Dernière minute :

L’ASMECO dit non à la commission " Vérité et Réconciliation" instituée en Belgique
vendredi 18 septembre 2020

* L'Association des métis au Congo (ASMECO) exige réparation car, soutient-elle, pour mieux réconcilier, il faut au préalable " réparer les préjudices causés ".

En RDC, une association du nom d'ASMECO se bat pour la défense des droits des enfants métis abandonnés. Des expatriés font des enfants avec des Congolaises, puis quittent le pays sans les reconnaître ni subvenir à leurs besoins…

Dans une déclaration faite hier jeudi 17 septembre, à Kinshasa, l'ASMECO dénonce l'exclusion et le non-rapprochement des victimes de l'État belge.

" Nous ne sommes pas d'accord avec cette commission Vérité et Réconciliation du fait que son intitulé est mal formulé par manque du mot " Réparation " car pour mieux réconcilier il faut au préalable réparer les préjudices causés ", a déclaré le président de cette association, Ferdinand Lokunda Lokunda Dasilva.

Le président de l'ASMECO, fait savoir également que son association n'acceptera pas que " le travail de ladite Commission se focalise juste sur l'époque coloniale jusque deux ans après l'indépendance, c'est-à-dire en 1962, car dit-il, les bavures comme Actes criminels d'abandon des enfants continuent à ce jours ".

Et Ferdinand Lokunda d'ajouter : " Nous informons la Commission qu'il y a un Mémo qui parle de l'abandon des enfants qui était adressé à l'État Belge et déposé auprès de l'Ambassade du Royaume de Belgique à Kinshasa en date du 5 juillet 2019, qui est en souffrance jusqu'à ce jour".

Le président de l'ASMECO ne s'arrête pas là. L'Etat congolais en prend aussi pour son grade. Ferdinand Lokunda Lokunda, condamne le silence du Gouvernement congolais par rapport à ce dossier des abus commis par le colonisateur pour lesquels l'ancien Premier ministre Belge Charles Michel.

Les métis vivent très mal cette situation et n'interprètent pas ce silence autrement que comme sa complicité dans ces actes jugés criminels d'abandon des enfants.

L'Association des Métis au Congo exige une rencontre avec la commission Vérité et Réconciliation avant le dépôt de leur rapport dans lequel sont décrits tous les désidératas de l'association. Et, préviennent-ils, " que les Belges ne fuient pas leurs responsabilités car nous victimes sommes plus que déterminées d'arracher nos droits confisqués injustement."

Pour rappel, le phénomène remonte à la colonisation mais perdure encore jusqu'aujourd'hui. Combien sont ces métis abandonnés? Nul ne sait avec certitude, faute de recensement, mais l'Asmeco, qui compterait plusieurs centaines de membres, parle d'un phénomène " fréquent ".

Elle alerte régulièrement les autorités du pays et les chancelleries étrangères sur le drame que vivent ces mères et ces enfants afin qu'elles prennent la mesure du problème et leur viennent en aide. Didier KEBONGO
Ancien président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoyi Mulunda arrêté à Lubumbashi
mardi 19 janvier 2021

L'ancien président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni), Daniel Ngoyi Mulunda, a été arrêté ce lundi 18 janvier 2021 dans sa (...)
lire la suite
RDC : l’ambassade de Russie regrette la disparition du diplomate Matungul
mardi 19 janvier 2021

L'ambassade de la Fédération de Russie en République démocratique du Congo déplore la disparition de Valentin Matungul N'kuman Tavun. L'ancien (...)
lire la suite
à l’occasion de la commémoration des journées des 16 et 17 janvier 2021
mardi 19 janvier 2021

A l'occasion de la commémoration des journées des 16 et 17 janvier 2021, de nos deux héros nationaux, M'zee Laurent-Désiré Kabila et Patrice Emery (...)
lire la suite
Plus de 50. 000 Centrafricains se réfugient en RDC !
mardi 19 janvier 2021

Le nombre de réfugiés centrafricains augmente dans les pays voisins, alors que la violence s'intensifie dans leur pays, à la suite des attaques des (...)
lire la suite
Elitemag.net, un site axé sur l’éducation
mardi 19 janvier 2021

Le magazine Elitemag.net a été présenté au public le jeudi 15 janvier à Kinshasa. Son directeur général, Célestin Zeula, a expliqué la particularité de (...)
lire la suite
Le directeur de cabinet du gouverneur donne les raisons du bien-fondé de la décision
mardi 19 janvier 2021

* Cette fermeture n'est ni un confinement déguisé ni une supercherie pour vendre le marché central, affirme le Dircab Le directeur de cabinet du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting