Dernière minute :

Diplomatie gabonaise : entre le Gabon et la Russie, les relations sont de « grande qualité »
vendredi 23 octobre 2020

La pandémie a ralenti les échanges économiques entre le Gabon et la Russie mais il y a de grands projets en discussion, confie en interview exclusive à Sputnik Johanna Rose Mamiaka, ambassadrice de la République gabonaise en Russie.

Sputnik: Comment évaluez-vous les relations actuelles entre la Russie et le Gabon?

Johanna Rose Mamiaka: Je voudrais tout d’abord vous remercier de me donner l’opportunité d’évoquer, par le biais de votre support médiatique, les relations Russie-Gabon qui sont en tous points de vue des relations de grande qualité. Deux éléments permettent en effet d’évaluer les rapports entretenus par les deux pays sous cet angle.

D’abord, il y a une convergence de vue des autorités russes et gabonaises sur nombre de sujets de l’agenda international, tels que le développement durable et la lutte contre le terrorisme. Ensuite, il y a une volonté affichée des deux États d’élargir le champ d’action de leur coopération bilatérale.

Ce sont là des indicateurs qui permettent donc d’affirmer que les relations entre la Russie et le Gabon sont d’un bon niveau.

Comment la pandémie a-t-elle ralenti la coopération bilatérale et dans quels secteurs?

À l’instar de tous les pays du monde, la pandémie de coronavirus a mis en veille les activités en développement entre le Gabon et la Russie. La période post Sotchi [octobre 2019, ndlr] notamment en est la parfaite illustration, en ce que les projets discutés et les rencontres organisées durant le Forum économique n’ont pu voir le jour.

Il est évident que tous les secteurs de coopération ont été impactés par l’arrêt des échanges internationaux réguliers, et ce, au-delà de la seule sphère économique, car même les consultations politiques et autres projets prévus de longue date ont dû être reportés sine die.

Toutefois, nous suivons attentivement l’évolution de la situation sanitaire, afin de reprendre nos activités dans les meilleurs délais.

Y a-t-il de nouveaux grands projets de coopération en vue entre Libreville et Moscou? Il y a bien entendu des projets toujours en discussion entre les deux capitales, sur la base d’une coopération que l’on souhaite riche et multisectorielle. Le Gabon a un bon potentiel économique à mettre en valeur, alors que la Russie possède une grande expertise technique à faire valoir. En conséquence, nous avons à cœur de mettre ces atouts au service de nos intérêts respectifs.

Est-ce que le Gabon prévoit une collaboration liée au vaccin Spoutnik V?

En tant que membre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Gabon est attentif aux politiques édictées par l’institution en matière de santé publique, et particulièrement dans le contexte de crise sanitaire que nous connaissons actuellement.

C’est donc sur la base des recommandations que fera l’OMS sur cette question que mon pays prendra les mesures idoines concernant le vaccin, ou tout autre traitement contre le Covid-19.

D’après vous, quels problèmes intérieurs du Gabon pourraient être résolus avec la participation de la communauté internationale? Ou notamment de la Russie?

Si vous placez les questions de développement économique dans le registre des problèmes intérieurs du Gabon, alors je dirais que mon pays a besoin d’intensifier les liens de coopération multiforme avec les partenaires internationaux dont la Russie, dans le but d’accroître les échanges économiques mais aussi de renforcer cette vision commune sur la nécessaire primauté du multilatéralisme dans les relations internationales.

La nomination de Liliane Massala, votre homologue en France, est perçue par Paris comme un «excellent signal». D’après vous, comment cette nomination va-t-elle changer les relations entre le Gabon et la France?

Si votre question fait référence à la nature du nouvel ambassadeur du Gabon en France qui est une dame, je voudrais rappeler que ce n’est pas un fait nouveau dans mon pays, de voir une femme accéder à de hautes fonctions, et précisément au poste d’ambassadrice de la République gabonaise en France.

En revisitant l’Histoire, vous constaterez en effet que le Gabon a, depuis de nombreuses années maintenant, associé les femmes à la gestion de la chose publique, à un niveau très élevé.

Et s’agissant particulièrement de Paris, la première femme à y avoir servi en qualité d’ambassadrice du Gabon fut madame Honorine Dossou Naki, en 1994.

https://fr.sputniknews.com/afrique/202010221044617612-diplomatie-gabonaise-entre-le-gabon-et-la-russie-les-relations-sont-de-grande-qualite/
Transco a réceptionné hier à Boma un deuxième lot de 110 bus
mardi 1er décembre 2020

La Société de Transport du Congo (Transco) dispose désormais d’un lot de 220 bus dans son charroi automobile. L'effectif s'est agrandi, après la (...)
lire la suite
Unikin : le décès de 39 professeurs en onze mois relance la problématique de la relève
mardi 1er décembre 2020

L'année 2020 aura été macabre pour les professeurs de l'Université de Kinshasa. Au total, 39 professeurs de cet établissement universitaire sont (...)
lire la suite
RDC : La deuxième édition de la journée nationale d’action de grâce fixée au 31 décembre
mardi 1er décembre 2020

La deuxième édition de la journée nationale d’action de grâce est prévue pour le 31 décembre à partir de 8h à l’esplanade du Palais du peuple. C’est (...)
lire la suite
À quand la fin de la pandémie de Covid-19 ? Le directeur du centre concepteur d’un vaccin russe répond
mardi 1er décembre 2020

C'est en 2021 que la pandémie de Covid-19 prendra fin mais le coronavirus ne disparaîtra pas, a affirmé Rinat Maksioutov, directeur général du (...)
lire la suite
La Turquie condamne tout attentat terroriste dans le monde
mardi 1er décembre 2020

La Turquie mène une lutte sans relâche contre le terrorisme et condamne toutes ses formes partout dans le monde. Dans un communiqué diffusé par le (...)
lire la suite
Le vice-président du PPE salue l’engagement du Maroc en faveur du cessez-le-feu
mardi 1er décembre 2020

Bruxelles - Le député européen Antonio Tajani, ancien président du Parlement européen et vice-président du Parti populaire européen (PPE) a salué, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting