Dernière minute :

La province de Lualaba sollicite du Gouvernement la prise en charge des Kulunas transférés à Kaniama Kasese
mercredi 11 novembre 2020

Le ministre provincial de l'Intérieur de la province du Lualaba sollicite auprès du gouvernement central, la prise en charge des Kuluna, transférés à Kaniama Kasese. Il craint que ces jeunes, mobilisés pour effectuer les travaux champêtres, puissent se ruer vers des provinces voisines pour semer l'insécurité.

A en croire Déodat Kapenda, l'arrivée des jeunes délinquants, communément appelés " Kulunas ", sans aucune préparation préalable, est une charge supplémentaire que l'Etat doit assumer.

Il faudrait une prise en charge systématique de cette catégorie de jeunes par le pouvoir central. Cela éviterait que le centre Kaniama Kasese ne se vide et que ces jeunes ne se dirigent vers d'autres provinces voisines pour y semer de l'insécurité, a-t-il alerté, lors de son intervention sur radio Okapi.

"On pouvait ne-fut-ce qu'avant de les déplacer de Kinshasa vers quelque part, les réunir les former, les réinsérer mentalement, afin qu'ils soient socialement prêts à œuvrer comme tous les autres citoyens. Ensuite, les prendre, leur arracher la houe qu'ils utilisaient pour tuer et leur donner une houe pour cultiver", a-t-il estimé.

Le ministre provincial du Lualaba insiste sur le fait que ces jeunes doivent manger au quotidien, avoir des bonnes installations sanitaires et tout ce qui peut suivre. " Ça aussi, ce (…) Lorsqu'ils vont cultiver au mois de novembre, c'est au mois d'avril qu'ils vont récolter. Donc, il faut s'assurer que la période avant la récolte sera une prise en charge systématique par le gouvernement central. Sinon, alors ils vont fuir vers le Haut-Katanga ou vers le Lualaba.

Nous ne voulons pas que la courbe de l'insécurité puisse remonter. S'il y a des signes que Kaniama commence à se vider vers les autres provinces, nous allons allumer les projecteurs pour surveiller les frontières ", a-t-il alerté.

Pour sa part, la société civile du territoire de Kanyama a exprimé également son opposition à cette idée d'envoyer des Kuluna dans leur territoire pour le compte du service national. Dans une lettre ouverte au chef de l'Etat, la société civile de Kaniama a précisé que ces Kulunas constituent une menace pour la population locale.

Plus de 820 kulunas ont été transférés à Kaniama Kasese pour des travaux champêtres, depuis le 2 novembre dernier. La cérémonie de ce transfert a été présidée par le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila qui s'est réjoui de l'intégration sociale de ces jeunes désœuvrés.

Seuls, les Kulunas arrêtés, sans que les plaignants se présentent à la police, sont envoyés au service national. Ceux qui ont des plaignants sont mis à la disposition de la Justice pour une procédure légale. MOLINA
COMMUNAUTE HELLENIQUE DE KINSHASA MESSAGE DE VŒUX AU CHEF DE L’ETAT ET AU PEUPLE CONGOLAIS
mercredi 30 décembre 2020

A l'occasion de Fêtes de Nativité de Jésus-Christ et de Nouvel An 2021, la Communauté Hellénique de Kinshasa, son Président et l'ensemble de ses (...)
lire la suite
Nouvelle dynamique de la Chine, nouvelles opportunités de l’Afrique
mercredi 30 décembre 2020

La nouvelle dynamique de développement de la Chine est un grand sujet d'actualité. Une dynamique s'appuyant sur le rôle de pilier du circuit (...)
lire la suite
MESSAGE DE VŒUX A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT
mercredi 30 décembre 2020

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, (Avec l'expression de nos hommages les plus déférents) A l'occasion des fêtes (...)
lire la suite
Ceux qui ont marqué l’année 2020, personnalités et événements…
mercredi 30 décembre 2020

L'année 2020 s'est terminée dans la douleur tant aux plans social, politique que sanitaire en République Démocratique du Congo. Elle aura été (...)
lire la suite
SANRU Asbl et ses partenaires en campagne de promotion de la prise en charge correcte du paludisme dans le secteur privé
mercredi 30 décembre 2020

C'est parti. SANRU Asbl et ses partenaires du ministère de la Santé, à savoir la DPM et la DESP, ainsi que ceux du secteur privé notamment la FEC, (...)
lire la suite
Mesures de prévention, de protection et de réduction des risques de transmission de la COVID-19 dans les écoles
mercredi 30 décembre 2020

Recommandations à observer pour la réouverture des écoles. « La fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin de l’épidémie de COVID-19 en RDC » (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting