Dernière minute :

ALMA célèbre le centenaire de Mgr Luc Gillon, bâtisseur de l’Unikin
lundi 30 novembre 2020

L'Association ALMA qui réunit les anciens étudiant (e)s de l'université catholique Lovanium, de l'Université Nationale du Zaïre (UNAZA), de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) et les amis du Mont-Amba, a célébré, hier dimanche 29 novembre, le centenaire de vie de Mgr Luc Gillon, bâtisseur et premier recteur de l'Université de Kinshasa. Le monument érigé en mémoire de Mgr Luc Gillon, tel que rénové, a été inauguré, au cours de cette cérémonie, par le directeur de cabinet du chef de l'État, le professeur Eberande Kolongele.

Le chef de cabinet du président de la République a inauguré cette statue en présence d'un parterre de professeurs de l'Université de Kinshasa, pour la plupart ceux de la première génération.

Il a exhorté les professeurs, étudiants, assistants et chefs de travaux, présents à cette cérémonie, à poursuivre l'œuvre de Mgr Luc Gillon qu'il a peint comme un homme de qualité de cœur et de conviction.

"Mgr Luc Gillon est un immortel. Il est mort, mais son nom continue de résonner partout à travers toute l'Université de Kinshasa. Je le considère comme un Congolais, car il a été beaucoup plus utile à la RDC qu'à la Belgique. Je crois qu'à mon avis, il doit faire partie du panthéon en RDC. Nous avons donc intérêt à poursuivre son œuvre", a déclaré le directeur de cabinet du président Félix-Antoine Tshisekedi.

REGRET

Président de ALMA, le général Gilbert Kabanda a, au cours d'une interview accordée à la presse, déploré l'état dans lequel se trouve actuellement l'Université de Kinshasa à tous les niveaux. Il a regretté le fait qu'autrefois, l'une des universités de référence en RDC, l'Unikin continue aujourd'hui à perdre ses lettres de noblesse.

"'Si Luc Gillon était vivant je lui dirais à la fois merci et pardon. Pardon pour ce que son œuvre est devenue aujourd'hui. En 1960, cette université comptait parmi les quatre meilleures universités africaines. Aujourd'hui, elle n'est même pas parmi les 100 premières universités au niveau continental. C'est donc bien triste", a-t-il indiqué.

A la question de savoir comment faire pour sortir la plus grande université de la RDC de cette situation, le général Gilbert Kabanda a plaidé pour "une volonté politique affirmée" et une volonté des autorités académiques de faire renaître cet établissement, en particulier, et tout le secteur de l'enseignement supérieur et universitaire de manière générale.

UN HOMME D'AMOUR ET DE COEUR

L'inauguration de ce monument a été précédée par une messe organisée en mémoire de Mgr Luc Gillon dans la paroisse Notre Dame de la Sagesse (NODASA). Dans son homélie, le curé Antoine Matekadi Finifini a appelé les pompiers Professeurs, chefs de travaux, assistants et étudiants à être les gardiens de l'Université de Kinshasa.

"' Mgr Luc Gillon était un homme d'amour et de cœur. Ce sont ces qualités que nous devons promouvoir aujourd'hui. Son œuvre doit être pérennisée. Luc Gillon a été un serviteur de Dieu. Il a su servir en actes et en vérité. Nous avons tous le devoir, professeurs, chefs de travaux, assistants... à nous comporter en gardiens de l'Unikin. Chers étudiants, vous êtes venus à l'université pour les études, pas pour autre chose", a-t-il déclaré.

La cérémonie de célébration du centenaire de vie de Mgr Luc Gillon s'est clôturée par une séance académique, suivie des témoignages de plusieurs professeurs qui ont connu Mgr Gillon, alors étudiants. Ils ont, tour à tour, rappelé le côté managérial de Mgr Luc Gillon. Ils sont, par ailleurs, largement revenus sur l'œuvre scientifique, académique et spirituelle du bâtisseur de l'Unikin.

Né le 15 septembre 1920, Mgr Luc Gillon a été ordonné prêtre séculier en 1946. Il a été nommé recteur de l'Université de Lovanium, actuelle Unikin en 1954. Sous son rectorat et à son initiative, il a construit tout ce qu'a cette université aujourd'hui en termes d'infrastructures.

Mgr Luc Gillon est décédé le 5 juin 1998 à Bruxelles, à l'âge de 77 ans. C'est sous son leadership qu'il a été construit le premier réacteur en Afrique, sur le site de l'actuelle Université de Kinshasa en 1959. Il a laissé deux livres intitulés : "Servir en actes et en vérité" et "Dieu". Orly-Darel NGIAMBUKULU
La Cour constitutionnelle interpellée !
lundi 30 novembre 2020

* Contactés, des avocats se demandent si les juges constitutionnels seraient embarrassés de dire le droit. Quarante jours après la saisine de la (...)
lire la suite
Covid-19 : bientôt des mesures pour contrer la seconde vague en RDC
lundi 30 novembre 2020

La résurgence de la pandémie de coronavirus en RDC préoccupe les membres du Comité multisectoriel de riposte à la Covid-19. Ils préviennent, dès (...)
lire la suite
Le regroupement AAD invite Fatshi à être conséquent !
lundi 30 novembre 2020

* «Nous espérons que le peuple ne sera pas déçu», dixit Modeste Mutinga, président du présidium de cette coalition. A quoi les Congolais devront-ils (...)
lire la suite
Programme
lundi 30 novembre 2020

Samedi 28 novembre 2020 23h30 : Arrivé de la dépouille à l’aéroport de N’djili 23h50 : Direction la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire Lundi 30 (...)
lire la suite
JM Ntantu-Mey plaide pour l’intégration dans les services de la Présidence des quatre espaces linguistiques
lundi 30 novembre 2020

Jean-Marie Ntantu-Mey exhorte le Chef de l'Etat à donner un signal fort en intégrant à la Présidence de la République, et dans ses services, d'autres (...)
lire la suite
Kongo Central : Atou Matubuana accusé à tort d’avoir traité le FCC d’ennemi du peuple
lundi 30 novembre 2020

Il circule dans les réseaux une fausse information attribuée au Gouverneur de la Province du Kongo central Atou Matubuana Nkuluki. Selon cette (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

30 ans de reproduction des mêmes travers !

"Les cordonniers sont les plus mal chaussés". Ce proverbe archiconnu va comme un gant aux professionnels des médias dont le job est précisément de parler des autres et de faire parler les autres. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting