Dernière minute :
AVEC LEURS PROPRES MOYENS
Le Lycée Mpiko et Saint Théophile mettent le cap sur les mesures barrières
vendredi 9 octobre 2020

Au Lycée Mpiko dans la commune de Lemba, le personnel administratif et enseignant se préparent pour la rentrée prochaine. A l'entrée principale du lycée, on aperçoit un dispositif de lave-main en bois sur lequel est posée une touque en plastique. La cour de l'école ainsi que les allées devant les classes sont bien entretenues. Difficile de voir des feuilles mortes ou autres déchets jonchés le sol.

Selon le Directeur des Etudes, John Bantu, il sera difficile d'appliquer la distanciation sociale dans les salles des classes. "Nous n'avons pas de nouveaux bâtiments. Avec la capacité de cinquante élèves par classe si nous devons respecter cette règle, il nous faudra recevoir que vingt-cinq élèves. Que deviendront les autres ? Et pour les classes de recrutement, c'est compliqué de respecter le nombre d'élèves. Avec les recommandations qui nous parviennent, nous risquons un dépassement. Il nous est vraiment difficile d'appliquer cette mesure, les élèves seront à deux par banc", a indiqué le Directeur.

PORT DE MASQUE OBLIGATOIRE POUR ACCEDER EN CLASSE

Cependant, il affirme qu'en ce qui concerne les autres mesures notamment le port des masques, le dispositif de lave-main, et la désinfection des salles de classes, l'établissement a pris les dispositions nécessaires. "Nous avons des masques que nous allons remettre au corps enseignant. Tandis que les élèves, c'est les parents qui sont censés leur en procurer, ainsi que le gel hydro alcoolique, car pour accéder au sein de l'école il faut porter le masque. Et des lave-mains seront placés devant chaque salle de classe".

Le gouvernement, jusqu'à ce jour, renseigne notre interlocuteur, n'a pas encore doté cet établissement de moyens aussi bien matériel que financier pour leur permettre de bien gérer cette pandémie. "Nous n'avons pas encore reçu un soutien quelconque de la part du gouvernement qui nous permet de mener à bien cette lutte contre la Covid-19. Tout ce que nous avons pu mettre en place jusqu'à maintenant c'est le fruit de nos propres efforts. Or, en ce moment, nous avons des difficultés avec les frais de fonctionnement" regrette-t-il.

Les salles, bien que nettoyées par les ouvriers du lycée, l'équipe de Covid de la maison communale passera pour la désinfection, assure notre interlocuteur. Toutefois pour maintenir une certaine distance entre enseignant et élève, la direction du lycée prévoit que les professeurs soient masqués lorsqu'ils devront s'approcher des apprenants mais ne pas le porter au moment de dispenser les cours pour une bonne compréhension. Toutes ces dispositions leur seront transmises durant la réunion pédagogique prévue ce vendredi.

L'ECOLE NE VEND AUCUNE FOURNITURE SCOLAIRE

Tel que recommandé par le gouvernement, cette année l'école ne vend ni uniforme, ni fournitures scolaires. "Les parents peuvent se procurer les uniformes et le matériel où ils veulent. Nous avons juste le modèle d'uniforme que nous imposons à nos élèves auquel elles doivent se soumettre. Et nous recommandons aux parents les cahiers de communications adaptés. En ce qui concerne les frais nous attendons les directives du gouvernement qui vont fixer les montants", fait savoir John Bantu.

Au collège Saint Théophile, non loin du lycée même son de cloche. L'établissement s'apprête à recevoir les élèves bien que tous les moyens ne soient pas réunis quant à ce. Le gouvernement n'a rien accordé comme subventions pour maintenir une distanciation dans les salles de classes. Avec ce système de ''gratuité'' puisque la contribution des parents n'existe plus, les moyens de fonctionnement ont sensiblement baissé.

"Nous n'avons pas assez de locaux et pourtant le nombre d'élèves ne fait qu'augmenter. La plupart des parents retirent leurs enfants des écoles privées pour les inscrire dans nos écoles publiques. Or, nous avons des places limitées. Pour pouvoir tous les accueillir nous avons besoin de nouveaux bâtiments, ce qui nous permettra également de faire respecter certaines mesures", nous confie la Directrice des Etudes de ce collège, Mme Kinga.

RENTREE OUI MAIS…

Ici, la direction elle-même prend en charge des lave-mains, nettoiera les salles des classes et les masques des enseignants. Aucun matériel scolaire n'est vendu à l'école. "Ce sont les parents qui doivent remettre des masques à leurs enfants. L'école n'a pas les moyens d'en fournir aux élèves et pourtant le port du masque est obligatoire pour accéder à l'école", souligne la Directrice.

Selon quelques enseignants rencontrés, si le gouvernement ne se prononce pas clairement sur leurs revendications, cette année scolaire risque de connaître encore des perturbations. Car, estiment-il le montant de 350.000 FC en guise de salaire est irréaliste. "L'enseignant n'a jamais eu de prime depuis la nuit des temps dans ce pays. Aussi avec la suppression de la contribution des parents notre situation ne fait que s'aggraver, il est temps que le gouvernement revoit notre condition parce que nous n'allons pas continuer à travailler dans des telles conditions", s'insurge-t-on déjà dans le chef des enseignants. Fyfy Solange TANGAMU
PT-NTIC : Augustin Kibassa invite les acteurs de l’écosystème numérique réunis à Nevers en France à venir investir en RDC
vendredi 9 octobre 2020

Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (PTNTIC) a invité officiellement tous (...)
lire la suite
Assemblée nationale : la suppression du CNSA à l’ordre du jour 
vendredi 9 octobre 2020

La Conférence des présidents vient de compléter les nouvelles matières à examiner au cours de la session ordinaire de septembre à l’Assemblée (...)
lire la suite
Sainte famille : des parents sans résultats de leurs enfants
vendredi 9 octobre 2020

A quatre jours de la rentrée, certains parents en sont encore à chercher les résultats de leurs enfants. A l'école Sainte famille, dans la commune de (...)
lire la suite
Le Lycée Mpiko et Saint Théophile mettent le cap sur les mesures barrières
vendredi 9 octobre 2020

Au Lycée Mpiko dans la commune de Lemba, le personnel administratif et enseignant se préparent pour la rentrée prochaine. A l'entrée principale du (...)
lire la suite
SM le Roi adresse un discours à l’ouverture de la 1ère session de la 5ème année législative de la 10ème législature
vendredi 9 octobre 2020

Rabat – A l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 5ème année législative de la 10ème législature, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu (...)
lire la suite
Mike Hammer promet l’appui militaire des Etats-Unis pour doper les FARDC !
vendredi 9 octobre 2020

Il y a quelque temps, le Président de la République Félix Tshisekedi avait signé un Accord de coopération militaire avec les USA pour assurer la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting