Dernière minute :

Le régalien…
lundi 20 juillet 2020

Des ordonnances- fleuve. Sans doute en rapport avec la gravité des sujets. Le régalien. Ce domaine dans lequel le chef de l'Etat décline toutes les prérogatives dont il est, au fond, l'incarnation. Parmi celles-ci, la Défense et la Justice. Commandant suprême des Forces armées et Magistrat suprême. Cela se passe de commentaires.

Quelques jours plus tôt, tous les galonnés des FARDC réitéraient leur loyauté à leur "Comsup ". Un message de soutien de la part de la "Grande muette". Tout sauf anodin.

Pas besoin d'être exégète ès questions militaires pour décrypter la suite. Le coup d'après. C'est un Président qui occupe lentement mais sûrement tout le périmètre du régalien. Un véritable "remaniement" au sein de l'Armée. En commençant par l'Etat -major particulier du Commandant suprême. A savoir la Maison militaire.

Autre champ de souveraineté, la Justice. Là aussi, le Président a traduit en acte sa qualité de magistrat suprême. Des nominations dans la magistrature signée FATSHI. Lui qui, dans le prolongement de la philosophie de son père, n'a de cesse de proclamer le primat de l'Etat de droit. Lui qui, comme pour passer aux exercices pratiques, a commencé à peupler "Makala". Non de voleurs de poules et autres GSM -portables -, mais de cadres haut placés.

Même si chacun peut se faire son idée sur les ressorts et la procédure de certaines interpellations. Même si chacun peut interpréter, comme il l'entend, la promotion des magistrats et avocats qui ont officié le procès Kamerhe.

Simple coïncidence ? Simple hasard du calendrier? Difficile d'entrer dans la tête du Président. Ses voies devenant de plus en plus insondables.

N'empêche. Sur le front -pas l'onde d'un jeu de mots- de l'Armée comme dans la sphère de la magistrature, le principal, c'est que ces deux secteurs clés du régalien en sortent boostés.

Pays aux dimensions d'un sous-continent, la RDC a besoin d'une Armée forte et républicaine. Or, une armée vaut d'abord par ses commandants. Ne dit-on qu'il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais chefs ?

Ce n'est pas tout. Une Armée, c'est aussi la logistique. Quand l'intendance ne suit pas, la mayonnaise ne prend pas. Et ce, quelle que soit la bravoure des hommes en uniforme. Vivement la logistique !

Côté magistrature, " la justice élève une Nation", renseignent les Saintes Ecritures. Les dirigeants zaïro-congolais n'ont cessé de clamer ce verset biblique logé dans Proverbes.

Mais, comment rendre cette justice juste ? Là est tout le challenge. Cela passe par l'amélioration de l'ordinaire du magistrat et de ses auxiliaires. Là encore, la sempiternelle question d'intendance. Comment prévenir l'instrumentalisation politicienne de la justice ? Comment équilibrer les trois pouvoirs classiques de manière à ce qu'il n'y ait pas d'abus de l'un par rapport aux autres ? Comment prévenir aussi " la République des juges ?"

Enfin, il n'a pas échappé aux observateurs pointilleux que le Président a signé les ordonnances en l'absence de son Premier ministre et des ministres tributaires compétents. Ces derniers ayant été en mission au Katanga.

Exercice très légal mais peut-être pas… très "coalition " aux yeux de certains dans les rangs du FCC…, Pas matière à polémiquer pour autant. "Il n'y a pas de rupture en vue", a rassuré, devant un témoin prestigieux " notre Fatshi national ". José NAWEJ
En dehors du " cas Malonda "
mardi 21 juillet 2020

Dans la longue séquence " marche ", c'est le FCC qui ferme la marche. La méga plateforme pro Kabila projette de battre le pavé ce jeudi 23 juillet. (...)
lire la suite
Le régalien…
lundi 20 juillet 2020

Des ordonnances- fleuve. Sans doute en rapport avec la gravité des sujets. Le régalien. Ce domaine dans lequel le chef de l'Etat décline toutes les (...)
lire la suite
Pas de rupture ? Les actes d’abord
vendredi 17 juillet 2020

Les nuits fraîches de "Brazza la verte", en saison sèche, portent-elles conseil ? La boîte à conseils du "Vieux sage" de l'autre rive du fleuve (...)
lire la suite
Le "virus du vaudeville" à la Haute cour ?
jeudi 16 juillet 2020

On savait la classe politique zaïro-congolaise contaminée par le vaudeville bien de chez nous. Mais, personne n'osait imaginer que ce " virus " (...)
lire la suite
D’un dialogue sans dialogue à un autre
mercredi 15 juillet 2020

Dialogue ? Encore ? Pourquoi faire ? Pour en préparer un autre ? Et perpétuer ainsi la tradition née des années Transition qui veut que le pouvoir (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le réveil d’un revenant

A la suite de Joseph Staline -homme fort de l'ex-URSS - face au Pape Pie XI, on pouvait se demander non sans pertinence : l'Opposition rd congolaise, combien de divisions ? Par où est-elle (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting