contenus dans la décision du Conseil d'Etat, elle a instruit ses avocats conseils de mettre en œuvre tous les mécanismes juridiques appropriés, afin de préserver les libertés d'associations syndicales respectivement consacrées par les articles 37 et 38 de la Constitution", a indiqué Leny Ilondo, administrateur à la FEC, dans une déclaration lue à l'issue de la réunion du Conseil d'administration.

Pour les participants à cette réunion, l'Assemblée générale ordinaire et élective tenue en date du 26 novembre dernier s'est scrupuleusement inscrite dans les prescrits de l'article 23 de ses statuts, ainsi que des articles 11 et 12 du règlement d'ordre intérieur régissant son fonctionnement.

"La régularité des procédures a été suivie par des huissiers de justice dûment assermentés. En conséquence, l'Assemblée générale ordinaire et élective du 26 novembre 2020 est régulière. L'ensemble du Conseil d'administration de façon solidaire et unanime s'en tient à ces résultats…. La FEC se conformera toujours à ses statuts, aux textes pris en exécution de ses statuts ainsi qu'à la loi qui la régit, à savoir la loi n° 004/2001 du 20 juillet 2001 organisant le fonctionnement des ASBL ", a martelé Leny Ilondo.

En outre, la FEC estime que de l'organisation consacrée par la loi n° 004/2001, les juridictions civiles sont les seules compétentes pour juger des actes posés par la Fédération des entreprises du Congo.

"La FEC se soumettra toujours aux juridictions civiles que la Constitution a consacré comme étant son juge naturel", maintiennent les membres du Conseil d'administration de la FEC. Pour rappel, Albert Yuma a été réélu pour la sixième fois à la présidence du Conseil d'administration de la FEC, le jeudi 26 novembre. Election qui a été annulée 24 heures après par le Conseil d'Etat, saisi pour irrégularités par Dieudonné Kasembo, un des candidats malheureux. Eric WEMBA
Jeudi sombre pour le camp Kabila à l’Assemblée nationale
vendredi 11 décembre 2020

A l'exception du questeur adjoint déclaré malade à quelques heures du vote, le bureau Mabunda a été déchu par un vote à la suite des pétitions (...)
lire la suite
Le Palais du Peuple sous haute surveillance policière hier !
vendredi 11 décembre 2020

Hier, c'était le jour de l'examen tout comme du vote de la pétition pour la déchéance des membres du Bureau-Mabunda, Présidente de l'Assemblée (...)
lire la suite
Tout le bureau tombe, " la douleur est profonde " (PPRD)
vendredi 11 décembre 2020

"La douleur est profonde, mais elle ne doit pas nous ébranler", écrit, sur son compte Twitter, le PPRD après la destitution de Jeanine Mabunda, et (...)
lire la suite
Syvestre Ilunga lance les travaux de construction de la Coordination Informatique Interministérielle
vendredi 11 décembre 2020

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a procédé le jeudi 10 décembre au lancement officiel des travaux de construction de l'immeuble devant abriter (...)
lire la suite
Le gouverneur Gentiny Ngobila s’explique
vendredi 11 décembre 2020

Il circule depuis peu sur les réseaux sociaux, des messages faisant état d'un conflit entre le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila (...)
lire la suite
Reçu à la cité de l’union africaine, le bureau provisoire de l’Assemblée nationale a été félicité par le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo
jeudi 10 décembre 2020

24 heures après leur investiture par la majorité absolue de leurs collègues députés nationaux au bureau provisoire de l'Assemblée nationale, les 3 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting