Dernière minute :

RDC : des chefs des confessions religieuses s’inquiètent du retour des "évangiles de croisade"
vendredi 3 juillet 2020

Armée du salut, Églises de réveil du Congo (ERC), Église orthodoxe, Église islamique de la RDC s'inquiètent "sérieusement" du retour des "évangiles de croisade" et de la montée des "discours de haine" du haut de la chaire de vérité. "Lieu pourtant destiné à proclamer en toute humilité l'amour, la paix, la justice, la tolérance, le pardon, la réconciliation et la fraternité sans parti pris pour se conformer à la vocation d'église au milieu du village". Déclaration faite jeudi 2 juillet à l'occasion de 60ème anniversaire de l'indépendance de la RDC.

En clair, les chefs de ces confessions religieuses dans une déclaration lue par Cheik Abdallah Mangala Luaba, désapprouvent l'incitation à la haine. Ils rappellent que le "recours à la violence sous toutes ses formes violerait le pacte républicain conclu au Dialogue de Sun City". D'où l'invitation lancée aux filles et fils de la RDC à la réconciliation nationale. Car, "la RDC ne peut être bâtie sur la haine et la vengeance". "Elle ne peut non plus s'édifier dans la méfiance et la suspicion", déclarent les chefs des confessions religieuses. Pour eux, "il est impérieux que tous les responsables politiques et religieux s'emploient à rendre effective la réconciliation nationale pour une paix véritable dans la justice et la vérité".

Épris de paix, les chefs des confessions religieuses appellent les Congolais à ne pas céder "aux sollicitations apocalyptiques, à préserver la paix et à évaluer les actions susceptibles de compromettre les avancées déjà enregistrées par le pays 60 ans après. Le même appel a été lancé à l'endroit des acteurs politiques et sociaux qui sont invités" à plus de responsabilité et de retenue afin de préserver la paix et la concorde sociale".

"Nous sommes tous frères et sœurs", soulignent les chefs des confessions religieuses. Manière pour eux d'appeler les Congolais, quelles que soient "leurs différences d'ethnies", à demeurer dans la prière, la paix, l'unité et la concorde nationale. Ils se félicitent de la "vision et de la détermination du chef de l'État pour la refondation de la RDC, patrimoine commun des Congolais, telles qu'exprimées dans son message à la Nation le 30 juin 2020".

Réunis autour du thème "A 60 ans d'indépendance, la RDC n'a besoin ni de martyrs, ni d'un mouvement insurrectionnel", ces chefs d'églises s'appuient sur l'article 1er de la Constitution pour fustiger la démarche de "ceux qui imposent leur propre volonté en dehors des procédures établies par la loi". "Notre pays est et demeure un État laïc et égalitaire". Voilà pourquoi ils réaffirment qu'"aucune confession religieuse n'est au-dessus des autres et encore moins au-dessus des institutions du pays pour leur imposer sa propre volonté". Tout comme ils font comprendre qu'aucune confession religieuse ne peut s'attribuer le monopole de parler au nom du peuple congolais. Rachidi MABANDU
Ngobila rejette la demande de marche de l’UNC
vendredi 7 août 2020

Annoncée pour ce vendredi 7 août, la marche de l'Union pour la Nation congolaise, vient d'être interdite. Le gouverneur de la ville de Kinshasa, (...)
lire la suite
Azarias Ruberwa exhorte Gouverneurs et maires à booster leurs performances avant l’évaluation annuelle
vendredi 7 août 2020

* Pour sa part, son collègue de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, a fait savoir que la ville devrait devenir le socle du progrès social et de (...)
lire la suite
RDC : 4000 violations des droits de l’homme a enregistrées entre janvier et juin
vendredi 7 août 2020

* Sous Félix-Tshisekedi, les violations des droits de l'homme ont augmenté de 35 % par rapport au premier semestre de 2019 Le Bureau Conjoint des (...)
lire la suite
Le ministre des PT-NTIC lance le Registre des appareils mobiles le 24 septembre prochain
vendredi 7 août 2020

Le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PTNTIC) s'active dans l'organisation (...)
lire la suite
Présidence de la CENI : Place à un fils ou une fille du Kongo Central
vendredi 7 août 2020

Au-delà des contestations et des manifestations à la suite de la désignation de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Nangaa à la tête de la CENI, (...)
lire la suite
Erdogan : "Hiroshima doit renforcer la détermination à ne pas répéter les erreurs du passé"
vendredi 7 août 2020

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré dans un message à l'occasion du 75ème anniversaire du bombardement atomique de Hiroshima (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et voici le "dauphin" de feu le dauphin !

Par définition, on ne peut rien contre un cas de force majeure. Ni l'éviter, encore moins l'inviter. On ne peut que le subir. Et faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Le pauvre Alassane Ouattara (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting