Dernière minute :

La RDC amorce son ambitieux Plan numérique
lundi 21 septembre 2020

La RDC franchit désormais sa ligne droite dans cette course contre la montre à propos de la téléphonie mobile. Dès ce jeudi 24 septembre, la RDC lancera l'opération d'identification automatique de tous les téléphones en service sur le territoire national. La structure habilitée à mener cette réforme et à mettre de l'ordre dans le secteur est le Registre central d'identification des équipements (CEIR), appelée Registre des appareils mobiles (RAM) en RDC, laquelle assurera désormais la protection des citoyens contre les abus (vols) et la contrefaçon des téléphones. Le projet RAM est tout un programme, grouillant des projets vastes et ambitieux pour la Rdc.

RAM est donc le Registre des appareils mobiles de la RDC. Ce registre est constitué de tous les IMEIs des téléphones opérationnels sur le territoire national. Le gouvernement a décidé de le mettre en place pour lutter contre la contrefaçon, qui occasionne par ricochet le vol des données, et le vol des appareils mobiles, mais aussi un moyen de protéger la santé des citoyens des effets nocifs des appareils contrefaits. Ces téléphones accusent d'ailleurs des pertes de capacité au niveau des appels, de vitesse de transmission des données et de qualité de la couverture, à part le fait qu'ils sont non conformes aux normes internationales et ont un impact sur l'économie (perte de recettes fiscales et douanières due à la fraude), etc.

RAM vise 5 objectifs suivants : Bloquer tout appareil mobile volé et décourager le vol d'appareil, limiter le marché des appareils mobiles contrefaits (dont les IMEIs ne sont pas conformes ou sont doublés), préserver la santé et les intérêts des utilisateurs et contribuer à l'amélioration de la qualité du service des réseaux de téléphonie mobile opérant dans notre pays. RAM offre une solution efficace pour lutter contre le vol de téléphone et la contrefaçon des appareils mobiles, deux fléaux omniprésents en RDC que l'Etat est déterminé à juguler. RAM permettra à la RDC de valider la conformité des appareils mobiles aux normes définies par GSMA sur base de l'IMEI. RAM vérifiera le statut de tout appareil et chacun peut le faire sur le site de RAM (www.ram.cd). Cela est possible même à l'achat de tout téléphone.

La RDC est restée à la traine des pays ayant décrété le bannissement depuis 2018 des téléphones contrefaits. Le gouvernement, soucieux de la santé et de la sécurité des biens et des données des citoyens, a changé de fusil d'épaule. Il faut surtout comprendre que par l'élimination des téléphones contrefaits, RAM va contribuer à l'amélioration de la qualité de communication sur les réseaux de téléphonie mobile opérant dans notre pays.

Le système d'enregistrement des appareils mobiles sera implémenté par l'Autorité de régulation de la Poste et de télécommunication (ARPTC) qui est le régulateur du secteur des télécommunications en RDC. A partir du 24 septembre 2022, aucun téléphone contrefait ne sera opérationnel en RDC.

DES BENEFICES DANS LA POPULATION

Pour s'en convaincre, la connexion des universités aux Hotspots (Campus numériques) comme hub d'innovation sera bientôt opérationnelle. C'est une première en Rdc. Grâce aux prélèvements issus du RAM, l'ARPTC s'élance déjà dans la numérisation de plusieurs projets dans le but de connecter les universités de la RDC à travers un services wifi gratuit haut débit, de moderniser l'infrastructure et l'inter connectivité des institutions publiques pour permettre le développement digital de services publics et faciliter la vie des Congolais. Des étudiants sont unanimes pour saluer cette belle initiative : "Je crois qu'il faudrait reconnaître la portée salutaire d'une telle mesure parce que nous sommes, sur les sites universitaires et qui dit université dit de la recherche. Pour ce faire, il faut avoir accès à la documentation. Et on connaît les contraintes liées aux infrastructures dans notre pays. L'Internet, c'est la dématérialisation, c'est la bibliothèque virtuelle, c'est la base même du savoir universel réuni dans un seul support qui est dématérialisé. Donc, mettre le wifi permet aux étudiants d'accéder aux sources de connaissances. Pour l'étudiant surtout mais aussi, pour le professeur, le chercheur, le politologue, l'assistant. C'est du pain béni".

C'est un volet de l'implémentation du Plan numérique national cher au Chef de l'Etat dans son volet infrastructure et éducation. Dans sa démarche continuelle de développement numérique, il se réalisera dans une première phase à l'Université de Kinshasa, à l'Université de Lubumbashi ainsi qu'à l'Université de Kisangani. Pour les autres, ultérieurement, au fur et à mesure 6 universités par an. Il se réalisera également dans 400 bureaux de poste. D'ici la fin de l'année en cours, la première phase sera achevée. La deuxième phase se poursuivra graduellement avec 6 autres universités. La Jeune génération est le futur du Congo et le gouvernement met ce groupe au centre de ses projets.

LE E-SERVICE POUR UNE GOUVERNANCE PLUS SOUPLE

Gouvernance inclusive, implémentation simple et rapide, haute efficacité opérationnelle, niveau élevé de confiance, de transparence, de rapidité et de commodité… fini les files devant le bureau de l'Etat-civil ou autre service de l'Etat. Aujourd'hui, le e-Service est très avancé dans le monde et il se prépare dans les pays en développement. Le e-Service est un élément clé qui facilitera également le contact avec ces services. L'objectif est d'aller vers une gouvernance plus souple avec gain dans l'économie et le temps en utilisant les technologies modernes. Didier KEBONGO
Section 0. Avis d’Appel d’offres (AAO) Avis d’Appel d’Offres - Sans pré-qualification
jeudi 3 décembre 2020

1. Cet Avis d'appel d'offres fait suite au plan de passation des marchés 2020, paru dans le site de l'ARMP www.armp-rdc.cd. 2. La Direction (...)
lire la suite
Les professionnels des médias appelés à vulgariser l’information sur la Covid-19
jeudi 3 décembre 2020

Les professionnels des médias ont été appelés à vulgaiser l’information sur la Covid-19. C’était au cours d’un briefing tenu à Kinshasa par la Commission (...)
lire la suite
FEC : Albert Yuma prend ses fonctions en ignorant le Conseil d’Etat !
jeudi 3 décembre 2020

A la FEC, le patronat congolais, l'indéboulonnable Albert Yuma, Président réélu la semaine dernière pour un sixième mandat de trois ans a pris ses (...)
lire la suite
" Prédateurs masqués" de Marthe Bosuandole porté sur les fonts baptismaux
jeudi 3 décembre 2020

"Prédateurs masqués", c'est le roman écrit par Marthe Bosuandole Bulamatari a été porté sur les fonts baptismaux au cours d'une cérémonie de (...)
lire la suite
Oscar Maritu promet d’étendre la compétition aux équipes d’autres communes
jeudi 3 décembre 2020

Le Congolais Oscar Tati Maritu, sociétaire de la formation Shijiazhuang Ever Bright (Division I Chine), a promis d’étendre le tournoi «Jeunes (...)
lire la suite
France : L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort des suites du Covid
jeudi 3 décembre 2020

Hospitalisé à Tours depuis la mi-novembre, l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort, a appris Europe 1. L'ancien chef de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting