Dernière minute :

Vivement le " téléphone rouge " !
lundi 6 juillet 2020

Un zeste d'histoire. Durant les moments les plus chauds de la guerre froide, le Kremlin et la Maison-Blanche recouraient au " téléphone rouge " pour faire baisser la tension. Et préserver ainsi la planète Terre d'une catastrophe ayant pu résulter de la confrontation entre les deux superpuissances militaires de l'époque que furent l'URSS et les Etats-Unis d'Amérique.

Mutatis mutandis, existerait-il une variante tropicale du " téléphone rouge " entre les deux géants de la scène politique rd congolaise ? Cette question vaut son pesant d'unités (crédit). Ce, eu égard au refroidissement continu des relations entre les deux " frères" (c'est ainsi qu'ils s'appellent mutuellement) que sont Félix-Antoine Tshisekedi et Joseph Kabila.

Pas besoin d'être dans le secret des dieux pour constater que les rapports entre les deux hommes sont à l'image du changement de saison que connait Kinshasa en ce moment. De la chaleur inhérente à la saison des pluies à la fraicheur ou carrément au froid tel que ressenti par le Kinois-type. Relation de cause à effet, ce refroidissement de l'axe Cité de l'Union africaine - Kingakati donne lieu à l'éclosion de quantité de virus dans l'atmosphère rd congolaise. Accroissement des sujets de friction, multiplication des clashes entre CACH et FCC. Aucune institution classique du pouvoir n'échappe à ce sale temps. Parlement, Gouvernement et Cours et tribunaux.

Dernier ingrédient en date : la controverse autour de la désignation suivie de l'entérinement du président " désigné " de la CENI. Là aussi, on est dans le " chacun prêche pour sa chapelle " bien de chez nous. Cette fois-ci au propre comme au figuré puisque les protagonistes sont essentiellement les chefs de confessions religieuses. Les agendas cachés liés aux prochaines élections valant bien quelques…infidélités aux valeurs cardinales de l'Eglise. Le temps pour chacun des pères spirituels de s'assurer que la " maison CENI " est entre de bonnes mains. Voilà qui ne devrait pas plaider pour le retour au beau temps.

Un brin d'espoir de redoux ? On veut bien y croire. Voire s'y accrocher. Il s'agit de cette rencontre, la semaine dernière, entre le Président de la république et le patron de la majorité parlementaire toutes chambres confondues. Des sujets qui fâchent ont été abordés. Et les échanges de bons procédés envisagés. Attendons de voir si de la grisaille, le ciel va commencer à passer au bleu.

Prudence, prudence tout de même. Car il y a ce bémol. Le fait que pour se parler, les deux Présidents - l'actuel et l'honoraire- aient besoin de passer par des intermédiaires. Retour à la République des " facilitateurs " des années -Transition ? Tout sauf un pas en avant pour deux compatriotes qui ont pu trouver par eux-mêmes un modus vivandi. Un accord de partage de pouvoir a eu au moins le mérite d'éloigner le scénario-catastrophe au lendemain des élections de 2018.

Voilà que ce spectre que l'on croyait conjuré hante derechef les esprits. Du moins de ceux qui voient plus loin que le bout de leur ventre ou de leur fanatisme. Quelle que soit la bonne foi de l'Africaine Leila Zerrougui, ce n'est pas cet extérieur plein de boutefeux qui aiderait à rabibocher les deux dirigeants.

Face à une alternative synonyme au minimum d'un saut dans l'inconnu et au maximum d'un chaos généralisé, l'intérêt général commande de recourir au " téléphone rouge ". S'il est en panne, le réparer. S'il n'a jamais existé, l'inventer comme Soviétiques et Américains en août…1963. José NAWEJ
Absence de distanciation physique d’avec…l’argent
lundi 17 août 2020

"L'argent n'a pas d'odeur ". Même celui alloué à la lutte contre le coronavirus. A preuve, ces soupçons de malversation brandis par l'Inspection (...)
lire la suite
"Les affaires" et la transhumance du personnel politique
vendredi 14 août 2020

Et si on lisait la semaine politique qui s'achève à l'aune de deux citations ? La première est du philosophe- historien athénien Thucydide : (...)
lire la suite
Ces "affaires", un couteau à double tranchant
jeudi 13 août 2020

Autant le répéter tout de go. Le Zaïre-Congo a trop longtemps souffert de l'impunité pour tolérer une seconde que cette tare se perpétue. En faisant (...)
lire la suite
Ces "affaires", un couteau à double tranchant
mercredi 12 août 2020

Autant le répéter tout de go. Le Zaïre-Congo a trop longtemps souffert de l'impunité pour tolérer une seconde que cette tare se perpétue. En faisant (...)
lire la suite
Dialogue, façon convergences parallèles
mardi 11 août 2020

Quand il officiait la très longue messe de sa carrière, voici près de trois décennies, Laurent Monsengwo Pasinya a sorti ces mots : " convergences (...)
lire la suite
Reprise des cours ou pas : Entre deux maux
lundi 10 août 2020

Pour une lueur d'espoir, c'en est une. En cette saison sèche, un vent de normalisation souffle sur l'enseignement rd congolais. Ce lundi 10 août (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting