Dernière minute :
DESCENDANTS DE QUATRE CO-PRESIDENTS MYTHIQUES DE L’UDPS
Les fils Tshisekedi, Lihau, Kibassa et Mbwakiem désormais ensemble
mercredi 11 novembre 2020

*"D'abord, nous sommes les héritiers de la vision pour l'avènement d'un Etat de droit en RDC", a lâché Jean-Pierre Lihau.

Les fils des anciens présidents nationaux de l'UDPS étaient au rendez-vous hier mardi 10 novembre aux consultations présidentielles à la cité de l'Union africaine. Le Président Félix Tshisekedi s'est entretenu avec le député national PPRD Jean-Pierre Lihau, le ministre de PT-NTIC, Augustin Kibassa et David Mbwankiem, respectivement fils de Marcel Lihau, de Frederic Kibassa Maliba et de Vincent Mbwakiem.

Au sortir de cette rencontre, le député national PPRD JP Lihau a tenu à anticiper les rumeurs qui découleraient de sa présence à la cité de l'UA en dépit de la prise de position de sa famille politique. Tout en encourageant les acteurs politiques de tout bord à prendre part à ce dialogue, il a affirmé qu'il ne s'agit pas d'une opération de débauchage.

" Je suis venu comme député PPRD, je sors comme député PPRD. Le dialogue est une vertu essentielle qui concourt à la bonne marche de toute la république. J'invite les responsables politiques de tout bord qui hésitent encore à regarder les réalités en face. Ici, il n'y a pas une opération de débauchage. Le chef de l'Etat est entrain de recueillir les avis et les propositions des uns et des autres, afin qu'en tant que garant du bon fonctionnement des institutions qu'il puisse prendre des décisions qui soient en phase avec ce que pensent les Congolais ", a-t-il précisé.

PRIVILEGIER LE BIEN-ETRE GENERAL

Pour Jean-Pierre Lihau, il est hors de question d'avoir honte de se comporter en républicain. " Comme républicain, il est important d'être partout où on parle du Congo, où se joue le salut de la nation congolaise. Mon seul objectif, c'est le bien-être général. Mon sort personnel ne compte pas. Ce qui compte, c'est le Congo", a-t-il lâché.

Il a affirmé que, comme enfants des pionniers du combat pour la démocratie et l'Etat de droit en RDC, il était impérieux pour eux de prendre part à cette dynamique de dialogue, tendant à trouver les solutions concertées à la crise qui secoue actuellement le pays.

" Nous sommes venus à la rencontre du président de la République pour trois raisons. D'abord, nous sommes les héritiers de la vision pour l'avènement d'un Etat de droit en RDC. Le pays est en danger, face au péril, aux souffrances sociales de notre peuple, il y a pas d'autre alternative que le dialogue ", a déclaré Jean-Pierre Lihau.

Il a saisi cette occasion pour insister sur la crise qui guette actuellement le sommet de la RDC. Pour cet élu national, "il y a péril en la demeure. Le pays va mal. Il faut donc rassembler les intelligences, les énergies pour ensemble lui éviter le chaos".

" Regarder sur la toiture de la maison Congo, il y a du fumée. N'attendez pas voir du feu pour venir l'éteindre. Cherchez le foyer du feu là où il se trouve. Nous pensons qu'il faut du pragmatisme. Il faut que chacun puisse prendre au sérieux ce qui se passe dans le pays et agir en conséquence ", a-t-il plaidé.

LES ENFANTS ... D'ABORD

L'invitation adressée par Félix Tshisekedi aux enfants des anciens présidents nationaux de l'UDPS a soulevé beaucoup de polémiques hier dans les rues de Kinshasa. Nombreux sont ceux qui se sont posé la question de savoir pourquoi le président Félix Tshisekedi a attendu ce moment pour ressusciter cette sorte de consanguinité (idéologique peut-être) qui le lie aux enfants des collaborateurs de son feu père Etienne Tshisekedi.

C'est surtout la présence du député PPRD, JP Lihau qui a le plus hanté les esprits. Beaucoup pensent que s'il n'y a pas débauchage comme le concerné l'a indiqué, il s'agit plutôt là d'une démarche qui sent la quête d'un positionnement personnel, à l'issue de la nouvelle configuration politique qui sera éventuellement dictée par les consultations en cours.

De l'avis de plusieurs analystes, il n'est pas exclu de voir plusieurs autres élus du FCC prendre la direction du Palais de la nation dans l'espoir d'une éventuelle nomination lors des mises en place attendues comme conséquence logique de ces consultations.

Une lecture qui fait dire aux observateurs avertis que, nonobstant ses visées républicaines déclarées, ces consultations, comme plusieurs autres que le pays a connus depuis son accession à l'indépendance, prend de plus en plus les allures d'une démarche devant conduire au partage du pouvoir qu'à une messe où on fait un focus sur les intérêts du peuple congolais. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Un émissaire de Paul Kagame hier chez Félix Tshisekedi
mercredi 20 janvier 2021

Un émissaire de Paul Kagame a échangé avec le Président Félix Tshisekedi hier mardi 19 janvier à Kinshasa, précise un communiqué du service de (...)
lire la suite
Bemba et Katumbi ont réclamé la Primature et le perchoir de l’Assemblée nationale
mercredi 20 janvier 2021

Dans une rencontre hier mardi 19 janvier avec les dissidents du Front Commun pour le Congo, le président intérimaire de l’Union pour la Démocratie (...)
lire la suite
2ème édition du programme « EXCELLENTIA » : La FDNT publie la liste de 57 lauréats boursiers retenus
mercredi 20 janvier 2021

Les 57 lauréats bénéficiaires de la bourse «EXCELLENTIA» deuxième édition sont désormais connus. La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a publié (...)
lire la suite
2ème vague de la Covid-19 : Il n’y aura pas de reconfinement de la Gombe (Dr Muyembe)
mercredi 20 janvier 2021

Le coordonnateur de la cellule de la riposte contre la Covid-19 en République démocratique du Congo a, au cours d'une conférence de presse tenue (...)
lire la suite
Fatshi face aux premières fissures de l’Union sacrée avant sa création !
mercredi 20 janvier 2021

Félix Tshisekedi, Président de la République est en difficulté dans sa vision de l'Union sacrée de la nation pour la requalification de la majorité (...)
lire la suite
Assemblée nationale : séisme dans le camp Katumbi
mardi 19 janvier 2021

* 40 députés AMK auraient ignoré le mot d'ordre du Chairman Le camp Katumbi connaît un séisme au niveau de l'Assemblée nationale. Une bonne frange de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting