Dernière minute :
ACAJ TIRE LA SONNETTE D’ALARME
Prison centrale de Makala : des détenus privés de nourriture et de médicaments
vendredi 4 septembre 2020

Les conditions carcérales à la prison centrale de Makala se dégradent. Les pensionnaires de ce lieu de détention ne sont pas approvisionnés en nourriture et médicaments depuis quatre mois, alerte l’Association pour l’Accès à la Justice (ACAJ).

Au cours d’une interview accordée hier à la presse, Georges Kapiamba, coordonnateur, de cette association invite les autorités politiques à agir avant que le pire n’arrive.

Contrairement à ce que racontent les canaux officiels, Georges Kapiamba affirme que la situation est actuellement critique au CPRK, où des detenus passent des nuits affamés, n’étant pas approvisionnés en nourriture.

Pour manger, la plupart des prisonniers comptent actuellement sur la visite des membres de leurs familles, des amis et des connaissances. Ceux qui en payent le prix sont ceux qui n’ont pas de famille à Kinshasa.

Selon ce défenseur des droits de l’homme, à ce jour, plus de 200 prisonniers se retrouvent actuellement terrassés par la maladie, faute de soins de santé appropriés.

GARE A LA REVOLTE

Fort des informations à sa disposition, Georges Kapiamba met en garde les autorités sécuritaires du pays contre la propension pour certains prisonniers à recourir à la révolte violente pour dénoncer la situation inhumaine dans laquelle ils croupissent actuellement.

« Il est donc plus qu’urgent que le Premier ministre ainsi que ses collaborateurs prennent des dispositions rapidement pour apporter à manger aux prisonniers. Ils doivent aussi veiller à ce que ce genre de rupture ne puisse plus se répeter», a plaidé Georges Kapiamba.

Le coordonnateur d’ACAJ affirme avoir saisi les autorités à travers un courrier quant à cette situation. Il promet de suivre leur réaction avant d’envisager de saisir la plus haute hiérarchie du pays avant que le pire n’arrive.

Ces allégations des organisations des Droits de l’homme sont confirmées par certaines sources à l’intérieur de cette prison. Elles dénoncent par ailleurs le surpeuplement de cette maison carcérale.

Initialement construit pour 1.500 prisonniers, la prison centrale de Makala comptait en 2014 près de 6000 prisonniers. En janvier 2020, ce chiffre est passé à 7.400 détenus. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Transco a réceptionné hier à Boma un deuxième lot de 110 bus
mardi 1er décembre 2020

La Société de Transport du Congo (Transco) dispose désormais d’un lot de 220 bus dans son charroi automobile. L'effectif s'est agrandi, après la (...)
lire la suite
Unikin : le décès de 39 professeurs en onze mois relance la problématique de la relève
mardi 1er décembre 2020

L'année 2020 aura été macabre pour les professeurs de l'Université de Kinshasa. Au total, 39 professeurs de cet établissement universitaire sont (...)
lire la suite
RDC : La deuxième édition de la journée nationale d’action de grâce fixée au 31 décembre
mardi 1er décembre 2020

La deuxième édition de la journée nationale d’action de grâce est prévue pour le 31 décembre à partir de 8h à l’esplanade du Palais du peuple. C’est (...)
lire la suite
À quand la fin de la pandémie de Covid-19 ? Le directeur du centre concepteur d’un vaccin russe répond
mardi 1er décembre 2020

C'est en 2021 que la pandémie de Covid-19 prendra fin mais le coronavirus ne disparaîtra pas, a affirmé Rinat Maksioutov, directeur général du (...)
lire la suite
La Turquie condamne tout attentat terroriste dans le monde
mardi 1er décembre 2020

La Turquie mène une lutte sans relâche contre le terrorisme et condamne toutes ses formes partout dans le monde. Dans un communiqué diffusé par le (...)
lire la suite
Le vice-président du PPE salue l’engagement du Maroc en faveur du cessez-le-feu
mardi 1er décembre 2020

Bruxelles - Le député européen Antonio Tajani, ancien président du Parlement européen et vice-président du Parti populaire européen (PPE) a salué, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting