Dernière minute :
REFORMES ELECTORALES
Le G13 dépose sa proposition de loi au bureau de l’Assemblée Nationale
vendredi 18 septembre 2020

Trois jours après avoir remis, en primeur, entre les mains du Président de la République, le rapport de ses consultations, le G13 a déposé au bureau de l'Assemblée nationale, hier jeudi 17 septembre, son projet de proposition de loi. Le texte proposé par les 13 personnalités militent pour le consensus autour des réformes électorales, modifiant la loi du 25 juin 2011 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales. Il met fin au seuil d'éligibilité et à la pratique des "héritiers" biologiques comme suppléants des candidats députés et sénateurs.

Faisant le point avec la presse, Delly Sesanga explique que la proposition de loi déposée au Bureau de la Représentation nationale répond au souci d'efficacité dans l'amélioration du Système électoral et rencontre les préoccupations exprimées par les uns et les autres sur la faiblesse des précédents scrutins.

"C'est donc le premier acte de toutes les consultations menées auprès des forces sociales en vue d'avoir une loi électorale qui corrige les faiblesses du passé ", indique le président de l'Envol.

Pour l'élu de Luiza, à 1200 jours de la tenue des élections, il est urgent d'examiner cette loi pour baliser le chemin des élections apaisées en 2023, afin que celles-ci soient différentes de celles de 2006, 2011 et 2018.

Parmi les grandes innovations de cette proposition de loi, il y a la suppression du seuil de représentativité qui, selon les membres du G13, avait favorisé la manipulation des résultats en 2018.

Ils proposent que le seuil soit remplacé par une condition de recevabilité des listes au prorata de 60% des sièges.

Dans le lot des innovations apportées par ladite proposition de loi, il y a notamment l'abandon de la proportionnelle et l'adoption du scrutin majoritaire simple, organisation de l'élection du gouverneur au second degré à la suite d'un système de parrainage, interdiction de porter comme suppléant, sous peine d'annulation de l'élection, des parents en lignes directes ou collatérales, ascendante ou descendante, jusqu'au deuxième degré inclus.

Comme on peut le constater, ce sont très souvent ces proches parents que l'on propulse dans les institutions du pays, en défaveur d'autres membres du parti qui n'ont leurs yeux que pour pleurer. Pour nombre d'observateurs, si cette proposition passe au niveau du Parlement, on mettrait ainsi fin à cette escroquerie bien de chez nous qui voit des politiques distribuer des mandats politiques qu'entre membres de famille : pères, mères, fils et filles.

Consultations bouclées, le plus difficile commence pour les signataires de l'appel du 11 juillet : convaincre leurs collègues de la Chambre basse du Parlement pour faire passer cette proposition de loi. La tâche s'annonce ardue dans une Assemblée où le FCC est majoritaire. La famille politique de Joseph Kabila avait boycotté toutes les réunions sur les élections organisées pendant les vacances parlementaires.

Pour rappel, c'est depuis le 11 juillet 2020, que le G13 a commencé à travailler d'arrache-pied sur ce projet de proposition de loi sur les réformes électorales.

Dans leur appel, ces personnalités préconisent un cadre de dialogue pour pouvoir dégager un consensus afin de garantir des élections crédibles et transparentes en 2023, par le biais des réformes du processus électoral. Eric WEMBA
Modeste Bahati Lukwebo entame les audiences ce mercredi
mercredi 20 janvier 2021

* D'orès et déjà, des invitations sont lancées aux partis et regroupements politiques ayant des députés à l'Assemblée nationale. L’informateur du (...)
lire la suite
Fatshi tenté par le contournement du tandem Bemba-Katumbi ?
mardi 19 janvier 2021

* Entretemps, une réunion des députés de l'Union sacrée est annoncée pour ce mardi. Moïse Katumbi et ses députés nationaux ont-ils claqué la porte de (...)
lire la suite
Covid-19 : Les hôpitaux débordés
vendredi 15 janvier 2021

* Face à l'augmentation exponentielle des cas positifs en Rdc, le Comité multisectoriel de riposte annonce bientôt des mesures plus drastiques. (...)
lire la suite
Voici les neuf remèdes prescrits par la Cenco
jeudi 14 janvier 2021

* Outre la réforme en profondeur du SECOPE, les évêques recommandent, entre autres, le soutien de la gratuité par des financements alternatifs de (...)
lire la suite
Sénat : ça chuchote sur une pétition contre six membres du bureau
mercredi 13 janvier 2021

* Entre-temps, en dépit du démenti du Rapporteur, le nom du questeur de la Chambre Haute cité - à tort ou à raison - dans une vaste opération de (...)
lire la suite
Le FCC dénonce un putsch contre le régime constitutionnel issu des élections de 2018
mardi 12 janvier 2021

* «Une nouvelle majorité se constate en début de législature et non en cours», s’insurge la Cellule de communication de la Kabilie dans un communiqué (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting