Dernière minute :
SALUBRITE
Clean Plast collecte et revalorise le plastique à Kinshasa
vendredi 24 juillet 2020

La gestion des déchets pose problème à Kinshasa. Avec plus de 8.000 tonnes de déchets produites au quotidien, dont 15.000 de déchets plastiques, la capitale RD congolaise croule sous les immondices. Du côté des autorités, la solution pour la gestion de ces déchets ne se fait pas sentir. Aussi des initiatives naissent de plus en plus pour valoriser le plastique et ainsi participer à l'assainissement de la ville. C'est le cas de Clean Plast, entreprise dont l'objectif est de redonner vie aux déchets plastiques.

" Clean Plast, c'est la première entreprise de collecte et de recyclage en RDC. On est ouvert sur trois aspects : la collecte, le traitement et la production. Désormais, le plastique ne doit plus être considéré comme un ennemi, mais plutôt comme un ami ", a indiqué l'administrateur gérant de cette entreprise, Alexander Bamanisa. Située à Kingabwa, à hauteur de Baramoto, cette entreprise a une capacité de recyclage estimée à plus de 4 000 tonnes par jour.

Après la collecte, une fois traitées, les matières premières sont présentées sous forme de flex ou de granulé. Ce qui représente une belle opportunité d'affaires pour les entreprises locales qui sont dans la transformation. Clean Plast met à la disposition de ces dernières, une matière première de qualité à un coût très réduit. De quoi promouvoir l'entrepreneuriat local dans le domaine du recyclage.

" On n'a plus besoin d'importer la matière première qui coûte cher et qui prend du temps, trois ou quatre mois de transit. Les producteurs ont desormais la chance d'acheter aujourd'hui chez nous et demain lancer leur production sur le marché. Nous proposons aux fabricants de la matière première locale de Kinshasa. Elle est aux normes internationales et peut être utilisée dans la fabrication de tout : chaises, tables et autres objets en plastiques", a précisé Mohamed Chatoo, directeur du groupe dont Clean Plast est membre.

QUAND LE DECHET PLASTIQUE VAUT DE L'OR

Pour ce qui est de la matière première, l'entreprise n'en manque pas. Avec tous les déchets que produit la population au jour le jour. Elle dispose ainsi d'un réseau de plus de mille clients qui lui fournissent chaque jour du plastique. Il s'agit des plastiques provenant de partout. Aussi bien ceux qui trainent le long des artères que ceux qui jonchent les caniveaux ou les cours d'eau de cette mégapole africaine. " Nous avons 12 camions avec nos agents qui sont presque dans toutes les communes. Nous avons des points d'achat à Mapezo, Kinsuka, Kingabwa, et ailleurs. Dans 5 ou 6 mois, nous en aurons dans toutes les communes ", a informé le directeur de production et de collecte, Jay Pandya.

250 FC LE KILO

A 250 FC le kilo, les déchets plastiques font des heureux. Souvent, en fin de journée, des hommes, des femmes et même des jeunes Kinois se pressent à l'entrée de Clean Plast pour vendre leurs marchandises. " Quand les gens vont comprendre que l'on peut ramasser les déchets plastiques et les ramener à un site où on peut avoir de l'argent, vous verrez qu'il en sera de même comme c'est le cas avec des mitrailles aujourd'hui ", a renchéri Jean Mpinda Kapuku, administrateur gérant.

Le plastique présente une menace environnementale si et seulement si sa collecte n'est pas bien organisée, estiment les responsables de cette entreprise. Ainsi, pour lutter efficacement contre cette catégorie de déchets dans la ville, Clean Plast a noué un partenariat avec le gouvernement provincial de Kinshasa pour revaloriser ce type de déchets, considéré jusque-là comme un ennemi de l'environnement kinois. Fyfy Solange TANGAMU
Mbuji-Mayi : le GSK post-pose sa campagne de recrutement
mardi 1er décembre 2020

Réunion hebdomadaire du GSK/Kasaï Oriental, tenue en date du 29 /11/2020 Trois points ont été inscrits à l'ordre du jour : 1. Lecture du rapport de (...)
lire la suite
Décès à Kinshasa du Rédacteur en chef adjoint de l’ACP Denis Kapinga Mukeba
mardi 1er décembre 2020

Le sous-directeur et rédacteur en chef adjoint à l’Agence congolaise de presse (ACP), Denis Kapinga Mukeba est décédé le samedi 28 novembre, aux (...)
lire la suite
Il y a sept ans mourait Rochereau Tabu Ley
mardi 1er décembre 2020

* Hier, le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila s'est rencu à la Nécropole entre terre et ciel où il s'est recueilli devant la tombe de ce (...)
lire la suite
Port de masque obligatoire : une aubaine pour les vendeurs ambulants de Kintambo
lundi 30 novembre 2020

La Police nationale congolaise (PNC) procède, depuis le jeudi 26 novembre, au contrôle des masques sur les artères et dans les places publiques, en (...)
lire la suite
Marché central : quand les Kinois se passent de gestes barrières !
lundi 30 novembre 2020

La résurgence de la covid-19 en République démocratique du Congo interpelle l'opinion quant au respect des mesures barrières. Observées il y a trois (...)
lire la suite
Le BCNUDH dote le bureau de la Commission droits de l’homme d’équipements de bureau
vendredi 27 novembre 2020

La Commission droits de l’homme de l’Assemblée nationale a réceptionné, le mercredi 25 novembre, des équipements de bureau, don du Bureau conjoint des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

30 ans de reproduction des mêmes travers !

"Les cordonniers sont les plus mal chaussés". Ce proverbe archiconnu va comme un gant aux professionnels des médias dont le job est précisément de parler des autres et de faire parler les autres. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting