Dernière minute :
CLOTURE DE LA SESSION DE MARS
Jeanine Mabunda exhorte la classe politique à privilégier la paix et l’unité nationale
jeudi 23 juillet 2020

* Par ailleurs, la Speaker de la Chambre a dénoncé les violations systématiques du siège du Parlement par les militants d'un parti politique.

La plus longue session ordinaire de mars s’est achevée ce mercredi 22 juillet. Ce, à cause de l'état d’urgence sanitaire due à la pandémie de coronavirus. La Présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a interpellé la classe politique congolaise en ces termes: « Nous devons dépasser nos divergences politiques et privilégier l’essentiel à savoir la paix, l’unité nationale et les besoins sociaux de base du peuple congolais».

A cette occasion, elle a dressé un tableau sombre de la vie socioéconomique du Congolais en cette période, caractérisée par des conséquences incalculables de cette maladie qui a touché le monde entier. Jeanine Mabunda a martelé sur "la responsabilité de la classe politique dans les troubles que connaissent les institutions ainsi que les menaces à la paix et à la cohésion nationale, sur fond des discours séparatistes et tribaux".

Malgré le contexte difficile, caractérisé par la Covid-19 et ses ravages sur tous les plans, l’Assemblée nationale s’est acquittée de sa double mission, à savoir "voter les lois et contrôler l’Exécutif", a souligné l’élue de Bumba.

Six propositions ont été votées par la chambre basse ainsi que d’autres lois comme celle relative à l’agriculture. S’agissant du contrôle parlementaire, les députés nationaux ont interpellé plusieurs membres du gouvernement à commencer par le Premier ministre sur la gestion et les conséquences de la COVID-19.

Face à la misère qui ronge la population, elle a appelé le gouvernement à "agir de façon responsable pour atténuer tant soit peu les frustrations d’un peuple très pauvre, vivant sur une terre potentiellement riche".

Jeanine Mabunda est d’avis que le peuple congolais ne trouve pas son compte dans "les polémiques politiques stériles mais plutôt dans le travail qui est fait pour sa survie, sa sécurité et son pain quotidien".

Par ailleurs, la Speaker de la chambre basse a dénoncé les violations systématiques du siège du Parlement par les militants d’un parti politique. Elle en appelle au dialogue inter institutionnel pour résoudre tout différend entre politiques. Mathy MUSAU
Que va faire le tandem Mabunda-Thambwe ?
mardi 20 octobre 2020

*Les deux présidents des Bureaux du Parlement vont-ils boycotter cette cérémonie ou seront-ils être présents ? Les trois juges récemment nommés par (...)
lire la suite
"Une pure coïncidence", affirme Ruberwa
mardi 20 octobre 2020

* Le ministre de la Décentralisation revient dans 48 heures devant l'Assemblée nationale. Après un débat houleux à la plénière d'hier lundi 19 (...)
lire la suite
Crise institutionnelle en gestation entre le Président de la République et le Parlement !
mardi 20 octobre 2020

Ce mercredi au Palais du Peuple, le Président de la République reçoit le serment de trois Juges de la Cour constitutionnelle nommés en juillet (...)
lire la suite
Juvenal Munubo : "Il ne s’est rien passé de grave à Minembwe"
mardi 20 octobre 2020

Un des députés présents à la manifestation de Minembwe dans la province du Sud-Kivu, le député Juvenal Munubo a apporté son témoignage pour éclairer la (...)
lire la suite
Affaire Minembwe : Henriette Wamu exige à Azarias Ruberwa un plan de sortie de crise
mardi 20 octobre 2020

La députée Henriette Wamu Ataminia exige a Azarias Ruberwa un plan de sortie de crise "devant permettre aux communautés autochtones de la province (...)
lire la suite
RDC : avec un budget de 6,8 milliards USD pour 2021, les 86 milliards USD promis en campagne électorale "inaccessibles" ?
mardi 20 octobre 2020

(Par Angelo Mobateli) En RD Congo, le gouvernement a adopté un projet de budget de 6,8 milliards USD pour l'exercice 2021, virtuellement en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting