Dernière minute :

Gentiny Ngobila a apporté son soutien aux malades et responsables du Centre Révolution de Kisenso
lundi 21 septembre 2020

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, s’est rendu le vendredi 18 septembre dernier, au centre de santé et maternité Révolution situé dans la commune de Kisenso. Il est allé apporter son soutien moral, matériel et financier à la direction de cette formation hospitalière, après l’attaque dont elle a été l'objet.

L’autorité urbaine a aussi visité la maternité située de part et d’autre de l’avenue, recevant ainsi les explications sur le forfait commis qui dépasse tout entendement. Selon le médecin chef de zone de cette municipalité, les jeunes délinquants, dont la plupart sont entre les mains de la justice, ont terrorisé durant des heures sentinelle, médecin de garde, infirmières et malades, semant ainsi la désolation.

Gentiny Ngobila a profité de sa présence pour condamner ces crimes barbares en promettant le soutien de la ville pour que tous les coupables soient punis sévèrement. Dans ses propos, le n°1 de la ville-province a appelé les parents à dénoncer leurs progénitures qui s’illustrent dans la délinquance.

« L’heure est venue pour les parents qui hébergent des délinquants, autrement dits des kulunas, de les dénoncer. Il n’est pas normal que des Congolais agissent avec une telle cruauté envers leurs frères et soeurs, et envers une institution médicale, censée recevoir en cas de maladie un de leurs », a déploré le Gouverneur.

ASSISTANCE AUX VICTIMES

«Cette visite traduit notre compassion envers les victimes et c’est notre manière de leur dire que la ville est à leurs côtés », a déclaré Gentiny Ngobila. Accompagné du vice-gouverneur Néron Mbungu Mbungu, du ministre de l’Intérieur Sam Leka, de la ministre de la Santé Bernadette Panzu et de quelques députés provinciaux, Gentiny Ngobila a procédé à la remise des dons apportés.

Il s’agit notamment des lits, des matelas, des désinfectants et des vivres pour compenser les pertes enregistrées lors de la descente punitive de ces brigands la nuit du 10 au 11 septembre du mois en cours.

Malgré l’émoi perceptible sur le visage des habitants du coin qui ont même hésité à faire des témoignages, craignant des représailles, c’est un accueil chaleureux qui a été réservé au premier citoyen de la ville.

VISITE DES TRAVAUX DE REHABILITATION

Après cette visite de réconfort, Gentiny Ngobila a procédé à une visite d’inspection des travaux de réhabilitation et de construction des routes en cours d’exécution sous son impulsion.

Il s’est d’abord rendu sur l’Avenue de la paix, longue de 2 km et demi et traversant les communes de Matete et Kisenso. Sur place, il s’est entretenu avec le représentant de l’OVD ainsi que le conseiller technique de la ville.

Les contraintes qui entravent la bonne marche des travaux, ont été également exposées au chef de l’Exécutif provincial de Kinshasa. Pendant ce temps, des cris de joie de la population, enthousiaste de voir la construction de cette route arrivée à terme, fusaient de toutes parts.

Parmi les difficultés énumérées, il y a celles des constructions anarchiques sur les abords du pont Matete, qui doivent en principe être démolies. Sinon, les travaux risquent de s’arrêter en cours de route, comme ce fût le cas il y a quelques années. Ce qui ne serait pas du goût des usagers et populations riveraines qui croient en ce projet salutaire. En effet, c’est la première fois que l’avenue de la Paix, l’unique voie principale d’entrée et de sortie de la commune de Kisenso soit construite. Pour rappel, la première étape de construction de la chaussée sur cette avenue a concerné le tronçon compris entre les avenues Congo Japon vers le pont Matete et l’avenue Masiala à Kisenso.

L’importance de cette route n’est pas à démontrer, car elle va du pont Matete jusqu’ au territoire de Kasangulu, dans la province du Kongo Central. Sa mise en service devrait désengorger certaines autres artères très sollicitées, telle que By Pass.

L’évolution des travaux de construction et modernisation de l’avenue Kikwit était également au programme du gouverneur de la ville. De Kisenso, il a pris la direction de Lemba. Constat, les travaux de remblayage et de consolidation de la route continuent sans encombre.

Les ingénieurs de Safrimex, société en charge du projet, ont donné quelques éclairages quant à la poursuite des travaux qui auront trois étapes importantes.

Le patron de la ville de Kinshasa est allé jusqu’à la rivière où sera jeté un pont en matériaux durables, en remplacement du pont Mungul Diaka. Cette route pourra relier la commune de Lemba aux communes de Limete, Ngaba, Makala et Kalamu. Fyfy Solange TANGAMU
COMMUNAUTE HELLENIQUE DE KINSHASA MESSAGE DE VŒUX AU CHEF DE L’ETAT ET AU PEUPLE CONGOLAIS
mercredi 30 décembre 2020

A l'occasion de Fêtes de Nativité de Jésus-Christ et de Nouvel An 2021, la Communauté Hellénique de Kinshasa, son Président et l'ensemble de ses (...)
lire la suite
Nouvelle dynamique de la Chine, nouvelles opportunités de l’Afrique
mercredi 30 décembre 2020

La nouvelle dynamique de développement de la Chine est un grand sujet d'actualité. Une dynamique s'appuyant sur le rôle de pilier du circuit (...)
lire la suite
MESSAGE DE VŒUX A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT
mercredi 30 décembre 2020

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, (Avec l'expression de nos hommages les plus déférents) A l'occasion des fêtes (...)
lire la suite
Ceux qui ont marqué l’année 2020, personnalités et événements…
mercredi 30 décembre 2020

L'année 2020 s'est terminée dans la douleur tant aux plans social, politique que sanitaire en République Démocratique du Congo. Elle aura été (...)
lire la suite
SANRU Asbl et ses partenaires en campagne de promotion de la prise en charge correcte du paludisme dans le secteur privé
mercredi 30 décembre 2020

C'est parti. SANRU Asbl et ses partenaires du ministère de la Santé, à savoir la DPM et la DESP, ainsi que ceux du secteur privé notamment la FEC, (...)
lire la suite
Mesures de prévention, de protection et de réduction des risques de transmission de la COVID-19 dans les écoles
mercredi 30 décembre 2020

Recommandations à observer pour la réouverture des écoles. « La fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin de l’épidémie de COVID-19 en RDC » (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting