Dernière minute :
REPRISE DES COURS
Mesures barrières : aucune disposition prise par le Gouvernement
lundi 3 août 2020

Le Gouvernement n'a pris aucune disposition sanitaire pratique en faveur des écoles devant accueillir les finalistes du primaire et du secondaire. La ronde effectuée par les limiers de Forum des AS dans certaines écoles de la capitale, tant publiques que privées, primaires et secondaires, à quelque trois jours de la reprise des cours prévue initialement ce lundi 03 août a été éloquente.

Au lieu d'assurer la protection des enfants et des enseignants contre la Covid-19 en remettant tout matériel nécessaire à cette protection, le Gouvernement a plutôt demandé aux écoles de se débrouiller. Excepté quelques masques remis seulement pour les enseignants. Quant aux enfants, il leur est demandé de se procurer eux-mêmes les masques. Quoique dépourvues nombre d'écoles ont suivi le ''mot d'ordre'' de l'Etat congolais. Elles se sont débrouillées, déterminées à accueillir les enfants. On espère qu'avec sa décision de renvoyer la reprise des cours à une semaine, le Gouvernement s'est donné un sursis qui va lui permettre de rectifier le tir, en appretant des dispositifs sanitaires adéquats au courant de ce délai qu'il s'est fixé. Cette reprise se prépare toutefois sur fond de menaces de grève, de revendications de salaires, de retraite des enseignants… Tous les détails dans ce dossier que vous prsente la rédaction de "Forum des As"

Dispositions sanitaires : le Gouvernement demande aux écoles de se "débrouiller"

A quelques jours de la reprise des cours, le Gouvernement n'a pris aucune disposition sanitaire pratique pour assurer la protection des élèves. Nous avons effectué une virée dans deux écoles de la commune de N'Jjili le vendredi 31 juillet. Le Collège Saint Jean Bosco - école privée - et l'Institut 2 CEC Lukaya se disent prêts à accueillir les enfants, alors que le Gouvernement n'a posé aucun acte pour protéger ces élèves sur le plan sanitaire.

Ecole conventionnée protestante, logée au Quartier 5, à N'Djili, l'Institut 2 Lukaya de la Communauté évangélique du Congo (CEC) s'attend à accueillir des élèves au seuil de ce mois d'août. En ce week-end, l'école a fait appel à ses finalistes des humanités, une soixante environ regroupés dans une salle de classe. 45 finalistes de la biochimie et 20 finalistes de l'électricité ont réponbdu au rendez-vous. Mais tous n'avaient pas leurs masques.

"L'institut en lui-même est prêt à accueillir les 65 finalistes des deux sections. Mais, aucune disposition sanitaire n'est prise par le Gouvernement. Il n'y a aucun lave-main, ni bouteille de savon, ni flacon de gel hydro alcoolique, encore moins des masques". Plainte enregistrée à la direction de cette école.

UN DON DE 22 MASQUES POUR LES ENSEIGNANTS

"Par le biais du chef de Sous-divsion de la Tshangu, le Gouvernement demande à toutes les écoles de se débrouiller pour disposer de matériels sanitaires en vue d'assurer la protection aussi bien des enfants que du personnel enseignant et administratif", nous a-t-on soufflé.

Pour tout matériel sanitaire obtenu de la Sous-division de l'EPST, la direction reconnaît n'avoir reçu que…22 masques, uniquement pour le personnel enseignant. " Elle nous charge de demander à chaque élève d'apporter son masque. L'élève non porteur de masque sera retourné à maison pour aller le chercher".

DES FINALISTES BIEN MOTIVES

La fuite de responsabilité dans le chef du Gouvernement n'a pas désarmé les autorités scolaires, déterminées à finir en beauté l'année scolaire 2019-2020. Ainsi ont-elles réuni les élèves finalistes en vue de préparer la reprise des cours. Entre temps, elles les ont sensibilisé au respect des gestes barrières.

La préfecture des études de l'Institut 2 Lukaya a également sensibilisé les finalistes à honorer les obligatoires financières, d'autant plus qu'ils ne disposent seulement que de 24 jours pour clôturer l'année scolaire.

D'après lui, les finalistes sont bien motivés pour reprendre les cours, eux qui ont la chance de boucler l'année scolaire sans beaucoup de problèmes.

PAYER LE 2EME PALIER DES SALAIRES

Le préfet des études rappelle au gouvernement de payer, avant la rentrée scolaire 2020-2021, le deuxième palier des salaires des enseignants qu'il leur a promis.

Le contraire conduirait les enseignants à déclencher un mouvement de grève, annonce-t-il, sans se substituer au porte-parole de l'ensemble des professionnels de craie.

Les choses se présentent autrement au Collège Saint Jean Bosco, sur le boulevard Luemba au quartier 7, toujours dans la commune de Ndjili. Ecole privée, ce complexe scolaire catholique organise plusieurs cycles : primaire et secondaire. Aux dires du dirécole Stanislas Wandja, "tout est fin prêt pour que son établissement accueille les enfants, après quatre mois d'interruption".

Quoique privée, et donc dépourvue de l'appui de l'Etat, cette école a pris toutes les dispositions sanitaires d'accueil. Stanilas Wandja nous assure qu'il a tenu une réunion avec les parents et les enseignants le 28 juillet. Au cours de cette réunion, les participants ont pris certaines dispositions sanitaires.

LES PARENTS VONT SOUTENIR L'ECOLE A HAUTEUR DE 30 000 FC

Il s'agit notamment du port obligatoire des masques, de l'installation des points d'eau à l'entrée et à l'intérieur de l'école, du respect de la distanciation physique arrêtée à 20 élèves par salle de classe, de l'obligation d'organiser la récréation dans la salle de classe sous la surveillance des enseignants ; de l'obligation faite aux parents de récupérer leurs enfants à l'école à la fin des cours.

Dans la foulée, le dirécole nous a informés de l'achat, par l'école, de quelques lave-mains que nous n'avons pas pu vérifier car enfermés dans une salle.

En dehors de ces dispositions sanitaires, les parents ont décidé de soutenir financièrement l'établissement à hauteur de 30. 000 FC par tuteur, à en croire Stanislas Wandja. Il en a profité pour exprimer ses regrets au gouvernement pour son manque de soutien aux écoles privées, alors qu'il a remis des cahiers d'exercices aux enfants des écoles publiques.

" Chez nous, tout est en place. Il ne reste que les parents pour arriver à concrétiser leur promesse ", a conclu le directeur Stanislas Wandja. Kléber KUNGU
Martin Fayulu : "Le sang de nos compatriotes suppliciés, ne doit pas avoir coulé en vain"
lundi 3 août 2020

Martin Fayulu tient à coeur la date du 2 août, combien significative pour la RDC. Bien qu'absent du pays suite aux mesures restrictives en rapport (...)
lire la suite
Le Gouvernement repousse d’une semaine la reprise des cours
lundi 3 août 2020

Le Gouvernement a repoussé au 10 août prochain la reprise des cours dans les établissements scolaires. Cette rentrée devrait intervenir (...)
lire la suite
Mesures barrières : aucune disposition prise par le Gouvernement
lundi 3 août 2020

Le Gouvernement n'a pris aucune disposition sanitaire pratique en faveur des écoles devant accueillir les finalistes du primaire et du secondaire. (...)
lire la suite
Augmentation des salaires, retraite des enseignants, mutuelle de santé... : l’EPST et les syndicalistes à la table de négociation ce mercredi
lundi 3 août 2020

Conformément à la demande formulée le vendredi 31 juillet par le chef de l'État lors du conseil des ministres, une réunion est prévue le mercredi 5 (...)
lire la suite
EPST : Les enseignants menacent d’aller en grève
lundi 3 août 2020

Les enseignants de l'Enseignement primaire, secondaire et technique menacent d'aller en grève si le gouvernement ne donne pas d'assurances quant (...)
lire la suite
Le Collège Sainte Famille prêt à accueillir les élèves
lundi 3 août 2020

* Prise de température, lave-mains, désinfection de salles de classes et diminution de nombre d'élèves par classe, rien n'est oublié. Au Collège (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting